Dictionnaire scientifiques
le géoparc du jbel bani - tata

Vous êtes ici : Accueil > Dictionnaire

A : En pédologie, désigne l'ensemble des horizons superficiels des sols, enrichis en matière organique par les litières et racines des végétaux et par les fumures enfouies par le labour.

Aa : Terme hawaiien désignant une coulée récente de lave scoriacée, à surface encore rugueuse, de composition acide.

Aalénien :  (de Aalen, All.) 1er étage du Jurassique moyen (ère Mésozoïque) qui est daté d'environ - 181 Ma à - 178 Ma

Ab : Abréviation d'albite.

Abaissement d'axe :  inflexion de l'axe d'un pli par rapport à son inclinaison moyenne dans le plan axial.

Abbevillien : Faciès du Paléolithique inférieur, dont l'industrie est caractérisée par de grossiers bifaces et un outillage frustre sur éclat.

Aber : Bras de mer long et étroit pénétrant dans les terres en remontant la partie basse d'une vallée fluviatile (syn. ria).

Aberration : (d'après C.I.N.Z., 2000) Terme qui, au regard du Code [Art. 45.6], indique sans ambiguïté que les individus auxquels il s'applique constituent une entité infra-subspécifique. Un nom qui se réfère explicitement à une aberration est ainsi non disponible. [Voir: entité infra-subspécifique.]

Aberration des étoiles : Déplacement apparent des étoiles dû à la vitesse relative des étoiles et de l'observateur. La seule aberration observable est celle due au mouvement orbital de la Terre.

Aberration (temps d') : La direction apparente d'un astre du système solaire est celle qui correspond au moment de l'émission de la lumière. On tient compte de cet effet en calculant le temps que met la lumière pour parcourir la distance D qui nous sépare de l'astre. Ce temps est le temps d'aberration. Pour le Soleil, il est de 499 secondes. La position observée du Soleil est celle qu'il occupait 499 secondes plus tôt.

Abida : Volcan actif d'Ethiopie. Volcanisme de rift.

Ablation : Processus physique correspondant à l'enlèvement de matériaux solides.

About de banche : Pièce de coffrage étroite, qui forme les parois d'extrémités entre deux banches.

Abrasion : Action (essentiellement de type physique) de destruction et d'érosion exercée sur un minéral ou un amas rocheux par des agents externes, généralement atmosphériques, mais également géologiques ou biologiques. Le résultat final de ce type d'action peut être la destruction complète du matériau attaqué.

Abréviation : (d'après C.I.N.Z., 2000) Forme raccourcie d'un mot ou d'un titre. [Dans les travaux zoologiques, les noms du niveau genre sont souvent abrégés en une ou deux lettres, de telles abréviations devraient toujours être suivies par un point et ne devraient pas être utilisées lors de la première mention du nom. Ceci s'applique aussi aux abréviations de l'épithète spécifique dans les noms trinominaux de sous-espèce.].

Abri-sous-roche : Dépression naturelle peu profonde, située au flanc d'un relief rocheux, et typique des région calcaires tabulaires ayant subies l'action du gel.

Absolu (âge -) : Temps écoulé depuis un événement donné, déterminé généralement par des mesures radiométriques.

Absorption du rayonnement solaire : Altération de l'énergie solaire dans l'eau. Cette énergie, diffusée dans l'eau, est transformée en chaleur par frottement contre les molécules d'eau ou des substances dissoutes.

Absorption spécifique : débit absorbé, par une infiltration ou un puits d'injection, rapporté à la hauteur de relèvement de la charge, dans des conditions définies.

Absorption unitaire : Dans un essai par injection, quantité d'eau injectée exprimée en débit par unité de longueur de forage et par unité de pression (en général en litres/minute par mètre et par bar).

Absorptivité (d'un puits) : Débit maximal qu'un puits absorbant peut accepter dans des conditions définies (notamment en fonction d'une surcharge maximale possible). Inverse de la productivité d'un puits.

Abû Ja`far Muhammad ben Muhammad ben al-Hasan Nasîr ad-Dîn at-Tûsî1  ou Nasîr ad-Dîn Tûsî 2 ou Nasr Eddin Tusi :

(1201, à Tus en Iran -1274) est un philosophe, mathématicien, astronome,théologien  et médecin perse musulman

 

Abukuma : Série métamorphique de haute température dont les roches de la séquence pélitique passent du faciès des schistes verts à celui des amphibolites avec les apparitions minérales suivantes : Chlorite, biotite, andalousite, cordiérite, grenat almandin, sillimanite.

Abyssal : Se rapporte aux zones marines de grande profondeur localisées entre 3 000 et 7 000 mètres de profondeur.

Abysse : Fond océanique de plus de 2000 mètres de profondeur.

Ac : Symbole chimique de l'Actinium.

Acacia Raddiana :

Acacia Raddiana : Acacia Raddiana est originaire d’Afrique tropicale mais il prolifère dans le sahara Marocain. Il est notamment très présent au bord des oueds.

L’arbre du Désert, l’acacia Raddiana compte parmi les 155 espèces spontanées du genre acacia en Afrique. C’est un arbre au feuillage persistant qui pousse en sols sableux sous un climat très sec.

 

Pour plus d’informations, visitez le lien suivant :

http://geoparcjbelbani.com/geoeco/article/flore-du-jbel-bani-et-de-lanti-atlas/37/95/418/flore-du-jbel-bani-et-de-lanti-atlas

Acadialite : Variété de chabasite de couleur rouge.

Acadien : Ancien terme désignant le Cambrien moyen.

Acadien, enne : Se dit d'une phase tectonique hercynienne définie en Acadie et située entre le Dévonien et le Carbonifère.

Acanthoceras : (du gr. Akantha, épine, et Keras, corne) Ammonite (Acanthocératacé) du Crétacé sup. (Cénomanien) caractérisée par des turbercules imposantes sur la coquille.

Acanthodiens :  (du gr. Akantha, épine, et eidos, forme) Groupe de Poissons primitifs lacustres ou marins dont les nageoires paires sont remplacées par des épines (Silurien sup., Permien inf.).

Acaralogie :

une division de la zoologie qui étudie les mites et les tiques, dont le scientifique est un acarologiste.

Acatenango : Volcan actif du Guatemala. Volcanisme d'arc insulaire.

Accélérateur de durcissement : Adjuvant introduit dans l'eau de gâchage, il raccourcit la durée de la phase de durcissement du béton,

Accélérateur de prise : Adjuvant introduit dans l'eau de gâchage, il diminue les temps de début et de fin de prise du ciment dans le béton, en favorisant l'hydratation du liant.

Accélération : Taux de variation de la vitesse par unité de temps.

Accessoire : Se dit de minéraux présents en très faible quantité dans une roche (<1%) et qui ne rentrent pas en compte dans sa définition.

Accident : En tectonique : terme général désignant une faille ; en topographie : désigne une modification brutale du relief.

Accomodation : Cf. espace disponible.

Accord grammatical :  (d'après C.I.N.Z., 2000) Application des règles grammaticales latines à l'accord d'une épithète adjective ou participiale, latine ou latinisée, avec le nom générique auquel elle est combinée (originalement ou subséquemment).

Accordance :  Se dit de deux couches ou de deux ensembles géologiques disposés localement de manière concordante alors que leur position générale les fait passer pour une anomalie.

Accore :  Côte abrupte bordée de fonds importants.

Accrétion : Phénomène permettant à un corps d'augmenter de volume par accumulation de matière extérieure.

Accumulation :  Concerne dans les sols, les mouvements de substances entraînées vers le bas par les eaux d'infiltration et se concentrant dans un certain niveau aussi appelé horizon (syn. illuviation).

Acéphales : (du gr. a, sans, et kephalê, tête) Synonyme de Lamellibranches, Bivalves.

Aceraspis : (du gr. a, sans, keras, corne, et aspis, bouclier) Agnathe (Céphalapsidomorphe) du Dévonien inf.

Achondrite : Météorite pierreuse pauvre en métaux, à structure grenue, parfois bréchifiée, proche des pyroxénites et des dunites (présence d'olivine et de divers pyroxènes), rares.

Achondrite  :

Les « Achondrites », nous apportent des informations sur la formation et l’évolution des gros astéroïdes et des planètes. Les howardites, eucrites et diogénites (HED), les plus nombreuses, proviendraient de l’astéroïde Vesta (520 km de diamètre). Les shergottites, nakhlites, chassignites (SNC) auraient été arrachées de la surface de Mars lors d’impacts et seraient tombées sur Terre après un transit dans l’espace interplanétaire. On connait de même des achondrites venues de la Lune. Aubrites, angrites, brachinites sont autant d’autres types d’achondrites. Les uréilites, winonaïtes, acapulcoïtes, lodranites proviendraient d’astéroïdes partiellement différenciés.

 

Aciculaire : En forme d'aiguille.

Acide : Se dit des roches magmatiques contenant plus de 66% de SiO2 (présence de cristaux de quartz et appauvrissement en Mg, Fe et Ca (15%).

Acidé (béton -) : adj. - Béton dont la peau a subi, après durcissement, un traitement chimique par application d'une solution d'acide dilué. Les aspects de surface obtenus vont du lisse au légèrement granuleux.

Acidification :  Développement d'un puits ou d'un forage par injection d'acide.

Acidité : Défini par une valeur de Ph supérieure à 7.

Aclinal : Se dit d'une structure tabulaire dans des séries sédimentaires que n'affecte aucun pendage sensible.

Acmé : Biozone définie par l'abondance d'un organisme.

Acmite : Minéral inosilicate du groupe des pyroxènes monocliniques alcalins. Cristaux prismatiques, allongés, striés ou cannelés verticalement à terminaisons aiguës très caractéristiques. De couleur brune, faible pléochroïsme et structure souvent zonée. Se rencontre dans les pegmatites.

Acoustique sous-marine : Etude de la production, de la transmission et de la réception des sons dans les grandes masses d'eaux.

Acritarches : Formes organiques sphériques hérissées d'épines présentes dans les sédiments marins et pélagiques (conservation de la matière organiques, surtout dans les roches siliceuses), d'origine incertaine (pontes, Protistes, spores ?), parmi les fossiles les plus anciens (Précambrien - Actuel).

Acte nomenclatural :  (d'après C.I.N.Z., 2000) Acte publié qui affecte le statut nomenclatural d'un nom scientifique ou la typification d'un taxon nominal.

Acte nomenclatural disponible : (d'après C.I.N.Z., 2000) Acte nomenclatural publié dans un travail disponible.

Acte nomenclatural non disponible : (d'après C.I.N.Z., 2000) Acte nomenclatural publié dans un travail non disponible.

Acte nomenclatural non valide : (d'après C.I.N.Z., 2000) Acte nomenclatural disponible qui ne satisfait pas aux dispositions du Code.

Acte nomenclatural valide : (d'après C.I.N.Z., 2000) Acte qui satisfait aux dispositions du Code. [C'est le premier acte nomenclatural disponible, s'appliquant à un nom ou à un taxon nominal particulier, qui ne contrevient à aucune disposition du Code.]

Actinium :  Elément radioactif de symbole Ac, de numéro atomique 89

Actinocamax : (du gr. akthis, rayon, et camax, pointe) Bélemnite du Crétacé sup.

Actinodon : Amphibien labyrinthodonte du Permien d'Autun.

Actinoptérygiens :  (du gr. aktis, rayon, et pterugion, nageoire) Groupe de Poissons d'eau douce ou marine dont les os des nageoires sont rayonnants (Dévonien - Actuel).

Actinote : Amphibole calcique, magnésienne et ferrifère, du système monoclinique, de couleur vert olive à vert foncé. Se rencontre dans les faciès métamorphiques des schistes verts.

Activation : En cristallographie, action de l'agitation thermique qui permet la migration des atomes dans une structure cristalline.

Activité solaire : Le Soleil présente de façon permanente des taches, des éruptions, des facules. Cet ensemble de phénomènes porte le nom d'activité solaire. Elle varie avec une période de 11 ans.

Actualisme : Théorie apparue au 18ème siècle (J. Hutton ; Ch. Lyell), stipulant que les causes et les effets des phénomènes géologiques actuels sont les mêmes que dans le passé (syn. uniformitarisme). Opposée au Catastrophisme de G. Cuvier.

actualisme Paléontologique  :

À l'aide des fossiles, que l'on retrouve essentiellement dans les roches sédimentaires, on tente de reconstituer les êtres vivants tels qu'ils étaient, leur environnement et de déterminer l'époque à laquelle ils ont vécu.
L'observation des caractères prévalant aujourd'hui pour tirer des conclusions sur les mondes d'hier est souvent utilisée : c'est le principe de l'actualisme. Avec de nombreuses études de ce genre, on a pu établir une échelle des temps géologiques. Cette échelle est découpée en morceaux de différentes longueurs définis par les organismes présents, des événements climatiques,
 etc. : ères, périodes, époques, étages.

Actuel : (d'après C.I.N.Z., 2000) 1.) Qualifie un taxon ayant des représentants vivants. 2.) Qualifie un spécimen encore en existence.

Acyclique :  Se dit de l'évolution d'une région soumise à des déformations de faible amplitude qui limitent le travail de l'érosion à des retouches de détail, au dépens de volumes topographiques modestes.

Adamantin : qui a l'éclat ou la dureté du diamant.

Adatara : Volcan actif du Japon (Honshu). Volcanisme d'arc insulaire

Addition : Matériau minéral finement divisé, ajouté au béton pour modifier certaines de ses propriétés. On distingue les additions calcaires ou siliceuses, les cendres volantes, les fumées de silice et le laitier de haut fourneau.

Adhésion : Fixation des particules d'eau (eau pelliculaire) dans les interstices d'un milieu poreux, saturé ou non, par attraction moléculaire, avec moins de force que l'adsorption.

Adiabatique : S'applique à des phénomènes de transformation s'effectuant sans échanges thermiques avec l'extérieur.

Adinole : Type de roche métamorphique à grains fins (type cornéenne) issue du métamorphisme de contact des roches magmatiques basiques.

Adjuvant : Produit chimique incorporé à faible dose (moins de 5 % de la masse du ciment) dans le béton ou le mortier, afin de modifier certaines de ses propriétés. L'incorporation se fait soit avant, soit pendant le mélange, soit au cours d'une opération supplémentaire de malaxage .

Adopter : Utiliser un nom non disponible comme le nom valide d'un taxon, de telle façon qu'il se trouve établi comme un nouveau nom avec son propre auteur et sa propre date.

Adsorption : Phénomène de fixation de molécules ou d'ions à la surface des corps solides.

Adsorption : Fixation de molécules d'un fluide (eau, gaz) ou d'ions d'un soluté, par attraction moléculaire, à la surface des éléments solides d'un milieu poreux (voir eau adsorbée). Ne pas confondre avec absorption.

Adulaire : Variété d'orthose, transparent et incolore. Présent dans les filons et fissures de roches cristallophylliennes.

Advection : Déplacement d'une masse d'air atmosphérique dans le sens horizontal.

Adventif : S'applique aux édifices volcaniques créant des cônes satellites à un cône principal et alimenté par la même cheminée.

Aegyrine : Minéral inosilicate du groupe des pyroxènes monocliniques alcalins. Cristaux prismatiques, allongés, striés ou cannelés verticalement, de couleur brun ou vert foncé à noir. Fort pléochroïsme. Minéral présent dans les roches éruptives riches en fer et en soude et normalement à feldspathoïdes. Parfois dans les granites alcalins.

Aenigmatite :  Inosilicate en rubans du système triclinique, principal minéral du groupe des amphiboloïdes, de couleur brune, accessoire dans les roches magmatiques alcalines (syn. cossyrite).

Aérobie : Utilisé pour définir la présence ou le besoin d'air

Aérolite : Syn. météorite.

Aeronien : 2ème étage du Silurien inférieur (ère Paléozoïque).

Afdera : Volcan actif d'Ethiopie. Volcanisme de rift.

Aff. : Abréviation du mot latin affinis, voisin de. Terme utilisé en paléontologie.

Affaissement au cône d'Abrams : Valeur, exprimée en centimètres, obtenue par un essai normalisé, dit ' essai d'affaissement ' ou ' essai au cône d'Abrams ', ou encore ' slump test ', effectué sur un moule tronconique rempli de béton frais . On apprécie ainsi la consistance, donc l'ouvrabilité, du béton. Un béton très ferme aura un affaissement inférieur à 3 cm, un béton très plastique (pour voiles et dalles armés), un affaissement supérieur à 16 cm.

Affleurement :

Affleurement :Portion de formation géologique dégagée du recouvrement d'autres formations (géologiques, superficielles) et visible à la surface de la terre.

Affleurement est le terrain ou escarpement rocheux visible à la surface du sol .

Ag : Symbole chimique de l'Argent.

Agamonte : Individu asexué chez les foraminifères (syn. schizonte).

Agate :  Ce terme désigne des calcédoines finement zonées concentriquement, les diverses bandes du zonage ayant des teintes vivement nuancées et contrastées.

Âge :  Durée d'un étage en stratigraphie - Durée écoulée entre deux événements (âge absolu, relatif)

Age absolu : Temps écoulé depuis un événement donné, déterminé généralement par des mesures radiométriques.

Age de l'eau souterraine : Durée de présence dans le sous-sol d'une particule d'eau souterraine d'origine météorique, depuis son infiltration naturelle jusqu'à l'instant de son échantillonnage.

Age moyen apparent : Age moyen d'un échantillon d'eau souterraine calculé d'après sa teneur en C14, dans l'hypothèse où la teneur initiale en C14 aurait été égale à celle des eaux modernes.

Age moyen corrigé (C14) : Age moyen d'un échantillon d'eau souterraine calculé d'après sa teneur en C14 et en se basant sur une teneur initiale corrigée, par rapport à la teneur moderne, au moyen d'une méthode donnée.

Age relatif : Relation chronologique entre deux événements successifs.

Agglomérat : Accumulation de matériel, utilisé pour désigner un dépôt détritique non cimenté composé d'éléments de la classe des rudites donnant un conglomérat après cimentation.

Agglutinant : S'applique aux tests de certains types de foraminifères formés par cimentation de particules (débris, sable,…).

Aggradation côtière : (str-séq., ang. Coastal aggradation) - Définit les variations sédimentaires verticales en domaine côtier.

Agnathes : ( du gr. a, sans, et gnathos, mâchoire) Syn. Cyclostomes, groupe de vertébrés aquatiques sans mâchoires dont le corps était en partie recouvert d'une cuirasse osseuse (Ostracodermes). Les rares formes actuelles vivent dans les eaux douces ou marines alors que les agnathes fossiles sont tous observés dans des sédiments lacustres. Classification : Céphalospidomorphes (Ordovicien - Actuel, Lamproie) ; Ptéraspidomorphes (Ordovicien - Actuel, Myxine) ; Thélodontes (Silurien sup. - Dévonien).

Agnostus : (du gr. a, non, et gnostos, connu) Trilobite (Agnostidés) de petite taille pourvu d'un céphalon et d'un pygidium important (Cambrien sup.).

Agpaïtique : Structure cristalline des syénites néphéliniques, où les interstices entre les feldspaths alcalins automorphes sont remplis par des pyroxènes et/ou des amphiboles sodiques.

Agradation : Réorganisation de la structure cristalline des argiles au cours des phénomènes d'altération ou de diagenèse, par opposition à la dégradation.

Agrégat : (d'après C.I.N.Z., 2000) Groupe d'espèces, autre qu'un sous-genre, au sein d'un genre; ou groupe d'espèces au sein d'un sous-genre; ou groupe de sous-espèces au sein d'une espèce. Un agrégat peut être dénoté par une épithète intercalée entre parenthèses.

Agrégat : Ensemble de petites particules agglomérées entre-elles dans les roches sédimentaires.

Agrigan : Volcan actif des Philippines (Mariannes). Volcanisme d'arc insulaire.

Agrobate roux (Cercotrichas galactotes ) :

Agrobate roux (Cercotrichas galactotes ) : Agrobate roux (Cercotrichas galactotes ) . Un passereau assez grand (15 à 17 cm), est un nicheur estivant assez répandu et localement commun (mais apparemment en régression) et migrateur assez commun. On peut l’observer de la mi-avril jusqu’au mois d’octobre. On peut le trouver dans: les oliveraies, arganeraies, maquis, jardins et autres milieux semi-ouverts avec un couvert végétal suffisamment important.

 

Pour plus d’informations, visitez le lien suivant :

http://www.geoparcjbelbani.com/geoeco/article/faune-du-jbel-bani-et-de-lanti-atlas/36/93/169/les-20-oiseaux-annonciateurs-de-printemps

Agua de Pau : Volcan actif des Açores. Volcanisme de rift.

Agung : Volcan actif et très explosif d'Indonésie (Bali). Volcanisme d'arc insulaire.

Ahermatypique : Se dit des Madrépoaires non constructeurs (ant. hermatypique).

aigle botté (Hieraaetus pennatus) :

aigle botté (Hieraaetus pennatus) :aigle botté (Hieraaetus pennatus) niche fréquemment au Maroc, dans le nord du pays, dans le Moyen et le Haut Atlas. Il est présent essentiellement de fin mars à début octobre. Il est rare en hiver. Bien qu’il se rencontre dans tous les types de biotopes, il apprécie les bois et forets où il niche typiquement dans un arbre à flanc de colline. Certains individus s’aventurent jusqu’en pleine ville (Marrakech, Ouarzazate, Meknès…)

 

Pour plus d’informations, visitez le lien suivant :

http://www.geoparcjbelbani.com/geoeco/article/faune-du-jbel-bani-et-de-lanti-atlas/36/93/169/les-20-oiseaux-annonciateurs-de-printemps

Aigue marine : Variété de béryl de couleur bleu vert (gemme).

Aire d'alimentation : Domaine dans lequel ont lieu les apports d'eau, continuels ou temporaires qui alimentent une nappe, un aquifère défini, notamment un aquifère en partie captif, non alimenté sur toute son étendue ; lieu des origines des lignes de courant d'une nappe.

Aire d'artésianisme : Domaine dans lequel la surface piézométrique d'une nappe captive est au-dessus de la surface du sol, où les conditions de l'artésianisme sont donc réalisées, à une date donnée.

Aire d'effluente : Aire d'émission d'eau d'un aquifère semi-captif à travers des couches semi-perméables sus- ou sous-jacentes, par drainance, vers des aquifères à charge hydraulique plus faible ou vers une couche semi-perméable affleurante à zone non saturée.

Aire d'émergence : Domaine superficiel dans lequel a lieu l'émergence des eaux d'un aquifère défini (sources, marais…), c'est le lieu des aboutissements des lignes de courant d'une nappe.

Aire d'infiltration : Aire d'alimentation d'un aquifère à nappe libre. Partie de la surface libre recevant des apports d'eau par infiltration efficace des précipitations ou de cours d'eau de surface.

Aire d'influence : Domaine dans lequel la surface piézométrique d'une nappe est influencée, c'est-à-dire modifiée par des rabattements ou des relèvements mesurables, imposés sous l'effet d'un prélèvement ou d'une injection d'eau dans un ouvrage approprié, auquel l'aire se rapporte.

Akagi : Volcan actif du Japon (Honshu). Volcanisme d'arc insulaire.

Akermanite : Variété de mélilite de formule chimique Ca2Mg (Si2O7).

Akita-Komaga-Take : Volcan actif du Japon (Honshu). Volcanisme d'arc insulaire.

Akita-Yake-Yama : Volcan actif du Japon (Honshu). Volcanisme d'arc insulaire.

Akutan : Volcan actif des Aléoutiennes. Volcanisme d'arc insulaire.

Al : Symbole chimique de l'Aluminium.

Al-Battani (855–923) :

astronome et mathématicien

Al-Biruni, (973–1048) :

mathématicien, astronome, encyclopédiste, etc.

 

Al-Farabi (872–950) :

grand philosophe et scientifique

al-Farghani (805–880) :

l'astronome persan al-Farghani (805–880) écrit beaucoup sur le mouvement des corps célestes ; Il effectue une série d'observations qui lui permettent de calculer l'obliquité de l'écliptique

Al-Hasib Al Misri (850–930) :

mathématicien égyptien

Al-Kashi (1380–1429 :

en Iran et Ouzbékistan actuels

 

Al-Kindi (801–873) :

philosophe et scientifique encyclopédique, écrit 16 ouvrages d'astronomie

Al-Razi (864–930) :

scientifique persan

Albâtre : Gypse blanc, translucide et très fin utilisé en sculpture (s'applique aussi à des calcaires fins utilisés en sculpture).

Albédo : Définit les qualités de réflexion d'un corps (0 pour un corps noir parfait, 0.9 pour la neige).- 2.) II mesure la fraction de la lumière du Soleil qui est rediffusée par une planète. L'albédo de la Lune est de 0,07 : la Lune ne diffuse que 7 % de la lumière solaire qui tombe sur elle (ou albédo de Bond ou albédo intégral).

Albien : (de Alba, nom latin de l'Aude, Fr.) 6ème étage du Crétacé inférieur (ère mésozoïque) qui est daté d'environ - 107 Ma à - 95 Ma.

Albite : Minéral triclinique, variété de feldspath plagioclase sodique (de 0 à 10% d'anorthite), de formule chimique NaAlSi3O8, de couleur pâle (verdâtre, rougeâtre…). Cristallise souvent en cristaux très nets, tabulaires, aplatis. C'est un minéral des roches éruptives alcalines, des pegmatites, des roches volcaniques et gneiss.

Albitisation : Phénomène d'altération de certaines roches magmatiques ou métamorphiques dont résulte la formation exclusive d'albite comme seul feldspath.

Albitophyre : Roche magmatique effusive dont le seul feldspath est l'albite.

Alcalin : Se dit de substances riches en Na et/ou K et des roches magmatiques saturées (Na2O + K2O > Al2O3) ou sous-saturées (Na2O + K2O > SiO2).

Alcedo : Volcan actif des Galapagos (île Isabella), c'est un volcan bouclier avec caldeira.

Alcyonaires : (du gr. alkhuôn, alcyon, oiseau fabuleux) Coelentérés, Cnidaires, Octocoralliaires.

Aléa naturel : est la possibilité qu'un phénomène, qu'une manifestation naturelle physique (non biologique) relativement brutale, menace ou affecte une zone donnée. C'est donc l'estimation de la réalisation de ce processus.

Alectyonia : Bivalve du Jurassique-Crétacé (syn. Lopha).

Alethopteris  : Plante, Ptéridospermale (Préphanérogamme) ressemblant à une fougère (Carbonifère - Permien).

Aleurite : Roche détritique meuble à grains très fins (10 à 100 µm).

Aleurolite : Aleurite consolidée.

Algaire : Relatif aux concrétions dues aux algues.

Algonkien : Synonyme de Protérozoïque.

Algues : Végétaux aquatiques présents dans les milieux marins ou d'eau douce depuis le Précambrien. Groupes : Diatomées ; Chlorophycées (algues vertes) ; Phéophycées (algues brunes) ; Rhodophycées (algues rouges). Les Cyanophycées ou algues bleues sont aujourd'hui classées parmi les bactéries.

Alidade : Dans les appareils destinés à la mesure des angles horizontaux, la lunette est solidaire d'un cercle porteur d'index de lecture. Ce cercle s'appelle cercle-alidade.

Alimentation artificielle : Introduction volontaire d'eau dans un aquifère dans le but d'accroître son alimentation ou de relever les niveaux de la nappe.

Alimentation d'une nappe : Apports d'eau externe, de toutes origines, à un aquifère. Composante du bilan d'eau d'une nappe : somme des quantités d'eau apportées naturellement ou introduites artificiellement dans l'aquifère pendant une durée de référence. S'oppose au débit global d'une nappe.

Alimentation potentielle : Alimentation maximale possible d'une nappe libre par infiltration, dans des conditions données en fonction des précipitations efficaces et des caractéristiques du sol, en particulier de sa capacité d'infiltration, mais indépendamment de la capacité d'ingestion de l 'aquifère qui pourrait éventuellement constituer un facteur limitant.

Alimentation spécifique : Quotient des quantités d'eau globales apportées en moyenne à une nappe, pendant une durée définie, par l'aire de l'aquifère considéré : alimentation moyenne par unité de surface.

Alios :  Désigne un horizon consolidé dans les sols podzoliques, formé par accumulation de limonite ou de matière organique cimentant les grains de sables ou les limons, typique des forêts landaises.

Alizés : Vents persistants de l'atmosphère inférieure, soufflant de l'anticyclone subtropical vers les régions équatoriales.

Allanite : Variété d'épidote à terres rares, en cristaux tabulaires, noir à noir brunâtre, ou en grains.

Allitisation : Forme d'altération superficielle de roches en milieu chaud et humide conduisant à la formation d'hydroxyde d'aluminium.

Allivalite : Roche magmatique grenue ultrabasique à cumulat d'olivine et de plagioclases.

Allochème : Dans les roches carbonatées, désigne des éléments d'origine chimique ou biochimique formés dans le bassin au cour de la sédimentation et ayant subi un certain transport. On  distingue les intraclastes, les oolites, les fossiles, les pellets.

Allochtone (ou charrié) : Etat d'une série de terrains qui a subi un déplacement à composante horizontale dominante (cf. chevauchement).

Allodapique : Se dit de roches calcaires microbréchiques resédimentées à des profondeurs plus importantes que les débris qui les composent et intercalées avec des marnes et des argiles.

Allogène : S'applique à des minéraux importés dans une roche (cas des minéraux des roches détritiques) (syn. allothigène) (ant. authigènes).

Allongement : S'applique à la forme d'un minéral observé au microscope polarisant en relation avec les indices de son ellispoïde des indices.

Allophane : Variété d'argile colloïdale, mélange de silicates d'aluminium hydratés ou prédomine l'halloysite, abondante dans les sols développés sur roches volcaniques basiques.

Allothériens : (du gr. allos, autre, et thérion, bête sauvage) Multituberculés.

Allotriomorphe :  s'applique à un minéral dont les faces n'ont pas pu se développer pleinement (syn. xénomorphe).

Allotropie : Capacité pour un corps simple de se présenter sous diverses formes ayant des propriétés différentes (syn. polymorphisme).

Alluviales :  S'applique à des formations créées par l'accumulation des alluvions d'un cours d'eau (terrasses, vallées).

Alluvion :

Alluvion : (du lat. alluvio, débordement) Particule sédimentaire déposée par un cours d'eau. Les alluvions sont généralement constituées de galets, graviers et sables dans le lit et sur les berges des cours d'eau, et de limons silteux ou argileux dans les plaines d'inondation adjacentes.

 sédiments transportés par les cours d’eau, constitués d’argiles, de sables, de graviers et de galets.

Almanach :  (de l'arabe, 'à la prochaine lune') XIIIème. Ephéméride, tableau donnant les positions du Soleil et de la Lune, calendrier pour les activités agricoles en rapport avec les phases de la lune, parfois avec une image.

Almandin : Nésosilicate du groupe des grenats alumineux, du système cubique et de formule chimique Al2 Fe2 (SiO4)3. De couleur rouge grenat à rouge brun, noir. Utilisé en joaillerie sous le nom d'escarboucle. On le rencontre dans les roches magmatiques et métamorphiques.

Alouette (pied d'-) : S'applique à une forme typique de petits cristaux de gypse maclés.

Alpin : S'applique aux structures et formations ayant les caractères de celles observables dans les Alpes, mais aussi résultant des actions du cycle orogénique alpin (Trias - Actuel).

Alpinotype : Style tectonique défini dans les Alpes et présentant des plis marqués et des nappes de charriage affectant la couverture sédimentaire (ant. germanotype).

Altération : Modification des roches sous l'influence d'agents atmosphériques (eau de pluie, gel, etc.) ou hydrothermaux (eaux chaudes souterraines).

Altération linéaire : Différence entre la longueur d'un arc sur la carte et la longueur correspondante sur l'ellipsoïde.

Altérite : S'applique à toute roche résultant de l'altération d'une autre roche.

Alternance : Dans les dépôts sédimentaires stratifiés, succession régulièrement répétée d'une roche et d'une autre roche.

Altimétrie :  Représentation du relief de la surface terrestre. Les principaux éléments altimétriques sont les altitudes, les différences d'altitudes et les pentes.

Altitude : Différence de hauteur entre deux points suivant un axe vertical dont l'origine se situe au niveau de la mer (0 m).

Altocumulus : Nuages d'eau qui forment, en altitude, des couches ou des bancs plus ou moins subdivisés. Leur base se situe entre 2500 et 6000 mètres d'altitude et leur épaisseur est d'environ 2000 mètres.

Alumine : Oxyde d'aluminium Al2O3.

Aluminium : Métal blanc, léger, le plus employé après le fer. Symbole chimique Al, Numéro atomique 13 et masse atomique 26.98.

Aluminosilicates :  Silicates dont certains tétraèdres contiennent des atomes de d'aluminium en remplacement des atomes de silicium.

Alun : Sulfate double de potassium et d'aluminium de formule K2SO4,Al2(SO4)3, 24 H2O, cristal blanc associé naturellement à la kaolinite, utilisé comme colorant.

Alvéolaire (érosion-) : Erosion caractérisée par de petites cavités au sein de la roche.

Alvéole : Petite cavité.

Alvéolines : Foraminifère, Synonyme commun d'Alvéolonidés (Crétacé inf. Aptien - Actuel).

Alvéolinidés : Foraminifère Miliolidés dont le squelette est formé d'un assemblage planaire de loges et logettes enroulées en spirales et leur donnant un aspect fusiforme (Crétacé in. - Actuel).

Am : Symbole chimique de l'Américium.

Amaltheus : (du gr. Amaltheia, ' chèvre qui nourrit Zeus ') Ammonite du Jurassique inf. (Domérien).

Amas de galaxies :  Ensembles de plusieurs dizaines ou centaines de galaxies situées au même endroit de l'Univers et ayant une structure analogue aux amas stellaires ouverts de la Galaxie, mais à une échelle beaucoup plus grande.

Amas galactiques : Nom attribué quelquefois aux amas ouverts.

Amas globulaires : Amas formés par des centaines de milliers de vieilles étoiles. Ils sont répartis autour de la Galaxie dans un système presque sphérique et forment une partie importante du halo galactique.

Amas ouverts : Amas stellaires formés de quelques dizaines à quelques centaines d'étoiles. Situés dans les bras spiraux de la Galaxie, les amas stellaires sont des amas d'étoiles jeunes.

Amas stellaires : Ensembles d'étoiles groupées dans une région de la Galaxie et évoluant ensemble. Ils sont divisés en amas ouverts et amas globulaires.

Amazonite : Variété de microcline vert bleu, à larges macles polysynthétiques, donnant lieu à un quadrillage bien visible généralement à l'œil nu.

Ambre :  Résine fossile translucide rouge, jaune, orangée, brune, issue de conifères dans laquelle on peut trouver de petits insectes emprisonnés.

Ambre gris :  Concrétion produite par les intestins des cachalots.

Améthyste :

Améthyste : Améthyste est cristaux de quartz de teinte violette en géodes

Variété de quartz violet.

 

Améthyste orientale : Variété violette de corindon.

Amgaien : Etage du Cambrien moyen.

Amiante : Désigne des minéraux silicatés, fibreux, résistant au feu (amphiboles, serpentines) (syn. asbeste).

Ammonites : (de Ammon, représentation de Jupiter avec des cornes de bélier) Céphalopodes Ammonoïdés dont le siphon est en position ventrale et le dessin des lignes de suture des loges est persillé (selles et lobes contournés). Elles apparaissent au Trias et disparaissent pendant la crise Crétacé. Groupes : Phyllocératidés à coquille et sutures simples (Trias, Crétacé) ; Lytocéritidés à fines côtes sur la coquilles, sutures simples à lobes bifides et symétriques (Jurassique et Crétacé) ; Ammonitidés - terme général désignant tout les autres groupes (Psilocératacés, Eodérocératacés, Hildocératacés, Haplocératacés, Stéphanocératacés, Périsphinctacés, Desmocératacés, Hoplicératacés, Acanthocératacés) Jurassique et Crétacé.

Ammonitico rosso : Roche sédimentaire assimilée à un marbre, d'origine alpine, commune du Mésozoïque, de couleur blanc/rouge contenant de nombreuses ammonites

Ammonoïdés : Groupe de Céphalopodes fossiles dont l'organisme était protégé par une coquille cônique très allongée le plus souvent à enroulement planispiralé. Cette coquille est constituée d'un phragmocône (alignement des loges d'habitation successives séparé par des cloisons secrétées par l'animal, la première loge est la protoconque) et fermé par un opercule (aptychus). La jonction des cloisons à la coquille forment des selles (convexité vers l'avant) et des lobes (convexité vers l'arrière) que traverse un siphon (ventral, dorsal pour les Clyménies, central pour les Nautiloïdés) sur toute la longueur de la coquille. La classification des espèces et genres est basée sur la forme de la coquille (involute, évolute, déroulée, turriculée, droite), le persillage et l'ornementation externe de la coquille. Classification : Clyménies à siphon dorsal (Dévonien sup.) ; Goniatites à siphon ventral et sutures simples (Dévonien, Permien) ; Cératites à siphon ventral et lobes marqués (Trias) ; Ammonites à siphon ventral, sutures et selles découpées (Trias - Crétacé sup.).

Amodiation : Acte de louage d'une concession d'une mine, pendant une durée déterminée.

Amorphe :  (du gr. a, sans, et morphê, forme) Se dit de substances minérales non cristallines (dont les atomes constitutifs ne sont pas organisés en réseau régulier), ex. les verres volcaniques. ant. de cristallin.

Amortissement : Phénomène d'atténuation d'un déplacement tectonique.

Ampélite : Roche schisteuse noire dérivant d'argiles riches en matière organique et en pyrite (syn. schiste ampélitique).

Amphibiens : (du gr. amphi, deux, et bios, vie) Groupe de Vertébrés quadripodes, à sang froid et peau nue, d'eau douce ou terrestre, mais à développement juvénile aquatique. Ces organismes, à mi-chemin entre poisson et reptile, sont les premiers vertébrés à marquer la sortie du milieu aquatique. Classification : 1) Aspidospondyles [Stégocéphales, Dévonien - Trias (Labyrinthodontes : Temnospondyles, Stéréospondyles, Anthracosauriens ; Phyllospondyles) ; Anoures, Trias - Actuel] ; 2) Urodélomorphes [Lépospondyles ; Urodèles ; Apodes].

Amphibiologie :

La branche de la zoologie qui étudie les amphibiens,dont le scientifique est un amphibiologiste.

Amphibole :  Famille de silicates en chaînes (inosilicates), dont la composition chimique peut-être représentée par A0-1 B2 C5 T8 O22 (OH)2, où A peut-être Na ou K; B, Na ou Ca; C, Fe, Mg ou Al; T, Si ou Al. Les amphiboles sont classées en fonction de leur composition chimique: ferromagnésiennes, calciques, calco-sodiques, sodiques.

Amphibolite :  Roche métamorphique  (mésozone à catazone) principalement constituée d'amphibole alignées dans les plans de schistosité.

Amphibolites (faciès des -) : Degré de métamorphisme moyen correspondant au domaine de stabilité de la hornblende.

Amphiboloïde : Inosilicate en rubans principalement représenté par l'aenigmatite, en minéral accessoire dans les roches magmatiques alcalines.

Amphibololite : Roche magmatique peu fréquente essentiellement composée d'amphiboles.

Amphiboloschiste :  Schiste riche en amphiboles.

Amphidromiques : Relatif aux points géographiques de marée nulle.

Amphiope :  (du gr. amphi, deux, et ôps, œil) Echinidés, Oursin plat et percé de deux trous, proche de Clypeaster (Oligocène - Miocène).

Amphistegina : (du gr. amphi, deux, et stégê, toit) Foraminifère dont la forme rappelle les Nummulites mais sans symétrie d'enroulement (Eocène - Actuel).

Amphithéâtre morainique : Moraines terminales disposées en arc de cercle autour de l'extrémité d'une langue glaciaire.

Amplitude : En physique, écart maximum, par rapport à sa valeur d'équilibre, d'une quantité qui varie de façon oscillatoire autour de cette valeur.

Amutka : Volcan actif des Aléoutiennes. Volcanisme d'arc insulaire.

Amygdaloïde : Se dit de roche contenant des éléments en forme d'amandes.

An : Abréviation d'anorthite.

An, année : Temps de révolution de la Terre autour du Soleil. Année tropique ou solaire: temps écoulé entre deux passages du Soleil au point vernal (365jours 5 heures 48 minutes 45 secondes). L'année sidérale est le temps écoulé entre deux coïncidences du Soleil avec une étoile fixe- elle est un peu plus longue (365j. 6h. 9m. 9s.). Dans le calendrier grégorien, c'est la période d'un premier janvier à l'autre.

Anaclinal : s'applique à un versant dont la pente est en sens inverse du pendage des couches (syn. obséquent).

Anaérobie : Utilisé pour définir l'absence ou la capacité d' 'un organisme à se développer en l'absence d'air' (ant. aérobie).

Anagenèse : Désigne les transformations progressives de divers caractères biologiques influant sur l'évolution d'une lignée d'êtres vivants sans apparition de lignées divergentes (syn. cladogenèse).

Anaglaciaire : Désigne la phase d'extension des glaciers au début d'une période de glaciation (ant. cataglaciaire).

Anagramme : (d'après C.I.N.Z., 2000) Nom formé en changeant l'ordre des lettres d'un mot ou d'un groupe de mots.

Anak-Kraka : Volcan actif d'Indonésie (Détroit de la Sonde). Volcanisme d'arc insulaire.

Analcime : Minéral de la famille des tectosilicates, du groupe des zéolithes et du système cubique. Généralement en leucitoèdres, parfois en cubes avec troncatures, les cristaux sont en général des cristaux de formation secondaire, des cavités des roches. Elle ressemble beaucoup à la leucite. Incolore, blanc parfois rosée, elle se rencontre dans les cavités des roches volcaniques et dans les filons métallifères.

Analyse synoptique : A partir des cartes synoptiques, opération de recherche de la description d'ensemble de l'état de l'atmosphère sur une région, avec l'aide d'éléments tels que les masses d'air, les fronts, les températures, etc.

Ananchytes : Synonyme ancien d'Echinocorys.

Anapsidés : Famille de Reptiles sans fosses temporales, tels que les tortues.

Anatase :  Oxyde de titane du système quadratique présent dans certaines roches métamorphiques

Anatexie : Processus de fusion partielle des roches métamorphiques par augmentation progressive de la température donnant une migmatite puis un magma (syn. ultramétamorphisme).

Anatexite : Roche métamorphique résultant du processus anatectique et regroupant plusieurs types de migmatites.

Anatifa :  (anatife ou bernacle) - (du lat. anas, canard, et ferre, porter) Crustacé Cirripède fixé au substrat par un pied (Eocène - Actuel)

Anchimétamorphisme : Désigne un métamorphisme de très bas degré marquant la transition entre la diagenèse et le métamorphisme.

Anchizone : Zonation du métamorphisme caractérisant l'anchimétamorphisme.

Ancrage : Processus de blocage du glissement d'une unité par un obstacle sous-jacent.

Andalousite : Minéral orthorhombique du groupe des silicates d'alumine. De formule chimique Al2SiO5, généralement en prismes assez grossiers, à section carrée. Le plus souvent pierreux et altéré (en mica blanc et kaolin). Se rencontre dans les roches métamorphiques.

Andalousite transparente : Variété d'andalousite inaltérée aux couleurs variées. C'est parfois une pierre précieuse.

Andésine : Variété de feldspath plagioclase (de 30 à 50% d'anorthite), de formule chimique (Na,Ca) AlSi3O8. C'est un minéral fréquent dans les granites très calco-alcalins ; elles caractérisent les diorites.

Andésite :  (de la Cordillère des Andes) Roche volcanique de couleur gris clair, à structure microlithique. Contient des feldspaths (plagioclases en phénocristaux), micas, amphiboles et pyroxènes. Equivalent plutonique: la diorite.

Andine (phase- ) :  Cycle orogénique du Jurassique d'Amérique du sud.

Andosol : Sol noir fertile, sur roches volcaniques des régions humides, riche en matière organique et en constituants amorphes.

Andradite : Nésosilicate du groupe des grenats calciques (ougrandites), du système cubique et de formule chimique Fe2 Ca2 (SiO4)3. De couleur jaune (topazolite), brun noir, noir (mélanite), vert foncé. On le rencontre dans les roches magmatiques et métamorphiques.

Anédrique : S'applique à des minéraux ne présentant pas de faces (syn. anhedral, ant. euédrique).

Anémomètre : Instrument de mesure de la vitesse du vent et d'observation de sa direction.

Anéroïde : Relatif à certains baromètres constitués par une boite hermétiquement close et où l'on a fait le vide. Les variations de la pression atmosphérique impriment à l'une des faces des flexions amplifiées par un mécanisme et transmises à une aiguille mobile devant un cadran gradué en millimètres de mercure.

Angiospermes : (du gr. aggaion, vaisseau, et sperma, graine) Plantes à fleur, dont les graines sont encapsulées dans une enveloppe ou carpelle. Classification : Monocotylédones et Dicotylédones (Crétacé - Actuel).

Angle d'incidence : Angle formé par le rayon incident et la normale à la surface frappée, au point d'incidence.

Angle de phase d'une planète : Angle ayant pour sommet le centre de la planète et pour côtés les directions du centre du Soleil et de la Terre. II permet de calculer la phase apparente de l'astre.

Angle de réfraction : Angle formé par le rayon réfracté et la normale à la surface de séparation entre deux milieux traversés par la lumière.

Angle vertical : Dans le plan vertical, angle entre la direction de visée et la verticale (distance zénithale), ou l'horizontale (angle de site).

Angoumien : (de l'Angoumois, région d'Angoulême, Charente, Fr.) 2ème et dernier sous-étage du Turonien qui appartient au Crétacé supérieur (ère mésozoïque).

Anhydrite : Sulfate de calcium (CaSO4) du système orthorhombique en cristaux tabulaires, présent dans les séries évaporitiques. En contact prolongé avec de l'eau, elle se transforme en gypse.

Aniakchak : Volcan actif d'Alaska. Volcanisme d'arc insulaire.

Animal : (d'après C.I.N.Z., 2000) Au regard du Code, le terme 'animal' recouvre les Metazoa, et les taxons de protistes du moment qu'ils sont ou qu'ils ont été traités comme des animaux du point de vue de la nomenclature. [Terme défini à l'Art. 1. 1. 1].

Animaux domestiques : (d'après C.I.N.Z., 2000) Animaux se distinguant de leurs ancêtres sauvages par des caractères résultant d'une sélection artificielle (délibérée ou non). Exemples: Canis familiaris, Felis catus, Bostaurus.

Anions : Ion de charge électrique négative par excès d'électrons.

Anisien : (de l'Enns, rivière d'Autr.) 1er étage du Trias moyen (ère mésozoïque).

Anisométrique : Se dit de roches dont les éléments ont des tailles diverses (ant. isométrique).

Anisomyaire :  S'applique aux bivalves dont les muscles sont de taille différente (ant. isomyaire).

Anisopaque (anisopache) : Variation d'épaisseur des couches dans un pli par étirement ou boudinage.

Anisotrope :  Caractéristique d'un milieu dont les propriétés varient suivant la direction selon laquelle on l'évalue.

Anjuisky : Volcan actif du Kamchatka. Volcanisme d'arc insulaire.

Ankérite : Variété de dolomie, contenant du carbonate ferreux et brunissant à l'air.

Annabergite : Arséniate hydraté de nickel.

Année : Intervalle de temps qui correspond à une révolution de la Terre autour du Soleil.

Année anomalistique : Intervalle de temps qui sépare deux passages successifs de la Terre par le périhélie. L'année anomalistique vaut 365,2596 jours.

Année julienne : est une unité de temps définie comme exactement égale à 365,25 jours, ou 31 557 600 secondes.

Année sidérale : L'année sidérale est l'intervalle de temps qui sépare deux passages successifs du Soleil par le point vernal fixe. L'année sidérale de 365,25636 jours est la période qui commande la conjonction du Soleil avec les étoiles.

Année tropique : L'année tropique est l'intervalle de temps qui sépare deux passages successifs du Soleil par le point vernal mobile, donc affecté de la précession. L'année tropique, de 365,242199 jours, commande les saisons.

Année-lumière : est égale à la distance que parcourt la lumière dans le vide pendant une année julienne, soit environ 9 461 milliards de kilomètres,  c'est-à-dire 1016 mètres.

Annélides : (du lat. annelus, anneau) Groupe zoologique des vers annelés (Cambrien - Actuel).

Annulaire : S'applique aux intrusions et filons de roche magmatique en forme d'anneaux.

Annularia : (du lat. annulus, anneau) Feuilles de Calamites (Carbonifère - Permien).

Anomalie :  S'applique aux variations locales, rapides ou lentes des propriétés physiques du globe, en comparaison à un modèle théorique.

Anomalies magnétiques : Zones de roches volcaniques de la croûte océanique, parallèles à l'axe d'une dorsale médio-océanique et symétriques par rapport à cet axe. Les particules magnétiques contenues dans les roches gardent les marques des inversions répétées du champ magnétique terrestre au cours des temps géologiques.

Anomalodesmates : Bivalves (Ordovicien - Actuel).

Anonyme : (d'après C.I.N.Z., 2000) 1.) Qualifie un travail dont le nom de l'auteur (ou les noms des auteurs) ne sont pas précisés. 2.) Qualifie un nom ou un acte nomenclatural dont l'auteur ne peut pas être déterminé à partir du seul contenu du travail [Art. 50.1]. [Pour la disponibilité des noms ou actes nomenclaturaux publiés de façon anonyme, voir Art. 14.1 3.) Qualifie un auteur dont la qualité d'auteur ne peut pas être déterminée à partir du seul contenu du travail.

Anoplotherium : Nom d'un Mammifère fossile à trois doigts par pattes, découvert par Cuvier dans le gypse éocène de Montmartre.

Anormal (contact -) :  Contact secondaire entre deux formations géologiques par le fait d'un événement tectonique (faille, chevauchement, charriage, etc…).

Anorogénique : Se dit d'une zone n'ayant pas subi d'orogenèse, mais s'applique aussi à des granites intrusifs mis en place hors contexte orogénique.

Anorthite : Variété de feldspath plagioclase calcique (de 90 à 100% d'anorthite), de formule chimique CaAlSi3O8. C'est un minéral fréquent dans les gabbros.

Anorthose : Variété de feldspath sodi-potassique, intermédiaire entre l'orthose et l'albite. De formule chimique (Na, K) Si3AlO8. Se rencontre communément massive, sans formes cristallines. Se rencontre dans certaines roches éruptives, surtout sodiques (syénites, andésites…).

Anorthose sanidine : Variété d'anorthose analogue à la sanidine, mais sodique.

Anorthosite : Roche magmatique plutonique proche des gabbros mais formée à 80-90% de plagioclases et de cristaux isolés et rares.

Anoures : (du gr, an-, sans, et oura, queue) Groupe Amphibiens regroupant les actuels grenouilles et crapaud entre autres (Trias - Actuel).

Anoxie : Etat d'un milieu aquatique où l'oxygène est absent.

Antécanbrien : Synonyme de Précambrien.

Antécédence : Phénomène caractérisant l'évolution d'un cours d'eau dont le tracé est antérieur à des déformations tectoniques.

Antéclise : Unité régionale exhaussée correspondant à une plate-forme soumise à des mouvements épiorogéniques à grand rayon de courbure.

Antennates : Arthropodes (Crustacés, Arthropodes, Insectes).

Anthophyllite : Minéral inosilicate du groupe des amphiboles orthorhombiques (ferro-magnésiennes), de formule chimique (Mg,Fe) SiO3, généralement en masses fibreuses, incolore, vert, gris, brun. Elle contient peu de fer, de couleur claire, se présente parfois avec une structure asbestiforme. Se rencontre dans les roches métamorphiques.

Anthozoaires :  (du gr . anthos, fleur, et zôon, animal) Cnidaires dont le développement ne passe pas par le stade méduse.

Anthracite : Charbon de très faible concentration en matière volatile.

Anthracosauriens :  (de gr. anthrax, akos, charbon, et saura, lézard) Amphibiens Stégocéphales (Carbonifère - Permien).

Anthropique :  Relatif à l'action de dégradation des reliefs et des sols due à l'action humaine.

Anthropoïdes : (du gr. anthropos, homme) Groupe zoologique regroupant les singes et les Hominidés. Classification : Platyrhiniens (=Céboïdes), singes américains (Miocène - Actuel) ; Cathariniens (singes de l'Ancien Monde), Cynomorphes (=Cercopithèques) (Miocène - Actuel), Anthropomorphes (Chimpanzés, Gorilles, Orangs-Outangs, Gibbons et Hominidés) (Oligocène - Actuel).

anthropologie et archéologie :

L'anthropologie complètent les résultats de l'archéologie d'une façon holistique. Ces branches sont :
-l'ethnologie, qui étudie les dimensions comportementales, symboliques, et matérielles de la culture ;
-la linguistique, qui étudie le langage, y compris les origines de la langue et des groupes de langue ;
-l'anthropologie physique, qui inclut l'étude de l'évolution et des caractéristiques physiques et génétiques de l'espèce humaine.
D'autres disciplines complètent également l'archéologie, comme la paléontologie, la paléozoologie, la paléo-ethnobotanique, la paléobotanique, l'archéozoologique et l'archéobotanique9 la géographie,  la géologie, l'histoire de l'art et la philologie.

Anthropomorphes : Qui a la forme d'un corps humain ou qui a l'apparence humaine. 2.) V. Anthropoïdes.

Anticlinal, e, aux : (du gr. anti, opposé, et klinein, s'incliner) Pli où les couches sont convexes vers le haut (contraire de Synclinal). Les couches les plus anciennes sont au cœur, les flancs sont composés des terrains les plus jeunes. Les sommets des anticlinaux sont des sites particulièrement favorables à l'accumulation d'hydrocarbures.

Anticlinorium :  Ensemble de plis successifs donnant un aspect général en antiforme (ant. synclinorium).

Anticyclogenèse : Processus d'apparition ou d'intensification d'une circulation anticyclonique.

Anticyclone : Région de haute pression atmosphérique.

Antidune :  Dune aquatique se déplaçant dans le sens opposé au courant.

Antiforme : S'applique à des plis présentant un aspect d'anticlinal mais dont la genèse est inconnue (ant. synforme).

Antigel : Adjuvant évitant le gel du béton frais grâce à une accélération de la prise et du durcissement du ciment.

Antigélif : Adjuvant entraîneur d'air protégeant le béton durci contre les effets du gel (éclatements, écaillage).

Antigorite : Variété de serpentine microscopiquement lamellaire.

Antimoine : Corps solide, qui se rapproche beaucoup de l'arsenic. De symbole chimique Sb, Numéro atomique 51, Masse atomique 121,75.

Antipode : Point diamétralement opposé à un autre sur une sphère comme le globe terrestre.

Antisana : Volcan actif avec éruptions sous-glaciaires d'Equateur. Volcanisme d'arc insulaire.

Antithétique : En tectonique, s'applique à un mouvement inverse à celui pris comme référence (ant. synthétique).

Antuco : Volcan actif du Chili. Volcanisme d'arc insulaire.

Aoga-Sima : Volcan actif du Japon (Archipel des Nampo et des Volcano). Volcanisme d'arc insulaire.

Apatite : Phosphate de calcium du système hexagonal, contient du chlore. Elle se rencontre dans les roches éruptives ou métamorphiques et dans le tissu osseux.

Apex : Partie pointue située au sommet d'une coquille.

Apex solaire : Point de la sphère céleste vers lequel se dirige le Soleil en prenant comme système de référence l'ensemble des étoiles proches de celui-ci.

Aphanitique : Se dit de roches magmatiques dont les cristaux ne sont pas visibles à l'œil nu (ant. phanéritique).

Aphélie : Point de l'orbite d'une planète, le plus éloigné du Soleil.

Aphotique : Zone située sous la zone d'action de la lumière en milieu marin et où la photosynthèse ne peut s'effectuer (syn. aphytal).

Aphyrique : Se dit des roches magmatiques qui ne montrent pas de phénocristaux.

Aphytal : Se dit des parties de l'océan où la photosynthèse est impossible par manque de lumière. Le système aphytal comprend les étages bathyal, abyssal et hadal.

Api : Volcan actif d'Indonésie (Mer deBanda). Volcanisme d'arc insulaire.

Api-Siau : Api-Siau - Volcan actif d'Indonésie (Archipel des Sangihe). Volcanisme d'arc insulaire.

Apical : Se dit de la partie sommitale d'une coquille et de ses composants.

Apiocrinus : Apiocrinus - (du gr. apios, poire, et krinon, lis) Crinoïde (Jurassique sup.).

Aplanétique : Aplanétique - adj. - Caractérise un instrument d'optique qui ne présente pas d'aberration hors de l'axe (coma). Le télescope de Ritchey-Chrétien est aplanétique.

Aplanissement : Aplanissement - n. m. - Travail de l'érosion tendant à la régulation des reliefs.

Aplanissement (surface d') : Aplanissement (surface d') - Forme plane résultant de cette action, indépendante de la structure et s'étendant sur des superficies de quelques milliers à plusieurs dizaines de milliers de kilomètres carrés.

Aplite : Aplite - n. f. - Roche granitique, souvent en filons, à grains très fins, riche en quartz, oligoclase et microcline, de couleur claire.

Aplitique : Aplitique - adj. - Qualifie une roche finement grenue.

Apoastre : Apoastre - n. m. - C'est le sommet le plus éloigné de l'ellipse que décrit un corps céleste autour d'un centre d'attraction. L'apoastre correspond à un astre quelconque; l'opposé est le périastre.

Apogée : Apogée - n. f. - Point de la trajectoire d'un satellite terrestre le plus éloigné de la Terre.

Apophyllite : Apophyllite - n. f. - Minéral tectosilicate du groupe des zéolithes (s'y rattache par son aspect, ses caractères cristallographiques, sa formule et ses gisements). Du système quadratique, elle cristallise sous différentes formes, nacrée, blanc ou grisâtre, parfois rose. Elle se rencontre dans les cavités des roches volcaniques, des granites, des gneiss, des calcaires et dans les filons métallifères.

Apophyse : Apophyse - n. f. - Partie éminente, allongée d'un batholite. (ant. pendentif).

Appalachienne (orogenèse -) : Appalachienne (orogenèse- )- Equivalent de l'orogenèse hercynienne en Amérique du Nord.

Apparent (béton -) : Apparent (béton -) - adj. - Béton dont la peau n'est revêtue d'aucun parement qui viserait à occulter son aspect

Apside : Apside - n. f. - Point de l'orbite d'une planète ou d'un satellite situé à la distance la plus petite ou la plus grande du centre d'attraction.

Aptien : Aptien (de Apt, Vaucluse, Fr.) - n. m. - 5ème étage du Crétacé inférieur (ère mésozoïque) qui est daté d'environ - 112 Ma à - 107 Ma.

Aptychus : Aptychus - n. m. - (du gr. a, sans, et ptuchos, bord) Fossiles se présentant sous forme de plaques bombées, ponctuées ou costulées, interprétées comme étant des pièces operculaires d'Ammonoïdés (Paléozoïque - Mésozoïque).

Aquiclude : Aquiclude - n. m. - Couche de roches saturées ; très faiblement conducteur d'eau souterraine, dans lequel le captage de quantités d'eau appréciables n'est pas possible dans des conditions économiques acceptables, et à travers lequel aucun flux de drainance significatif ne peut passer.

Aquifère : Aquifère - n. m. - Corps (couche, massif) formé de roches perméables comportant une zone saturée ; suffisamment conducteur d'eau souterraine pour permettre l'écoulement significatif d'une nappe souterraine et le captage de quantités d'eau appréciables. Un aquifère peut comporter également une zone non saturée.

Aquifère bicouche : Aquifère bicouche - Aquifère non homogène composé par une couche aquifère et une couche semi-perméable superposées, ou deux couches semi-perméables sus- et sous-jacente à la couche aquifère.

Aquifère captif (ou confiné) : Aquifère captif (ou confiné) - Aquifère entièrement saturé comportant une nappe captive, donc sans surface libre ni zone non saturée, délimité au toit par des formations à perméabilité très faible faisant obstacle à tout flux appréciable.

Aquifère compartimenté : Aquifère compartimenté - Aquifère non homogène composé par plusieurs réservoirs juxtaposés communiquant entre eux et dont les relations sont régies essentiellement par des conditions de flux et non de potentiel, à leurs limites mutuelles. Les régimes propres de chaque réservoir sont relativement indépendants.

Aquifère karstique : Aquifère karstique - Aquifère dont les conditions et le comportement correspondent au karst : hétérogénéité, discontinuités, prédominance de l'écoulement des eaux souterraines par chenaux et conduits de grande dimension à fonction collectrice ou distributrice, existence possible de cavités de grande capacité, large prépondérance de l'écoulement souterrain dans l'écoulement total du domaine correspondant.

Aquifère libre : Aquifère libre - Aquifère comportant une surface libre et une zone non saturée. Synonyme d'aquifère à nappe libre.

Aquifère monocouche : Aquifère monocouche - Aquifère que l'on peut représenter par une couche relativement homogène, délimitée par une ou deux épontes imperméables, où l'écoulement peut être considéré comme bidimensionnel.

Aquifère multicouche : Aquifère multicouche - Système aquifère composé par une alternance de couches aquifères et semi-perméables interstratifiées, pouvant comporter plusieurs nappes libres ou semi-captives inter-communicantes.

Aquifère perché : Aquifère perché - Aquifère étagé au-dessus d'une zone non saturée.

Aquifère semi-captif : Aquifère semi-captif - Aquifère comportant une nappe sans surface libre et délimité, au moins en partie, par des formations semi-perméables pouvant laisser passer un flux non négligeable, entrant ou sortant.

Aquifère stratifié : Aquifère stratifié - Couche aquifère non homogène verticalement, que l'on peut représenter par plusieurs strates superposées caractérisées par des paramètres (perméabilité horizontale…) de valeurs différentes, ou plus généralement par un aquifère où la perméabilité horizontale est une fonction de la cote au-dessus du substratum, et de cette cote seulement.

Aquifère tricouche : Aquifère tricouche - Aquifère composé par deux couches aquifères séparées par une couche semi-perméable qui permet des transferts d'eau significatifs entre elles (drainance), et qui peut en outre avoir une fonction capacitive.

Aquitanien : Aquitanien - n. m. - (de l'Aquitaine, Fr.) 1er étage du Miocène inférieur (ère cénozoïque) qui est daté d'environ - 23 Ma à - 18,5 Ma.

Ar : Ar - Symbole chimique de l'Argon.

Arachnologie :

Une branche de la zoologie qui étudie les araignées et autres arachnides,aussi appelée arachnidologie,aranéologie,dont le scientifique est un arachnologiste.

Aragonite : Aragonite - n. f. - Carbonate de calcium (CaCO3).

Araignée-paon :

Araignée-paon : L'araignée-paon est connue pour ses parades nuptiales d'une incroyable beauté. Dans une récente étude, des chercheurs nous dévoilent les secrets de l'une d'entre elles, à l'origine du plus petit arc-en-ciel du monde.

Dans la famille araignée-paon, les chercheurs se sont cette fois intéressés à l'araignée-paon arc-en-ciel, ou Maratus robinsoni. Car les mâles de cette espèce sont, jusqu'à preuve du contraire, les seuls au monde à utiliser un arc-en-ciel de couleurs tout entier pour séduire les femelles. Un arc-en-ciel qui se révèle sur le minuscule corps (moins de 5 millimètres !) de ces étranges araignées.

 

Pour plus d’informations, visitez le lien suivant :

http://geoparcjbelbani.com/geoeco/article/zoologie/40/101/472/laraigne-paon-lorigine-du-plus-petit-arc-en-ciel-du-monde

Arasement : Arasement - n. m. - Nivellement d'un relief par l'érosion.

Arbousier :

Arbousier L’Arbousier : une éricacée qui accompagne souvent les forêts de chênes donne un fruit sucré, charnu, à structure granuleuse, appelé Boukhannou, Bakhennou ou encore Sasnou (Attention, à consommer avec modération)

 

Pour plus d’informations, visitez le lien suivant :

http://geoparcjbelbani.com/geoeco/article/flore-du-jbel-bani-et-de-lanti-atlas/37/95/67/les-10-arbres-fruitiers-spontans-du-maroc

Arc insulaire : Arc insulaire - Partie émergée d'un bourrelet marquant l'aplomb de certaines fosses océaniques et se caractérisant par la présence d'îles disposées suivant un arc généralement convexe orienté vers l'océan.

Arca : Arca - (du lat. arca, coffre) Bivalve dont les coquilles sont de forme dissymétrique vivant essentiellement dans les mers chaudes (Jurassique - Actuel).

Archaeo : Archaeo - Voir archéo.

Archaeolithothamnium : Archaeolithothamnium - Algues rouges, Mélobésiées (Crétacé - Actuel).

Archaeopteryx : Archaeopteryx - (de archaeo-, et du gr. pterux, oiseau) Oiseau primitif à caractères reptiliens (Jurassique sup.).

Archaeosaurus : Archaeosaurus - (de archaoe-, et du gr. saura, lézard) Amphibiens, Labyrinthodontes, Temnospondyles (Trias).

Archanthropiens : Archanthropiens - n. m. pl. - (du arch(éo), et du gr. anthropos, homme) Hominidés (Homo erectus), proches de l'homme mais avec une boite crânienne réduite, front fuyant, bourrelet sus-orbitaire marqué et mâchoire robuste. Pithécanthropiens (' peeble culture ', bifaces) 1.5 M. a. à 100 000 ans ; Anténéandertaliens, 700 000 à 80 000 ans.

Archéen : Archéen - n. m. - 1er système du Précambrien qui se subdivise en un sous-système inférieur, un moyen et un supérieur. Il est daté d'environ - 3800 Ma à - 2500 Ma.

Archéo : Archéo - Préfixe, du grec archaeo signifiant ancien.

archéoastronomie  :

L'archéoastronomie étudie les astronomies anciennes et traditionnelles dans leurs contextes culturels, en utilisant des preuves archéologiques et anthropologiques

Archéocyathidés : Archéocyathidés - n. m. pl. - (de archéo-, et du gr. kuathos, vase) Groupe zoologique proche des éponges calcaires, de faciès profond, récifaux. Adultes fixes, larves planctoniques (Cambrien inf.-moyen).

Archéogastropodes : Archéogastropodes - n. m. pl. - Gastéropodes (=Aspidobranches) (Cambrien -Actuel).

archéologie de la Préhistoire  :

(absence de sources textuelles),

archéologie de la Protohistoire  :

L'Archéologie de la Protohistoire (peuples n'ayant pas de sources textuelles mais étant cités dans ceux de peuples contemporains),

archéologie des Périodes historiques  :

L'archéologie des Périodes historiques (existence de sources textuelles).

archéologie historique  :

L'archéologie historique est l'étude des cultures qui ont développé des formes d'écriture.

archéologie traditionnelle  :

L'archéologie traditionnelle est considérée comme l'étude des cultures préhistoriques, cultures qui existaient avant l’apparition de l'écriture

archéologie  :

L'archéologie est une discipline scientifique dont l'objectif est d'étudier l'Homme depuis la Préhistoire  jusqu’à l'époque contemporaine à travers sa technique grâce à l'ensemble des vestiges matériels ayant subsisté et qu’il est parfois nécessaire de mettre au jour (objets, outils, ossements, poteries, armes, pièces de monnaie, bijoux, vêtements, empreintes, traces, peintures, bâtiments, infrastructures, etc.). L'ensemble des artefacts et des écofacts relevant d'une période, d'une civilisation, d'une région, ou d'un peuplement donné, s'appelle culture matérielle. Cette culture matérielle est avant tout un concept basé sur l'assemblage de vestiges retrouvés dans des espaces et dans des chronologies contingentes, sur un même site, ou dans une même région, par exemple. On peut alors parler, pour désigner un ensemble cohérent, de culture archéologique (comme la culture de Hallstatt, ou la culture jomon, par exemple).
Le mot « archéologie » vient du grec ancien ἀρχαιολογία1 et est formé à partir des racines ἀρχαίος = ancien et λόγος = mot/parole/discours. Toutefois, c'est avant tout à l'étude de l'objet fabriqué par l'homme, donc à la technicité, que l'archéologue consacre son travail

archéologue  :

L’archéologue, dans une approche diachronique, acquiert donc l’essentiel de sa documentation à travers des travaux de terrain (prospections, sondages, fouilles, études de collections, analyses du bâti) par "opposition" à l’historien, dont les principales sources sont des textes. Mais l'archéologue utilise aussi des documents écrits lorsque ceux-ci sont disponibles (inscriptions lapidaires, écrits sur parchemins ou papier, etc.), tout comme il peut faire appel aux sciences de la vie et de la terre ou aux autres sciences humaines. L'existence ou non de sources textuelles anciennes a permis d'établir une division chronologique des spécialités archéologiques en trois grandes périodes: l'archéologie de la Préhistoire (absence de sources textuelles), l'Archéologie de la Protohistoire (peuples n'ayant pas de sources textuelles mais étant cités dans ceux de peuples contemporains) et l'archéologie des Périodes historiques (existence de sources textuelles). Il existe aussi des spécialisations archéologiques faites suivant le type d’artefacts étudiés (céramiques, bâti, etc.), ou à partir de la matière première des artefacts étudiés (pierre, terre crue, verre, os, cuir, etc.).
Le mot « archéologie » vient du grec ancien ἀρχαιολογία1 et est formé à partir des racines ἀρχαίος = ancien et λόγος = mot/parole/discours. Toutefois, c'est avant tout à l'étude de l'objet fabriqué par l'homme, donc à la technicité, que l'archéologue consacre son travail

Archéomagnétisme : Archéomagnétisme - n. m. - Détermination de la valeur et de la direction du champ magnétique terrestre dans le passé par l'étude des restes archéologiques.

archéosciences  :

Si les relèvent par essence des sciences humaines, elles font aussi appel à une panoplie de méthodes venant des sciences naturelles et sciences de la Terre notamment dans le domaine des datations (14C, dendrochronologie, thermoluminescence, palynologie,la xylologie-anthracologie,
archéozoologie, botanique, taphonomie2... etc.).
Ces méthodes ne relèvent pas des compétences de l'archéologue, mais il doit savoir les interroger et en intégrer les résultats dans ses analyses.

Archéozoïque : Archéozoïque - n. m. - Représente la période entre la naissance de la terre au début du Cambrien. Il regroupe l'Archéen et le protérozoïque.

Architectonique (béton -) : Architectonique (béton -) - adj. - Béton qui, par sa forme, sa teinte et texture, participe pleinement à la qualité architecturale d'un ouvrage, par opposition à un béton caché, dont le rôle ne serait que structurel.

Arcs volcaniques insulaires : Arcs volcaniques insulaires - Archipels actifs du point de vue volcanique marquant une partie de la zone de rencontre de deux plaques convergentes. Ils délimitent, entre eux et le continent voisin, des bassins marginaux plus ou moins fermés.

Arctique : Arctique - n. m. - (du grec arktos, ours) Le cercle arctique du ciel enserre les étoiles toujours visibles, avec en particulier la Grande et la Petite Ourse.

Ardennaise (phase- ) : Ardennaise (phase- ) - Phase tectonique de la limite du Silurien et du Dévonien (syn. phase calédonienne)..

Ardoise : Ardoise - n. f. - Variété de schiste ardoisier.

Arduino (Giovanni) : Arduino (Giovanni) - Géologue italien (1714-1795). Il fut l'un des pionniers de la géologie, il étudia les roches, appelant ères primaire, secondaire et tertiaire (1756) les différents âges géologiques, observant la présence de fossiles dans les différentes couches.

Aréisme : Aréisme - n. m. - Marque l'absence d'écoulement des eaux de surface et donc de réseau hydrographique dans une région désertique (zone aréique).

Arénacé : Arénacé - adj. - se dit des roches sédimentaires de la classe des arénites.

Arénacés : Arénacés - n. m. pl. - Groupe de foraminifères à test agglutinant.

Arenal : Arenal - Volcan actif de type strombolien du Costa-Rica. Volcanisme d'arc insulaire.

Arène : Arène - n. f. - Sable résultant de l'altération de roches magmatiques ou métamorphiques riches en quartz et en feldspath.

Arénigien : Arénigien - n. m. - (des monts Arenig, Pays de Galles, G.B.) 2ème étage de l'Ordovicien inférieur (ère paléozoïque) qui est daté d'environ - 485 Ma à - 470 Ma.

Arénisation : Arénisation - n. f. - Processus d'altération des roches magmatiques et gneissiques conduisant à la désagrégation des feldspath et des micas par lessivage au contact de l'eau.

Arénite : Arénite - n. f. - Roche sédimentaire détritique constituée d'éléments de petite taille, peu ou pas consolidée.

Arête : Arête - n. f. - 1.) Ligne de relief qui sépare deux bassins versants. 2.) Ligne formée par l'intersection de deux faces naturelles d'un cristal.

Arfvedsonite : Arfvedsonite - n. f. - Minéral inosilicate du groupe des amphiboles sodiques, du système monoclinique. Cristallise en prismes allongés, souvent aplatis, de couleur noire. Se rencontre comme constituant de certaines roches éruptives sodiques ou dans certains filons de pegmatites sodiques.

Arganier :

Arganier : L’Arganier, présent au Maroc depuis bien longtemps et dont l’aire était autrefois étendue à tout le pays, produit un fruit, l’Affiache, se présente sous forme d’une fausse drupe ovale contenant une noix très dure abritant deux ou trois « amandons », Il faut environ 38 kg de fruits (affiache) ou bien 2,6 kg d’amandons pour produire 1 litre d’huile d’Argan.

 

Pour plus d’informations, visitez le lien suivant :

http://ecotourisme.geoparcjbelbani.com/article/faune-du-jbel-bani-et-de-lanti-atlas/36/93/145/faune-du-jbel-bani-et-de-lanti-atlas

Argent : Argent - n. m. - Métal précieux, blanc, brillant, très ductile et inoxydable. De symbole chimique Ag, numéro atomique 47 et masse atomique 107,87.

Argentite : Argentite - n. m. - Sulfure d'argent (Ag2S), cristallisant dans le système orthorhombique. Synonyme d'argyrose. Utilisé comme minerai d'argent.

Argile : Argile - n. f. - Roche sédimentaire composée essentiellement de silicates hydratés d'aluminium en feuillets. Les argiles désignent aussi l'ensemble des minéraux argileux dont sont constituées ces roches tendres et plastiques, qui donnent des sols imperméables et propices aux mouvements de terrains. Le terme d'argile est aussi utilisé pour désigner les argiles granulométriques, particules de taille inférieure à 2µm, qui sont un mélange de quartz, d'oxydes de fer, de calcaire... Cette notion est utilisée surtout en sédimentologie. On distingue les argiles résiduelles (argile à silex, kaolin), qui résultent de l'altération sur place de roches préexistantes (feldspaths), des argiles ou boues des grands fonds océaniques ou abyssaux, formées par dépôts ou précipitation.

Argiles rouges abyssales : Argiles rouges abyssales - Sédiments terrigènes très fins composés principalement d'argiles détritiques, se déposant très lentement (de l'ordre de 1 mm/an) sur les grands fonds, trop profonds pour que s'y déposent des sédiments biogènes, trop éloignés des continents pour que s'y accumulent des sédiments terrigènes grossiers.

Argilite : Argilite - n. f. - Désigne une roche argileuse compacte ou meuble, mais sans litage visible.

Argilolite : Argilolite - n. f. - Roche argileuse résultant de l'altération de cendres et de tufs volcaniques, mal litée et de couleur rougeâtre et bariolée.

Argon : Argon - n. m. - Gaz rare, incolore, inodore, insipide, qui constitue environ le centième de l'atmosphère terrestre.

Argovien : Argovien - n. m. - (de l'Argovie, région de Suisse) Ancien étage du Jurassique supérieur (ère mésozoïque), correspondant approximativement à l'Oxfordien.

Argyrose : Argyrose - n. f. - Synonyme d'argentite.

Aride : Aride - adj. - S'applique à des zones climatiques à la température élevée et aux précipitations faibles.

Aridité : Aridité - n. f. - Caractérise un état aride.

Ariègite : Ariégite - n. f. - Désigne une roche magmatique ultrabasique définie en Ariège (France), riche en pyroxène, spinelle (voir grenat), hornblende, souvent associée avec les péridotites (de type Lherzolite préférentiellement).

Arietites : Arietites - (du lat. aries, bélier) Ammonite à costulations fortement marquées (Jurassique inf., Sinémurien).

Arkose : Arkose - n. f. - Roche sédimentaire détritique terrigène contenant de grains de quartz (60 %), de feldspaths (25 %), et de micas. Elle dérive le plus souvent de gneiss et de granites par altération peu poussée (arénisation).

Arkosique : Arkosique - adj. - De la nature d'une arkose.

Armatures : Armatures - n. f. pl. - Eléments en acier noyés dans le béton afin de lui conférer une résistance à la traction. L'ensemble des armatures d'un élément de construction en béton armé constitue le ferraillage .

Armé (béton -) : Armé (béton -) - adj. - Béton dans lequel des armatures d'acier (fils, ronds, barres, treillis soudés…), judicieusement disposés, reprennent les efforts de traction.

Arrachement : Arrachement - n. m. - Se dit d'un petit glissement de terrain.

Arrêt de coulage : Arrêt de coulage - Étape du chantier de mise en place du béton. Du fait de ses incidences techniques (notamment, des dispositions à prendre pour les armatures ) et esthétiques, cette phase est clairement indiquée sur les plans d'exécution.

Arrière-fosse : Arrière-fosse - n. f. - Domaine sédimentaire témoin d'une fermeture océanique et se retrouvant dans une chaîne de montagne.

Arrière-pays : Arrière-pays - n. m. - Définit un ensemble continental peu déformé se trouvant du côté interne d'une chaîne plissée.

Arsenic : Arsenic - n. m. - Corps simple d'apparence métallique, très répandu dans les minerais métalliques. De symbole chimique As, numéro atomique 33, masse atomique 74,92.

Arsénopyrite : Arsénopyrite - n. f. - Syn. mispickel.

Artérite : Artérite - n. f. - Variété de migmatite à structures planaires peu visibles, soulignées par des traînées discontinues de micas.

Artésianisme : Artésianisme - n. m. - Aptitude d'un aquifère captif à permettre le jaillissement spontané des puits qui l'atteignent, ou l'existence de sources artésiennes, créée par la conjonction de conditions hydrodynamiques, et topographiques favorables.

Artésien : Artésien - adj. - S'applique aux phénomènes liés aux nappes phréatiques captives dont la mise sous pression fait monter l'eau au dessus du toit de la nappe.

Arthrodires : Arthrodires - n. m. pl. - (du gr. arthron, articulation, et deiras, cou) Groupe de Poissons Placodermes recouverts d'une cuirasse céphalique et thoracique (Silurien sup. - Carbonifère inf.).

Arthropodes : Arthropodes - n. m. pl. - (du gr. arthron, articulation, et podos, pied) Embranchement zoologique regroupant les Trilobitomorphes (Cambrien - Permien), les Chélicérates (Mérostomes, Cambrien sup. - Actuel ; Arachnides, Silurien - Actuel), Mandibulates (=Antennates) (Crustacés, Cambrien - Actuel ; Myriapodes, Dévonien - Actuel ; Insectes, Carbonifère - Actuel).

Article : Article - n. m. - Désigne de petites pièces du squelette de certains animaux (crinoïdes, insectes,…).

Articles : Articles - n. m. pl. - (d'après C.I.N.Z., 2000) Dispositions obligatoires du Code.

Articulées : Articulées - n. f. pl. - Groupe de végétaux, Ptéridophytes de type Equisétales.

Articulés : Articulés - n. m. pl. - Catégorie de Brachiopodes apparus au Cambrien et toujours représentés actuellement.

Artinskien : Artinskien - n. m. - (de Artinsk, ville de l'Oural méridionnal, Russie) 3ème étage du Permien inférieur (ère paléozoïque) qui est daté d'environ - 273 Ma à - 265 Ma.

Artiodactyles : Artiodactyles - n. m. pl. - (du gr. atios, pair, et dactulos, doigt) Groupe de mammifères ayant un nombre pair de doigts (paridigités) (Eocène - Actuel).

As : As - Symbole chimique de l'Arsenic.

Asama-Yama : Asama-Yama - Volcan actif du Japon (Honshu), activité quasi permanente depuis 1900. Volcanisme d'arc insulaire.

Asbeste : Asbeste - n. m. - Syn. amiante.

Ascencion droite : Ascension droite - Coordonnée équatoriale utilisée en astronomie. Angle, sur la sphère céleste, entre le point vernal et le point considéré (analogue à la longitude). Exprimé en heure minute seconde.

Ascension capillaire : Ascension capillaire - En zone non saturée, mouvement ascendant d'eau sous l'effet d'un gradient de potentiel capillaire.

Ashgillien : Ashgillien - n. m. - (de Ash Gill, Lake-district, Pays de Galles, G.B.) 2ème étage de l'Ordovicien supérieur (ère paléozoïque).

Asismique : Asismique - adj. - Qui ne présente pas d'activité sismique.

Asismiques : Asismiques - adj. - Relatif aux chaînes sous-marines distinctes des dorsales médio-océaniques, ne présentant pas de rift au sommet, et qui ne sont pas affectées par une activité volcanique.

Askja : Askja - Volcan actif d'Islande avec caldeira. Volcanisme de rift.

Aso San : Aso San - Volcan actif du Japon (Kyusyu), avec série de cônes dans une caldeira. Volcanisme d'arc insulaire.

Asongsong : Asongsong - Volcan actif des Philippines (Mariannes). Volcanisme d'arc insulaire.

Asphalte : Asphalte - n. m. - Type de bitume noir, très visqueux ou solide en imprégnation dans une roche réservoir (calcaire ou grès).

Asphérique : Asphérique - adj. - Qualifie une surface de révolution engendrée par la rotation d'un segment de ligne plane à variation continue de courbure, autour d'un axe passant par une extrémité du segment et orthogonal à la courbe en cette extrémité.

Aspidobranches : Aspidobranches - n. m. pl. - (du gr. aspis, -idos, bouclier, et brankhia, branchie) Gastéropodes, Archéogastéropodes (Cambrien - Actuel).

Aspidospondyles : Aspidospondyles - n. m. pl. - (du gr. aspis, -idos, bouclier, et spondulos, vertèbre) Amphibiens.

Asselien : Asselien - n. m. - 1er étage du Permien inférieur (ère paléozoïque) qui est daté d'environ - 290 Ma à - 280 Ma.

Assilina : Assilina - Nummulitidés de l'Eocène.

Assimilation : Assimilation - n. f. - Incorporation d'un matériel à un magma par fusion partielle ou totale des roches traversées et mélange des deux liquides. Synonyme d'hybridation.

Assise : Assise - n. f. - Se dit d'une couche sédimentaire caractérisée par sa nature (géologique ou faunistique), suivie sur une certaine distance et marquant la base d'un empilement sédimentaire.

Association : Association - n. f. - Groupement spatial de différentes espèces minérales ou de différentes roches liées génétiquement.

Assyntique (phase- ) : Assyntique (phase- ) - Phase tectonique marquant la limite du Précambrien au Cambrien.

Astacologie :

Une branche dédiée à l'étude des écrevisse.

Astarte : Astarte - (du nom gr. de la déesse sémitique du ciel) Lamellibranche hétérodonte, caractéristique des mers froides depuis le Tertiaire. (Jurassique - Actuel).

Astérides : Astérides - n.m. pl. - (du gr. aster, étoile, et eidos, forme) Echinoderme, étoile de mer (Ordovicien - Actuel).

Astérisme : Astérisme - n. m. - S'utilise pour définir un phénomène lumineux apparaissant lorsqu'on éclaire certains cristaux contenant des inclusions, et se traduisant par une multitude de petits points étoilés.

Astéroïde : Astéroïde - n. m. - Corps céleste rocheux ou petite planète du système solaire, de diamètre compris entre 1 et 1000 km.

astéroïdes  :

Les astéroïdes sont des petits corps du Système solaire mais suffisamment grands pour réfléchir une lumière comme les étoiles détectables au télescope ; La définition du NEO Program permet d'inclure des objets de taille moyenne suffisante (entre 1 et 50 mètres) pour pouvoir atteindre la Terre sous forme de météorite visible (taille dépendant de la composition du météroïde, de sa vitesse et de son angle d'entrée dans l'atmosphère)

Asthénosphère : (du grec asthenos, sans résistance) est la partie ductile du manteau supérieur terrestre. Elle s'étend de la lithosphère jusqu'au manteau inférieur sur 700 kilomètres. Elle compose la mésosphère (manteau inférieur).

Astien : Astien (de Astie, Italie) - n. m. - Correspond au Plaisancien (Pliocène supérieur).

Astigmatisme : Astigmatisme - n. m. - Aberration d'un système optique qui donne au foyer non pas un point-image, mais deux petits segments de droite perpendiculaires entre eux.

astrobiologie  :

L'astrobiologie étudie l'apparition et l'évolution des systèmes biologiques présents dans l'univers.

Astroblème : Astroblème - n. m. - Désigne un cratère résultant d'un impact météoritique.

astrochimie  :

L'astrochimie étudie les substances chimiques trouvées dans l'espace, généralement dans les nuages moléculaires, ainsi que leur formation, leurs interactions, et leur destruction. Cette discipline fait le lien entre astronomie et chimie

Astrolabe : Astrolabe - n. m. - Instrument qui sert à observer la position des astres.

Astrométrie : Astrométrie - n. f. - Branche de l'astronomie consacrée au recensement des astres et à la mesure des grandeurs relatives à ces astres (positions sur la sphère céleste, mouvements).

Astronome : Astronome - n. m. - Scientifique qui étudie le ciel.

Astronomie : Astronomie - n. f. - Science étudiant les corps célestes ou astres de l'Univers et en particulier leurs structures, leurs mouvements, leur évolution.

Astronomie amateur  :

Les astronomes amateurs observent une variété d'objets célestes, au moyen d'un équipement qu'ils construisent parfois eux-mêmes. Les cibles les plus communes pour un astronome amateur sont la Lune, les planètes, les étoiles, les comètes, les essaims météoritiques, ainsi que les objets du ciel profond que sont les amas stellaires, les galaxies et les nébuleuses. Une branche de l'astronomie amateur est l'astrophotographie, consistant à photographier le ciel nocturne. Une partie des amateurs aiment se spécialiser dans l'observation d'un type d'objet particulier27,28.
La plupart des amateurs observent le ciel aux longueurs d’ondes visibles, mais une minorité travaille avec des rayonnements hors du spectre visible. Cela comprend l'utilisation de filtres infrarouges sur des télescopes conventionnels, ou l'utilisation de radiotélescopes. Le pionnier de la radioastronomie amateur était Karl Jansky qui a commencé à observer le ciel en ondes radio dans les années 1930. Un certain nombre d'amateurs utilisent soit des télescopes fabriqués de leurs mains, soit des télescopes qui ont été construits à l'origine pour la recherche astronomique mais qui leur sont maintenant ouverts (par exemple le One-Mile Telescope )29,30.
Une certaine frange de l'astronomie amateur continue de faire progresser l'astronomie. En fait, il s'agit de l'une des seules sciences où les amateurs peuvent contribuer de manière significative. Ceux-ci peuvent effectuer les calculs d'occultation qui servent à préciser les orbites des planètes mineures. Ils peuvent aussi découvrir des comètes, effectuer des observations régulières d'étoiles doubles ou multiples. Les avancées en technologie numérique ont permis aux amateurs de faire des progrès impressionnants dans le domaine de l'astrophotographie.

 

astronomie arabe :

Dérivée des astronomies indienne et grecque, l'astronomie arabe culminera vers le xe siècle

Astronomie d'observation :

En astronomie, l'information provient principalement de la détection et de l'analyse de la lumière visible ou d'une autre onde électromagnétique23. L'astronomie d'observation peut être divisée selon les régions observées du spectre électromagnétique. Certaines parties du spectre peuvent être observées depuis la surface de la Terre, alors que d'autres sont seulement observables à de hautes altitudes voire dans l'espace

 

Astronomie des rayons gamma  :

L'astronomie des rayons gamma concerne les plus petites longueurs d'ondes du spectre électromagnétique. Les rayons gamma peuvent être directement observés par des satellites tels que le Compton Gamma-Ray Observatory.
La majorité des rayons gamma proviennent en réalité des sursauts gamma, des objets qui produisent un rayonnement gamma intense pour une durée variant de quelques millisecondes à quelques milliers de secondes. Seulement 10 % des sources de rayons gamma sont permanentes. Parmi ces émetteurs stables de rayons gamma, on retrouve les pulsars, les étoiles à neutrons, et les trous noirs, au même titre que les galaxies actives24

 

Astronomie des rayons X  :

L'astronomie des rayons X consiste en l'étude des objets astronomiques à des longueurs d'ondes correspondant aux rayons X, autrement dit allant d'environ 0,1 à 100 Å (0,01 à 100 nm). Typiquement, les objets émettent des rayons X comme des émissions synchrotron (produit par des électronsoscillant autour des lignes d'un champ magnétique), des émissions thermiques provenant de gaz fins (appelé rayonnement continu de freinage) qui est au-dessus de 107 kelvins, ainsi que des émissions thermiques de gaz épais (appelé rayonnement du corps noir) dont la température est supérieure à 107 kelvins24. Puisque les rayons X sont absorbés par l'atmosphère de la terre, toute observation en rayons X doit être effectuée par des ballons de haute altitude, par des fusées, ou par un engin spatial. Parmi les sources de rayons X notables, nous pouvons citer les binaires X, les pulsars, les rémanents de supernovae, les galaxies elliptiques ou actives, et les amas de galaxies24.

 

Astronomie en ultraviolets  :

L'astronomie en ultraviolets fait référence aux observations aux longueurs d'ondes correspondant à l'ultraviolet, c'est-à-dire entre ~ 100 et 3 200 Å (10 à 320 nm)24. La lumière de ces longueurs est absorbée par l'atmosphère de la Terre, les observations de ces longueurs d'ondes se font donc depuis la haute atmosphère ou depuis l'espace. L'astronomie à ultraviolets est plus indiquée pour l'observation du rayonnement thermique et des raies spectrales des étoiles bleues chaudes (étoiles OB) qui sont très lumineuses dans ce domaine. Cela comprend les étoiles bleues des autres galaxies, qui ont été les cibles de plusieurs études sur le sujet. D'autre objets sont aussi couramment observés en UV, comme les nébuleuses planétaires, les rémanents de supernovae ou les noyaux galactiques actifs24. Cependant, la lumière ultraviolette est facilement absorbée par la poussière interstellaire, les mesures ont donc besoin d'être corrigées de l'extinction24

 

Astronomie extra galactique  :

Effet de lentille gravitationnelle produit par l'amas de galaxies (centre de l'image). Le champ gravitationnel de cet amas courbe la lumière émis par les objets plus lointains, et ceux-ci apparaissent déformés (objets bleus).
L'étude des objets situés en dehors de notre galaxie est une branche de l'astronomie concernée par la formation et l'évolution des galaxies ; leur morphologie et classification ; l'examen des galaxies actives ; ainsi que par les groupes et amas de galaxies. Ces derniers sont importants pour la compréhension des structures à grande échelle de l'univers.
La plupart des galaxies sont organisées en formes distinctes, ce qui permet d'établir un schéma de classification. Elles sont communément divisées en galaxies spirales, elliptiques et irrégulières17.
Comme son nom l'indique, une galaxie elliptique a la forme d'une ellipse. Ses étoiles se déplacent sur une orbite choisie au hasard sans aucune direction préférée. Ces galaxies ne contiennent que peu ou pas de gaz interstellaire, peu de régions de formation d'étoiles, et généralement des étoiles âgées. On trouve généralement des étoiles dans les noyaux d'amas galactiques qui peuvent se former à partir de la fusion de plus grandes galaxies.
Une galaxie spirale est organisée comme un disque plat en rotation, avec généralement un bulbe proéminent ou une barre en son centre, ainsi que des bras spiraux qui s'étendent vers l'extérieur. Ces bras sont des régions poussiéreuses de formations d'étoiles où les jeunes étoiles massives produisent une teinte bleue. Les galaxies spirales sont typiquement entourées d'un halo d'étoiles plus vieilles. La Voie lactée et la galaxie d'Andromède sont des galaxies spirales.
Les galaxies irrégulières sont chaotiques en apparence et ne sont ni spirales, ni elliptiques. Environ un quart des galaxies sont irrégulières. La forme si particulière peut être le résultat d'une interaction gravitationnelle.
Une galaxie active est une structure dont une partie significative de l'énergie qu'elle émet ne provient pas de ses étoiles, de son gaz ou de sa poussière. Ce type de galaxie est alimenté par une région compacte en son noyau, généralement grâce à un trou noir supermassif, pense-t-on, qui émettrait des radiations grâce aux matériaux qu'il avale.
Une radiogalaxie est une galaxie active qui est vraiment très lumineuse dans le domaine radio du spectre électromagnétique et qui produit de gigantesques lobes de gaz. Les galaxies actives émettant des radiations très énergétiques incluent les galaxies de Seyfert, les quasars et les blazars. Les quasars semblent être les objets les plus lumineux de l'univers connu18.
Les grandes structures du cosmos sont représentées par des groupes et des amas de galaxies. Cette structure est organisée de manière hiérarchique, dont les plus grandes connues à ce jour sont les superamas. Le tout est agencé en filaments et en murs, laissant d'immenses régions vides entre eux19.

 

Astronomie galactique  :

Le Système solaire orbite au sein de la Voie lactée, une galaxie spirale barrée qui est un membre important du Groupe local. C'est une masse tournante formée de gaz, d'étoiles et d'autres objets maintenus ensemble par une attraction gravitationnelle mutuelle. Étant donné que la Terre est située dans un bras extérieur poussiéreux, il y a une grande partie de la Voie lactée que l'on ne peut pas voir.
Au centre de la Voie lactée se trouve le noyau, un bulbe de forme étirée qui d'après de nombreux astronomes abriterait un trou noir supermassif en son centre gravitationnel. Celui-ci est entouré de quatre bras spiraux majeurs démarrant du noyau. C'est une région active de la galaxie qui contient beaucoup d'étoiles jeunes appartenant à la population II. Le disque est entouré par un halo sphéroïdal d'étoiles plus vieilles de population I, ainsi que par une concentration relativement dense d'amas globulaires13,14
Entre les étoiles se trouve le milieu interstellaire, une région de matière éparpillée. Dans les régions les plus denses, des nuages moléculaires formés principalement d'hydrogène moléculaire contribuent à la formation de nouvelles étoiles. Cela commence avec des nébuleuses sombres qui se densifient puis s'effondrent (en un volume déterminé par la longueur de Jeans) pour former des protoétoiles compactes15.
Quand des étoiles plus massives apparaissent, elles transforment le nuage en une région HII de gaz et de plasma luminescent. Le vent stellaire et les explosions de supernova servent finalement à disperser le nuage, laissant souvent derrière lui un ou plusieurs amas ouverts. Ces amas se dispersent graduellement et les étoiles rejoignent la population de la Voie lactée.
Les études cinématiques de la matière présente dans la Voie lactée ont démontré qu'il y a plus de masse qu'il n'y parait. Un halo de matière noire semble dominer la masse, bien que la nature de cette matière noire reste indéterminée16

 

astronomie grecque :

Les anciens Grecs, avec, entre autres, Ératosthène, Eudoxe de Cnide, Apollonius, et surtout Hipparque et Ptolémée, élaborent progressivement une théorie géocentrique très élaborée. Aristarque de Samos pose quant à lui les bases d'une théorie héliocentrique. En ce qui concerne le Système solaire, grâce à la théorie des épicycles et à l'élaboration de tables fondées sur cette théorie, il fut possible, dès l'époque alexandrine, de calculer de manière assez précise les mouvements des astres, y compris les éclipses lunaires et solaires.
Concernant l'astronomie stellaire, ils apportent d'importantes contributions, notamment la définition du système de magnitude. Ainsi, l’Almageste de Ptolémée (90 - 168) contient déjà une liste de quarante-huit constellations et 1 022 étoiles.

 

astronomie indienne :

L'astronomie indienne aurait culminé vers 500, avec l'Āryabhaṭīya, qui présente un système mathématique quasi-copernicien, dans lequel la Terre tourne sur son axe. Ce modèle considère le mouvement des planètes par rapport au Soleil. Pour naviguer sur mer mais aussi dans le désert, les civilisations arabes avaient besoin de données très précises.

 

astronomie indienne et chinoise  :

le Rig-Veda mentionne 27 constellations associées au mouvement du Soleil ainsi que les 13 divisions zodiacales du ciel

Astronomie infrarouge  :

L'astronomie infrarouge s'occupe de la détection et de l'analyse du rayonnement infrarouge (longueurs d'onde plus longues de celle de la lumière rouge). Excepté pour les longueurs d'onde situées près de la lumière visible, le rayonnement infrarouge est fortement absorbé par l'atmosphère; d'autre-part, celle-ci produit des émissions d'infrarouge significatives. Par conséquent, les observatoires infrarouges doivent être situés sur des lieux très élevés et secs, ou dans l'espace.
L'astronomie infrarouge est particulièrement utile pour l'observation des régions galactiques entourées de poussière, et pour les études des gaz moléculaires. Étant sollicitée dans le cadre de l'observation d'objets froids (moins de quelques centaines de kelvins) elle est donc également utile à l'observation des atmosphères planétaires.
Parmi les observatoires à infrarouge, on peut citer les télescopes spatiaux Spitzer et Herschel

 

Astronomie optique  :

Délivré des contraintes atmosphériques, le télescope spatial Hubble a fourni des images exceptionnelles en lumière visible (entre autres).
D'un point de vue historique, l'astronomie optique, également appelée l'astronomie de la lumière visible, est la plus ancienne forme d'astronomie26. À l'origine, les images optiques étaient dessinées à la main. À la fin du xixe siècle et durant une bonne partie du xxe siècle, les images furent faites en utilisant un équipement photographique. Les images modernes sont produites grâce à des détecteurs digitaux, particulièrement les caméras CCD. Bien que la lumière visible s'étende elle-même approximativement de 4 000 Å à 7 000 Å (400 à 700 nm)26, le même équipement peut être utilisé pour observer les ultraviolets proches ainsi que le proche-infrarouge.
En réalité, l'atmosphère n'est pas tout à fait transparente à la lumière visible. En effet, les images obtenues sur Terre dans ces longueurs d'ondes souffrent de distorsions dues aux turbulences atmosphériques. C'est ce phénomène qui est responsable du scintillement des étoiles. Le pouvoir de résolution ainsi que la magnitude limite théoriques d'un télescope terrestre sont donc diminués à cause de ces mêmes perturbations. Pour remédier à ce problème, il est donc nécessaire de quitter l'atmosphère terrestre. Une autre solution, l'optique adaptative, permet également de réduire la perte de qualité de l'image

 

Astronomie solaire  :

L'étoile la plus étudiée est le Soleil, une petite étoile typique de la séquence principale de type spectral G2V et vieille d'environ 4,6 milliards d'années. Le Soleil n'est pas considéré comme une étoile variable, mais il subit des changements périodiques de son activité, ce qui peut être vu grâce aux taches solaires. Ce cycle de fluctuation du nombre de taches dure 11 ans. Les taches solaires sont des régions plus froides que la normale qui sont associées à une activité magnétique intense3.
La luminosité du Soleil a régulièrement augmenté au cours de sa vie. Aujourd'hui, il est en effet 40 % plus brillant qu'au moment où il est devenu une étoile de la séquence principale. Le Soleil a également subi des changements périodiques de luminosité ayant eu un impact significatif sur la Terre4. Par exemple, on soupçonne le minimum de Maunder d'être la cause du petit âge glaciaire survenu durant le Moyen Âge5.
Au centre du Soleil se trouve le cœur. Une zone où la température et la pression sont suffisantes pour permettre la fusion nucléaire. Au-dessus du noyau se trouve la zone de radiations, où le plasma transporte les flux d'énergie au moyen de radiations. La couche recouvrant la zone de radiations forme la zone de convection où l'énergie est conduite vers la photosphère grâce à la convection, autrement dit, les déplacements physiques du gaz. On croit que cette zone de convection est à l'origine de l'activité magnétique qui génère les taches3.
La surface extérieure du Soleil est appelée la photosphère. Juste au-dessus de cette couche se trouve une mince région appelée la chromosphère. Ensuite, nous avons la couronne solaire.
Le vent solaire, un flux de plasma constitué essentiellement de particules chargées, « souffle » constamment à partir du Soleil jusqu'à l'héliopause. Le vent solaire interagit avec la magnétosphère terrestre de la Terre pour créer les ceintures de Van Allen6. Les aurores polaires sont également une conséquence de ce vent solaire.

 

Astronomie stellaire  :

L'étude des étoiles et de l'évolution stellaire est fondamentale pour notre compréhension de l'univers. L'astrophysique des étoiles a été déterminée grâce à l'observation et à la compréhension théorique ainsi que par des simulations informatiques.
Une étoile se forme dans des régions denses de poussières et de gaz, connues sous le nom de nuages moléculaires géants. Lorsqu'ils sont déstabilisés, les fragments peuvent s'effondrer sous l'influence de la gravité pour former une protoétoile. Une région suffisamment dense et chaude provoquera une fusion nucléaire, créant ainsi une étoile de la séquence principale11.
Presque tous les éléments plus lourds que l'hydrogène et l'hélium ont été créés dans le noyau des étoiles.
Les caractéristiques de l'étoile résultant dépendent d'abord de sa masse de départ. Plus l'étoile est massive, plus sa luminosité est importante et plus elle videra le stock d'hydrogène présent dans son noyau rapidement. Au fil du temps, cette réserve est entièrement convertie en hélium, et l'étoile commence alors à évoluer. La fusion de l'hélium requiert une plus grande température dans le noyau, de cette façon, l'étoile s'agrandit et son noyau se densifie en même temps. Devenue une géante rouge, notre étoile consume alors son hélium. Cette phase est relativement courte. Les étoiles très massives peuvent aussi subir une série de phases rétrécissantes, où la fusion se poursuit en éléments de plus en plus lourds.
Le destin final de l'étoile dépend de sa masse: les étoiles, qui sont plus de 8 fois plus massives que le soleil peuvent s'effondrer en supernova; alors que les étoiles plus légères forment des nébuleuses planétaires et évoluent en naines blanches. Ce qui reste d'une très grosse étoile est une étoile à neutrons, ou dans certains cas un trou noir12. Les étoiles binaires proches peuvent suivre des chemins plus complexes dans leur évolution, comme un transfert de masse par le compagnon d'une naine blanche pouvant causer une supernova. Les phases finales de la vie des étoiles, y compris les nébuleuses planétaires et les supernovas, sont nécessaires à la distribution de métaux dans le milieu interstellaire; sans cela, toutes les nouvelles étoiles (leur système planétaire y compris) seraient uniquement formées à partir d'hydrogène et d'hélium.

 

astronomie sumérienne :

l'astronomie sumérienne, et ses dérivées les astronomies chaldéenne, mésopotamienne, égyptienne et hébraïque développe l’étude de l’astronomie, si bien que la Bible contient un certain nombre d'énoncés au sujet de la position de la Terre dans l'Univers et sur la nature des étoiles et des planètes

 

astronomies amérindiennes  :

les astronomies amérindiennes dans le nouveau monde, sont aussi déjà très développées notamment la Toltèque, la Zapotèque (assez proche) et la Maya tout à fait originale. Ainsi, sans aucun instrument optique, l'astronomie maya avait réussi à décrire avec précision les phases et éclipses de Vénus

 

astronomie  :

L'astronomie est considérée comme la plus ancienne des sciences1. L'archéologie révèle en effet que certaines civilisations disparues de l'Âge du bronze, et peut-être du Néolithique, avaient déjà des connaissances en astronomie. Elles avaient compris le caractère périodique des équinoxes et sans doute leur relation avec le cycle des saisons, elles savaient également reconnaître certaines constellations. L'astronomie moderne doit son développement à celui des mathématiques depuis l'antiquité grecque et à l'invention d'instruments d'observation à la fin du Moyen Âge. Si l'astronomie s'est pratiquée pendant plusieurs siècles parallèlement à l'astrologie, le siècle des Lumières et la redécouverte de la pensée grecque a vu naître la distinction entre la raison et la foi, si bien que l'astrologie n'est plus pratiquée par les astronomes

 

Astronomique : Astronomique - Relatif à l'astronomie.

Astronymie : Astronymie - n. m. - Science des noms d'astres.

Astrophyllite : Astrophyllite - n. f. - Minéral silicaté accessoire des roches sodiques du système orthorhombique. Les cristaux sont allongés et les faces profondément striées. De couleur jaune de bronze, jaune d'or. Il se rencontre dans les syénites néphéliniques.

Astrophysique : Astrophysique - Branche de l'astronomie consistant en l'étude physique ou chimique des différents objets de l'Univers.

Astrorhize : Astrorhize - n. f. - Perforations étoilées à la surface des stromatopores.

Asturienne (phase- ) : Asturienne (phase- ) - Phase tectonique du Carbonifère, définie dans les Asturies espagnoles.

At : At - Symbole chimique de l'Astate.

Atdabadien : Atdabadien - n. m. - 2ème étage du Cambrien inférieur (ère paléozoïque).

Atélostomes : Atélostomes - n. m. pl. - (du gr. ateles, imparfait, et stoma, bouche) Groupe des Oursins irréguliers dépourvus d'appareils masticateurs (Cassiduloïdes et Spatangoïdes) (Jurassique - Actuel).

Atitlan : Atitlan - Volcan actif du Guatemala. Volcanisme d'arc insulaire.

Atlas : Atlas - Roi mythique de Libye (de Mauritanie) fils du Ciel et de la Terre, qui aurait conçu le premier globe céleste. Confondu ensuite avec le géant mythologique condamné à porter le ciel sur ses épaules. Collection de cartes publiées ensemble (Mercator, 1585), de même format in-folio (1607). Terme devenu générique après 1630.

Atmophile : Atmophile - adj. - Désigne les éléments chimiques suivant : Ar, He, Kr, Ne, Xe.

Atmosphère : Atmosphère - n. f. - Couche gazeuse qui enveloppe certaines planètes. Sans notre atmosphère, nous ne pourrions vivre sur Terre.

Atmosphère barotrope : Atmosphère barotrope - Modèle d'atmosphère dans lequel la masse volumique est fonction uniquement de la pression. Les surfaces isostères coïncident avec les surfaces isobares.

Atmosphère isotherme : Atmosphère isotherme - Modèle d'atmosphère dans lequel la température est constante selon la verticale.

Atoll : Atoll - n. m. - Ensemble corallien comprenant une couronne récifale et un lagon central sans île haute.

Atome :

L'atome est, pour les chimistes, le constituant fondamental de la matière. Le terme vient d'ailleurs d'un mot grec qui signifie « indivisible », même si l'on sait depuis longtemps que cet élément ne l'est pas.
Composition d’un atome : protons, neutrons et électrons
Un atome est une entité électriquement neutre composée de deux types d'élément :
•    un noyau atomique, lui-même constitué de protons et de neutrons et concentrant pratiquement toute la masse de l'atome ;
•    des électrons qui gravitent autour du noyau.
Taille et masse d'un atome
La taille d'un atome est de l'ordre de 10-10 mètre.
La masse d'un atome est de l'ordre de 10-26 kilogramme.
L’hydrogène, le plus petit des atomes
L'hydrogène est un atome qui sort de l'ordinaire. Il est le plus petit des atomes et son noyau atomique ne compte d'un proton et aucun neutron.
Propriétés des atomes et isotopes
Les propriétés chimiques et physiques des atomes dépendent de leur configuration électronique et, par conséquent, du nombre de protons qu'ils contiennent.
Deux atomes peuvent présenter le même nombre de protons, mais un nombre de neutrons différents. Ils sont alors dits « isotopes ». Leurs propriétés chimiques sont identiques mais leurs propriétés physiques diffèrent. Un atome stable peut ainsi, par exemple, présenter un isotope radioactif.
Atomes, corps simples et corps composés
Un corps constitué uniquement d'atomes d'un même élément chimique est appelé « corps simple ». Un corps constitué d'atomes d'éléments chimiques différents est appelé « corps composé ».

Atomique (masse) : Atomique (masse) - Rapport de la masse d'un atome sur le douzième de celle du carbone12.

Atomique (numéro) : Atomique (numéro) - Nombre de protons d'un atome.

Atractites : Atractites - (du gr. atractos, os) Belemnite de grande taille au phragmocône très développé (Trias - Jurassique inf.).

Atrio : Atrio - n. m. - Zone déprimée comprise entre deux cônes volcaniques emboîtés.

Attapulgite : Attapulgite - n. f. - Argile alumino-magnésienne fibreuse.

Attique (phase- ) : Attique (phase- ) - Phase tectonique tertiaire, définie dans la région d'Athènes.

Attraction universelle : Attraction universelle - Synonyme de gravitation.

Aturien : Aturien - n. m. - (de l'Adour, fleuve du Sud-Ouest de la France) Correspond à la partie supérieure du Sénonien, Crétacé supérieur (ère mésozoïque), qui est composée par le Campanien et le Maastrichtien. L'Aturien est daté d'environ - 83 Ma à - 65 Ma.

Au : Au - Symbole chimique de l'Or.

Aubépine :

Aubépine : L’aubépine, qui se présente sous forme d’arbres ou arbustes épineux, donne des baies rouges comestibles appelées « Bousrouroud » en dialecte Marocain.

 

Pour plus d’informations, visitez le lien suivant :

http://geoparcjbelbani.com/geoeco/article/flore-du-jbel-bani-et-de-lanti-atlas/37/95/67/les-10-arbres-fruitiers-spontans-du-maroc

Auctorum, auct. ou auctt : Auctorum, auct. ou auctt. - (d'après C.I.N.Z., 2000) Terme latin signifiant 'des auteurs', souvent employé pour indiquer qu'un nom est utilisé dans le sens de la plupart des auteurs subséquents, et non dans celui, différent, que lui a donné son auteur original.

Auge glaciaire : Auge glaciaire - Vallée à fond plat et versants raides.

Auge (pli en-) : Auge (pli en-) - Synonyme de pli synclinal coffré.

Augite : Augite - n. f. - Pyroxène monoclinique, calcique et ferro-magnésien commun dans les basaltes et les gabbros.

Augite aegyrinique : Augite aegyrinique - Pyroxène de composition intermédiaire entre l'augite et l'aegyrine.

Augustine : Augustine - Volcan actif d'Alaska. Volcanisme d'arc insulaire.

Aulacogène : Aulacogène - n. m. - Fossé tectonique très allongé dont le remplissage sédimentaire très épais, obtenu par subsidence, est cacheté par la couverture sédimentaire.

Aulodontes : Aulodontes - n. m. pl. - (du gr. aulos, canal, et odontos, dent) Echinides (Echinacés, Diadématacés) (Jurassique - Actuel).

Auréole de métamorphisme : Auréole de métamorphisme - Zone recristallisée dans l'encaissant, en périphérie des intrusions magmatiques.

Aurifère : Aurifère - adj. - Désigne des objets géologiques contenant de l'or.

Aurignacien : Aurignacien - n. m. - Faciès industriel du début du Paléolithique supérieur, contemporain du Périgordien, qui apparaît dans le sud-ouest de la France vers 33 000 av. J.--C., caractérisé par de nombreux grattoirs et des sagaies en os.

Australopithèques : Australopithèques n. m. pl. - (du lat. australis, austral, et du gr. pithêkos, singe) Hominidés les plus primitifs (faible capacité crânienne, menton fuyant, station debout, outillage rudimentaire en os ou en pierre,…) uniquement découvert en Afrique (4.5 M. a. - 1 M. a.).

Auteur : Auteur - n. m. - (d'après C.I.N.Z., 2000) La personne (éventuellement les personnes) à laquelle est attribué un travail, un nom scientifique ou un acte nomenclatural [Art. 50, 51] [Voir aussi: anonyme.] Au regard du Code, si un travail est attribué à un rédacteur, à un secrétaire ou rapporteur de réunion, ou à une commission, seule la (ou les personnes) effectivement responsable(s) du travail, du nom ou de l'acte est censée en être l'auteur [Art. 50].

Authigène (ou authigénétique) : Authigène (ou authigénétique) - adj. - Désigne tout minéral ayant pris naissance dans la roche où il est observé.

auto-écologie :

l'auto-écologie (ou autécologie) étudie les relations entre un type d'organisme et les facteurs de l'environnement

 

Autochtone : Autochtone - adj. ou n. m. - Etat caractérisant une série de terrains considérée comme n'ayant pas subi de déplacement horizontal. Ce terme s'oppose à allochtone.

Autodéveloppement : Autodéveloppement - n. m.- Accroissement progressif de la perméabilité d'un aquifère autour d'un puits en exploitation, par l'effet de drainage des éléments meubles fins par l'écoulement d'eau vers ce puits.

Autométamorphisme : Autométamorphisme - n. m. - Voir Deutérique.

Automorphe : Automorphe - adj. - Désigne les minéraux ayant développé une forme délimitée par des faces cristallines bien formées.

Autoplaçant (béton -) : Autoplaçant (béton -) (BAP) - adj. - Béton qui n'a pas besoin de vibration pour être mis en place, du fait de sa grande ouvrabilité. II est également nommé béton autocompactant, autonivelant, (BAN).

Autotrophe : Autotrophe - adj. - Désigne tout organisme pouvant synthétiser ses nutriments à partir des matières minérales.

Autrichienne (phase- ) : Autrichienne (phase- ) - Phase tectonique de l'ère secondaire.

Autunien : Autunien (de Autun, Saône-et-Loire, Fr.) n. m. - Equivalent ouest européen de l'Asselien, du Sakmarien et de l'Artinskien, 1er, 2ème et 3ème étage du Permien inférieur (ère paléozoïque). L'Autunien est daté d'environ - 290 Ma à - 265 Ma.

Autunite : Autunite - n. f. - Uranophosphate de calcium se présentant en cristaux tabulaires et qui est un minéral d'altération des gisements d'uranium.

Auversien : Auversien (de Auvers-sur-Oise dans le Val-d'Oise, Fr.) n. m. - Correspond, pour le bassin de Paris, à la partie inférieure et moyenne de l'Eocène moyen (ère cénozoïque).

Avachinsky : Avachinsky - Volcan actif du Kamchatka. Volcanisme d'arc insulaire.

Avant-butte : Avant-butte - n. f. - Lambeau témoin d'une formation tendre restant après érosion de la couche dure l'ayant protégé jusque là.

Avant-fosse : Avant-fosse - n. f. - Dépression dont la position géographique externe en fait un réceptacle pour les débris issus de l'avancée des nappes de charriage marquant le front d'un orogène.

Avant-pays : Avant-pays - n. m. - Définit un ensemble continental peu déformé se trouvant du côté externe d'une chaîne plissée.

Aven : Aven - n. m. - Gouffre de faible importance mais s'ouvrant sur un réseau karstique en profondeur.

Aventurine : Aventurine - n. f. - Variété de quartz irisé, chargé de paillettes de mica, d'hématite.

Avipelviens : Avipelviens - n. m. pl. - (du lat. avis, oiseau, et pelvis, bassin) Groupe de Dinosauriens, Reptiles (Ornithischiens : Ornithopodes, Stégosauridés et Cératopsidés) (Trias - Crétacé).

Avis de coup de vent : Avis de coup de vent - Message météorologique destiné à prévenir les intéressés de l'existence ou de la prévision, d'un vent correspondant à force 8 à 9 de l'échelle de Beaufort.

Avis de tempête : Avis de tempête - Message météorologique destiné à prévenir les intéressés de l'existence ou de la prévision, d'un vent correspondant à force 10, ou plus, de l'échelle de Beaufort.

Awu : Awu - Volcan actif d'Indonésie (Archipel des Sangi), avec lac dans le cratère. Volcanisme d'arc insulaire.

Axe d'accrétion : Axe d'accrétion - Axe de symétrie de l'augmentation de masse de chacune de deux plaques lithosphériques s'écartant l'une de l'autre à partir d'une zone de remontée de matériaux asthénosphériques.

Axe terrestre : Axe terrestre - Axe fictif autour duquel la Terre effectue son mouvement de rotation. L'axe terrestre est incliné de 23°27' par rapport à l'axe de l'écliptique, ce qui donne lieu à l'existence de saisons.

Axe (d'un pli) : Axe (d'un pli) - n. m. - Intersection de la surface axiale d'un pli et d'un plan horizontal; la surface axiale est, en première approximation, le plan de symétrie du pli et par conséquent l'axe en matérialise la direction d'allongement.

Axinite : Axinite - n. f. - Minéral accessoire des roches acides, cyclosilicate du système triclinique à cristaux larges et à bords tranchants à faces striées ou cannelées, transparent à translucide, couleur brun violacé, brun, gris, violet. Se rencontre dans les granites et encaissants.

Azilien : Azilien - n. m. - Faciès industriel du Paléolithique supérieur, succédant au Magdalénien final et caractérisé par une industrie de microlithes, de l'outillage osseux et des galets décorés à l'ocre rouge de taches géométriques.

Azimut : Azimut - n. m. - Direction et sens donnés, dans le sens horaire, par rapport au Nord (0 à 360 °).

Azoïque : Azoïque - adj. - Qui ne contient pas de fossiles. Comme nom propre en syn. de Protérozoïque.

Azonal : Azonal - adj. - S'applique à la partie d'un sol influencé par la roche sous-jacente et non par l'atmosphère.

Azote : Azote - n. m. - Corps gazeux (N2) à la température ordinaire, qui constitue environ les quatre cinquièmes en volume de l'air atmosphérique. De symbole N, numéro atomique 7 et masse atomique 14,0067.

Azuma : Azuma - Volcan actif du Japon (Honshu). Volcanisme d'arc insulaire.

Azurite : Azurite - n. f. - Carbonate de cuivre de couleur bleue

B : B - Symbole chimique du Bore.

B.R.G.M. : B.R.G.M. - Abréviation du Bureau de Recherche Géologique et Minière.

Ba : Ba - Symbole chimique du Baryum.

Babuyan Claro  : Babuyan Claro - Volcan actif des Philippines (Luzon). Volcanisme d'arc insulaire.

Bad lands : Bad lands - n. m. pl. - Ensemble de ravines denses disséquant un versant, un talus, en roches tendres.

Baddeleyite  : Baddeleyite - n. f. - Minéral de formule ZrO2 présent dans les roches plutoniques à fort déficit de silice.

Bagana : Bagana - Volcan actif de Papouasie (Iles situées à l'Est de la Nouvelle-Irlande). Volcanisme d'arc insulaire.

Baisse des niveaux : Baisse des niveaux - Mouvement descendant des niveaux de la surface libre d'une nappe, lié à une diminution de la réserve.

Bajada : Bajada - n. f. - Glacis alluvialqui se prolonge en sa partie aval par un pédiment.

Bajocien : Bajocien n. m. - (de Bayeux, Calvados, Fr.) 2ème étage du Jurassique moyen (ère mésozoïque) qui est daté d'environ - 178 Ma à - 170 Ma.

Balais (rubis) : Balais (rubis) - Variété de spinelle de teinte rose pâle.

Balanus : Balanus - (du lat. gland) Crustacé Cirripède vivant accroché directement au rocher.

Balut : Balut - Volcan actif des Philippines (Mindanao). Volcanisme d'arc insulaire.

Bam : Bam - Volcan actif de Papouasie (Nouvelle-Guinée). Volcanisme d'arc insulaire.

Banalite : Banalite - n. f. - Ancien nom des diorites quartziques à feldspath alcalin.

Banc : Banc - n. m. - Voir couche.

Banda Api  : Banda Api - Volcan actif des Philippines (Mer de Banda). Volcanisme d'arc insulaire.

Bandai  : Bandai - Volcan actif du Japon (Honshu) qui eut une éruption dévastatrice en 1888 (explosion phréatique et lahars). Volcanisme d'arc insulaire.

Banquise : Banquise - n. f. - Surface de mer gelée pouvant atteindre une épaisseur de 3 m.

Banua Wuhu  : Banua Wuhu - Volcan actif d'Indonésie (Archipel des Sangi). Volcanisme d'arc insulaire.

Bar : Bar - n. m. - (du gr. baros, pesanteur) Unité de pression ou de contrainte correspondant à 105 pascals, ou 0,986 atmosphère.

Barba : Barba - Volcan actif du Costa Rica. Volcanisme d'arc insulaire.

Barcena : Barcena - Volcan actif du Mexique (à l'Ouest de Mexico). Volcanisme d'arc insulaire.

Barégienne  : Barégienne - n. f. - Roche métamorphique des Hautes-Pyrénées (Fr.) correspondant à des cornéennes calciques rubanées.

Baril : Baril - n. m. - Unité de capacité anglo-saxonne utilisée pour quantifier les volumes de produits pétroliers et correspondant à 163,66 L.

Barkévicite : Barkévicite - n. f. - (de Barkévit, Norvège) Variété d’amphibole du groupe des hornblendes.

Barkhane : Barkhane - n. f. - (mot arabe) Dune dissymétrique en forme de croissant, à convexité au vent, plus ou moins mobile sur une surface généralement unie.

Baromètre géologique : Baromètre géologique - Voir géobaromètre.

Barrage souterrain : Barrage souterrain - Écran étanche construit à travers un aquifère de section limitée, un aquifère alluvial à substratum imperméable en général, par divers procédés (maçonnerie en fouille ouverte, pieux forés jointifs, rideau de palplanches, paroi moulée, injections) pour permettre le captage de la nappe à un niveau plus élevé, et / ou constituer une réserve souterraine accrue.

Barrage volcanique : Barrage volcanique - Barrage naturel formé par une coulée dans une vallée, pouvant former un lac en amont.

Barranco : Barranco - n. m. - (mot esp.) Ravin aigu sur un cône volcanique.

Barre appalachienne : Barre appalachienne - Dans le relief appalachien, colline longiligne formée par érosion d’un couche dure lors d’une pénéplanation.

Barrémien : Barrémien - n. m. - (de Barrême, Alpes-de-Haute-Provence, Fr.) 4ème étage du Crétacé inférieur (ère mésozoïque) qui est daté d'environ - 114 Ma à - 112 Ma.

Barren : Barren - Volcan actif d'Indonésie, avec 4 cônes dans une caldeira. Volcanisme d'arc insulaire.

Barrière d'eau douce : Barrière d'eau douce - Aire de surélévation et de maintien des charges d'eau douce déterminée par injection, formant une limite d'alimentation empêchant une invasion d'eau salée dans un aquifère littoral et disposée en général entre le rivage et un champ de captage.

Barrière récifale : Barrière récifale - Récif corallien formant une crête plus ou moins parallèle à la côte, séparant le platier récifal de la mer ouverte.

Barrowien (série métamorphique de type -)  : Barrowien (série métamorphique de type -) - (de G. Barrow) Succession de roches métamorphiques établie en Ecosse.

Bartonien : Bartonien - n. m. - (Barton, Hampshire, G.B.) 2ème étage de l'Eocène moyen (ère cénozoïque) qui est daté d'environ - 39 Ma à - 37 Ma.

Barylites (groupes des) : Barylites (groupes des -) - (du gr. barrus, lourd, et lithos, pierre) Ensemble des minéraux des roches magmatique de d > 2,77, comprenant principalement les amphiboles, les pyroxènes, les micas et d’autres minéraux lourds.

Barysphère (ou nifé) : Barysphère (ou nifé) - n. f. - (du gr. barus, lourd et sphère) Partie interne du globe terrestre avec des minéraux riches en fer et nickel, caractérisé par sa densité élevée.

Barytine : Barytine - n. f. - Sulfate de baryum de formule chimique BaSO4, du système orthorombique, de densité élevée (4,7). Se rencontre dans les filons métallifères.

Baryum : Baryum - n. m. - Métal alcalino-terreux, analogue au calcium, de symbole chimique Ba, de numéro atomique 56 et de masse atomique 137,34.

Bas de plage : Bas de plage - Partie d’une plage située dans la zone de battement des marées.

Bas niveau : Bas niveau (str-séq., ang. lowstand) - Période d’un cycle eustatique pendant laquelle le niveau marin de base est situé en dessous de la rupture de pente côtière et éventuellement de la bordure de la plateforme continentale.

Basalte :

Basalte - n. m. - Roche magmatique éruptive basique, compacte et noire qui forme la majorité des laves émises, notamment au niveau de la croûte océanique mais aussi sur la croûte continentale. Composée de feldspaths (surtout des plagioclases) et de pyroxènes, elle peut comporter de l'olivine, du quartz et de l'hypersthène.

Basalte est  roche volcanique sombre, riche en Ca, Fe et Mg. C'est le type de roche dite basique (pauvre en silice). Le magma basaltique est issu de la fusion partielle du manteau (enveloppe sous-crustale de la terre).

Basaltique : Basaltique - adj. - Le manteau supérieur du globe terrestre donne, par fusion partielle des péridotites qui le composent, des liquides basaltiques. A partir du moment où ils sont formés dans le magma, les liquides basaltiques montent vers la surface d'autant mieux qu'ils sont plus enrichis en gaz. Au cours de la montée, la traversée de couches plus froides entraîne une cristallisation partielle. L'apport de liquides magmatiques basaltiques comble de façon permanente le volume libéré dans l'axe d'une dorsale par l'écartement de deux plaques.

Basaltique (couche -) : Basaltique (couche -) - partie supérieure d’une série ophiolitique (croûte océanique) située sous les sédiments et composée principalement de lave en coussins.

Basanite  : Basanite - n. f. - Roche magmatique effusive de couleur noire, elle est microlithique et contient des plagioclases, feldspathoïdes, amphiboles (hornblende) et olivine. Souvent associée aux basaltes à olivine.

Basanitoïde  : Basanitoïde - n. m. - Variété de basanite.

Base (niveau de) : Base (niveau de) - Voir Niveau de base.

Bashkirien : Bashkirien - n. m. - (étage Russe) 1er étage du Carbonifère supérieur (ère paléozoïque).

Basilic :

Basilic :Basilic est une plante annuelle que l'on peut cultiver facilement en pot ou en pleine terre. En été, il égaiera vos salades de tomates. Découvrez les bénéfices de cette herbe aromatique pour la santé.

Est une plante aromatique de la famille des Lamiacées (ou Labiées), comme la menthe, le romarin ou le thym. Les feuilles de basilic s'utilisent plutôt fraîches, dans les salades, les plats à base de tomate, les omelettes ou dans les pâtes. Le basilic sert aussi à la préparation du pistou ou de la sauce pesto. Il présente différents atouts pour la santé.

 

Pour plus d’informations, visitez le lien suivant :

http://ecotourisme.geoparcjbelbani.com/article/plantes-mdicinales/38/97/381/les-bienfaits-du-basilic

Basin setting : Basin setting (str-séq., ang. ) - Cf. morphologie de bassin

Basique : Basique - adj. - Une roche basique est une roche magmatique qui contient entre 45 et 52 % de silice.

Bassin : Bassin - n. m. - Dépression formée par subsidence tectonique ou par érosion. L'accumulation de sédiments s'y produit fréquemment.

Bassin (de sédimentation) :

Bassin (de sédimentation) : Bassin est dépression qui accueille des dépôts ; il peut être continental (lac, plaine,...) ou marin (mer, océan...)

Bassin artésien : Bassin artésien - Empilement de terrains sédimentaires comprenant une ou plusieurs nappes captives donnant des puits artésiens.

Bassin avec bordure marquée : Bassin avec bordure marquée (str-séq., ang. Deep water setting) - Défini un milieu de sédimentation profond dont la rupture de pente continentale est très prononcée.

Bassin d'infiltration : Bassin d'infiltration - Excavation assez étendue, dont le fond n'atteint pas la zone saturée, utilisée pour l'alimentation artificielle d'une nappe par infiltration, sous une charge d'eau libre entretenue.

Bassin de réception (ou entonnoir de réception) : Bassin de réception (ou entonnoir de réception) - Zone de collecte des eaux de ruissellement située dans la partie la plus haute d’un torrent.

Bassin houiller, minier, pétrolier : Bassin houiller, minier, pétrolier - Zone susceptible de fournir ces substances utiles.

Bassin hydrogéologique : Bassin hydrogéologique - Aire dans laquelle les eaux souterraines s’écoulent vers un même exutoire.

Bassin océanique : Bassin océanique - Province lithosphérique caractéristique du domaine océanique, au-dessous de la profondeur de 5 000 m. Dépression de dimensions variables, entourée de reliefs montagneux. Sa morphologie est celle de sa couverture sédimentaire.

Bassin sans bordure marquée : Bassin sans bordure marquée (str-séq., ang. Ramp setting) - Désigne une morphologie graduelle du passage entre la plaine côtière et le talus continental (pas de rupture de pente continentale).

Bassin versant : Bassin versant - Voir bassin hydrographique.

Bassins marginaux : Bassins marginaux - Ces bassins sont créés par une migration des zones de subduction (fosse).

Bastite : Bastite - n. f. - Variété de serpentine, bronzite altérée. C'est une une forme foliacée de certaines roches éruptives. De couleur vert olive, pistache à brun.

Batée : Batée - n. f. - (de battre) - Grand plat légèrement conique servant à extraire les minéraux lourds comme l’or.

Batholite : Batholite - n. m. - Corps plutonique, intrusif, de grandes dimensions (de l'ordre de 100 km2), en général discordant avec les structures des roches encaissantes, constitué le plus souvent de granites.

Bathonien : Bathonien - n. m. - (de Bath, Somerset,G.B.) 3ème étage du Jurassique moyen (ère mésozoïque) qui est daté d'environ - 170 Ma à - 158 Ma.

Bathyal, e, aux : Bathyal, e, aux - adj. - (du gr. bathus, profond) Partie des milieux marins profonds comprise entre 200 et 3000 m, comprenant une grande partie du talus continental.

Bathymétrie : Bathymétrie - n. f. - (du gr. bathus, profond, et metron, mesure) Mesure de la profondeur des fonds océaniques, réalisée actuellement par échosondage.

Bathymetry : Bathymetry (str-séq., ang. ) - Cf. bathymétrie.

Bathythermographie : Bathythermographie - n. f. - Mesure des températures sous-marines. Effectuées au moyen de sondes, ces mesures permettent notamment de prévoir la propagation des ondes (sonores et ultra-sonores). En effet, celle-ci est affectée par les variations de température du milieu.

Batrachologie :

L'étude des batraciens.

Batraciens : Batraciens - n. m. pl. - (du gr. batrakhos, grenouille) syn. Amphibiens.

Batu Tara : Batu Tara - Volcan actif d'Indonésie (Lomblen) à éruptions stromboliennes. Volcanisme d'arc insulaire.

Batur : Batur - Volcan actif d'Indonésie (Bali) avec un cône composite dans une caldeira. Volcanisme d'arc insulaire.

Bauéritisation : Bauéritisation - n. f. - Altération superficielle, de couleur jaune puis grise, des micas noirs par extraction des éléments Fe et Mg.

Baume  : Baume - n. f. - (du gaulois balma, grotte) Désigne un abri-sous-roche.

Bauxite : Bauxite - Roche sédimentaire formée surtout d'alumine hydratée mélangée à une proportion variable d'oxydes de fer. C'est le principal minerai d'aluminium.

Baveno : Baveno - Macle simple présente chez les feldspaths.

Bayline  : Bayline (str-séq., ang. ) - Cf. ligne de base.

Bayonnaise Rocks : Bayonnaise Rocks - Volcan actif du Japon (Archipel des Nampo), le dôme est édifié en 1946 et 1952 avec des explosions sous-marines très puissantes. Volcanisme d'arc insulaire.

Be : Be - Symbole chimique du Béryllium.

Beach-rock  : Beach-rock - Grès friable à ciment calcaire que l'on rencontre sur certaines plages calcaires.

Beaufort (échelle de) : Beaufort (échelle de) - Classement de la force estimée du vent en fonction de l'état de la mer, proposé en 1806 par l'amiral britannique Francis Beaufort, généralisé après la Conférence internationale de météorologie maritime de 1874. S'exprime par un nombre de 0 à 12.

Beaufort (Francis (Sir)) : Beaufort (Francis (Sir)) - Amiral anglais (1774-1857). Auteur de l'échelle anémométrique qui porte son nom (1806) donnant une indication sur la force du vent à 10 m au-dessus d'un terrain plat 0: calme; 1 à 5 : brise; 6 vent frais; 8 à 9 : coup de vent 10 à 11 : tempête; 12 à 17 : ouragan).

Bec de l’étain (macle du -)  : Bec de l’étain (macle du -) - Macle caractéristique de la cassitérite.

Bec de  Nautile : Bec deNautile - partie maxillaire de Nautile.

Bédoulien  : Bédoulien - n. m. - (de la Bédoule, Bouches-du-Rhône, Fr.) 1er sous-étage de l’Aptien qui appartient au Crétacé inférieur (ère mésozoïque).

Beef : Beef - (mot anglais) Dans les roches sédimentaires, désigne de fines fentes minéralisées, généralement parallèles à la stratification.

Beerenberg : Beerenberg - Volcan actif d'Islande. Volcanisme de rift.

Béforsite  : Béforsite - n. f. - roche magmatique de la variété des carbonatites constituée à 80 % de calcite et de dolomie.

Bégudien : Bégudien - n. m. - (de La Bégude, Bouches-du-Rhône, Fr.) Faciès lacustre du Sud-Est de la France, équivalent de la base du Maastrichtien qui appartient au Crétacé supérieur (ère mésozoïque).

Beidellite : Beidellite - n. f. - minéral argileux du groupe des smectites.

Belemnitella : Belemnitella - (du gr. belemnon, flèche) Bélemnite dont le rostre montre une scissure ventrale et des empreinte de vascularisation (Crétacé sup.).

Bélemnites : Bélemnites - n. f. pl. - (du gr. belemnon, flèche) Groupe de Céphalopodes marins fossiles dont le squelette était composé de trois parties (rostre, phragmocône, proostacum) Carbonifère - Crétacé.

Belemnopsis : Belemnopsis - (du gr. belemnon, flèche, et opsis, aspect) Bélemnite du Jurassique.

Bellerophon : Bellerophon - (du gr. Bellerophon, fils de neptune) Gastéropode marin dont la coquille présente un symétrie bilatérale planispiralée et stries d’accroissement sinueuses (Silurien - Trias).

Belosepia : Belosepia - (du gr. belos, flèche, et sepias, seiche) Sépioïdés.

Benda : Benda - Volcan actif de Papouasie (Archipel de la Nouvelle-Bretagne) avec un cône dans le lac de la caldeira.. Volcanisme d'arc insulaire.

Benioff (Hugo) : Benioff (Hugo) - Sismologue américain (1899-1968). Il étudia les séismes et mit en évidence le plan qui porte son nom.

Benioff (plan de -, zone de -) : Benioff (plan de -, zone de -) - Plan incliné formant un angle voisin de 50° par rapport à l'horizontale et le long duquel se disposent les foyers des séismes ; considéré comme la zone d'enfoncement de la lithosphère dans les zones de subduction.

Bennettitales : Bennettitales - n. f. pl. - Gymnosperme, plante fossile de type Cycas (Carbonifère - Crétacé).

Benthique : Benthique - adj - qui vit sur les fonds aquatiques.

Benthos : Benthos - n. m. - ensemble des êtres benthiques.

Bentonite : Bentonite - n. f. - Minéral argileux du groupe des smectites, ayant donné son nom à une roche provenant de l’altération de cendres volcaniques.

Bergmannite : Bergmannite - n. f. - Variété de mésotype d'une syénite néphélinique, fibreux ou très aciculaire, parfois rouge.

Berriasella : Berriasella - (de Berrias, Ardèche, Fr.) Ammonite du Tithonien sup. et Berriasien.

Berriasien : Berriasien - n. m. - (de Berrias, Ardèche, Fr.) 1er étage du Crétacé inférieur (ère mésozoïque) qui est daté d'environ - 130 Ma à - 126 Ma.

Berthiérine : Berthiérine - n. m. - voir argiles.

Berthiérite : Berthiérite - n. f. - Sulfure d'antimoine, du système orthorhombique généralement associé à la stibine.

Béryl : Béryl - n. m. - Minéral cyclosilicate du système hexagonal, de formule chimiqueBe3Al2 (Si6O18), en cristaux généralement prismatiques et allongés, striés ou cannelés verticalement. Il peut être incolore, bleu ou vert pâle (aigue marine), jaune (héliodore), rose, blanc, rarement vert émeraude (émeraude noble). C'est un minéral fréquent des granites à micas blancs et des pegmatites. Associé au cortège de l'étain, c'est une pierre précieuse.

Béryllium : Béryllium - n. m. - Métal léger, de couleur gris, de symbole Be, masse atomique 9,012 et de numéro atomique 4. On le trouve en particulier dans le béryl.

Bétafite  : Bétafite - n. f. - Niobotantalate d'uranium complexe, du système cubique. On le trouve à Madagascar.

Bétoum :

Bétoum :le Bétoum  C’est un arbre fruitier spontané au Maroc qui impressionne par sa beauté, sa résistance et sa longévité. Le Bétoum (pistachier de l’Atlas) est tenace devant l’avancée du désert et fait preuve d’une plasticité remarquable qui lui donne la possibilité de pouvoir survivre dans une très vaste aire de répartition: le Bétoum joue un rôle de liaison entre les divers types de forêts!

 

Pour plus d’informations, visitez le lien suivant :

http://geoparcjbelbani.com/geoeco/article/flore-du-jbel-bani-et-de-lanti-atlas/37/95/500/flore-du-jbel-bani-et-de-lanti-atlas

 

 

Bezymianny : Bezymianny - Volcan actif du Kamchatka avec une éruption plinienne en 1956. Volcanisme d'arc insulaire.

Bi : Bi - préfixe signifiant deux, ou double.

Bi : Bi - Symbole chimique du Bismuth.

Biarritzien : Biarritzien - n. m. - (de Biarritz dans les Pyrénées Atlantiques, Fr.) Correspond à la partie moyenne de l'Eocène moyen (ère cénozoïque).

Biaxe  : Biaxe - adj. - notion cristallographique désignant un cristal à deux axes optiques.

Biber : Biber - n. m. - Glaciation du Tertiaire (5 M. a. à 2,1 M. a.).

Bief à silex : Bief à silex - formation composée d’argiles, de silex, de galets et de sables.

Biface  : Biface - n. m. - outil de pierre préhistorique taillé sur les deux faces, le plus souvent de forme ovale.

Big Bang : Big Bang - Une formidable explosion qui, il y a 15 à 20 milliards d'années, aurait donné naissance à l'univers et provoqué son extension. Pendant les trois premières minutes après le big bang, l'hydrogène et l'hélium auraient été créés. Les premières galaxies seraient nées au bout de 2 ou 3 milliards d'années.

Bilan d'eau (d'une nappe)  : Bilan d'eau (d'une nappe) - Comptes comparés des quantités d'eau totales reçues ou débitées par un aquifère, ou un ensemble d'aquifères, défini pendant une période déterminée.

Bilan d'eau (du sol) : Bilan d'eau (du sol) - Comptes comparés des quantités d'eau totales ; reportées ou soustraites à un sol, à une zone non saturée (considérée souvent comme unidimensionnelle) pendant une période déterminée.

Billoculaires : Billoculaires - n. m. pl. - famille de Foraminifères.

Bilobite : Bilobite - (mot lat., bilobé) Traces fossiles bilobées observées dans des sédiments fins (Ichnofossiles).

Biloculaire  : Biloculaire - adj. - s’applique à un test composé de deux loges.

Binomiale  : Binomiale - adj. - (d'après C.I.N.Z., 2000) Relative à des binoms. [On préfère actuellement: binominale (voir ci-dessus).]

Binominale ( nomenclature -) : Binominale (nomenclature -) - (d'après C.I.N.Z., 2000) Le système de noms scientifiques selon lequel une espèce, mais aucun autre taxon, est désignée par un binom [Art. 5.1].

Binom (ou nom binominal) : Binom (ou nom binominal) - (d'après C.I.N.Z., 2000) Combinaison d'un nom générique et d'un nom spécifique, qui, ensemble, constituent le nom scientifique d'une espèce [Art. 5. 1]. Les noms intercalés [Art. 6] ne sont pas comptés comme composants d'un binom. [Angl.: binomen].

Bio-rhexistasie : Bio-rhexistasie - n. f. - Théorie qui explique les alternances marno-calcaires comme des alternances de périodes à faible couvert végétal, donc érosion des sols et sédimentation d'argile en milieu aqueux, et des périodes à fort couvert végétal, donc filtrage des sédiments et précipitation de calcaires et dolomies en milieu aqueux.

Biocénose  : Biocénose - n. f. - ensemble des tests fossilisés directement dans leur biotope.

Bioclaste : Bioclaste - n. m. - Fossile entier ou en débris, in situ ou transporté contenu dans une roche. Il n'est jamais en position de vie.

Bioclastique : Bioclastique - adj. - se dit d’une roche sédimentaire contenant une bonne proportion de biaclastes.

Biodétritique  : Biodétritique - adj. - syn de bioclastique

Biogène : Biogène - adj. - d’origine animal ou végétal.

Biogéographie : Biogéographie - n. f. - Etude de la distribution des différentes espèces dans la biosphère. Les enrichissements en nouvelles espèces sont dus à la spéciation, à l'immigration, à l'intervention de l'homme. L'extinction, l'émigration sont les 'termes négatifs' de ces équilibres. L'un des enseignements fournis par l'étude du passé montre que les milieux naturels sont des équilibres dynamiques sensibles aux variations de conditions (température, etc..).

Bioherme : Bioherme - Lentille de calcaire construit (coraux le plus souvent), au sein de roches sédimentaires et observable en position de vie.

Biolithite (ou biolitite) : Biolithite (ou biolitite) - n. f. - calcaire récifal.

Biométrie  : Biométrie - n. f. - Ensemble des techniques de mesure de dimensions faites sur les êtres vivants et des méthodes statistiques de traitement des mensurations.

Biométrique  : Biométrique - adj. - Relatif à la biométrie.

Biomicrite  : Biomicrite - n. f. - calcaire formé de bioclastes pris dans un ciment microcristallin.

Biomicrudite : Biomicrudite - n. f. - biomicrite où les bioclastes sont supérieurs à 2 mm.

Biopelmicrite  : Biopelmicrite - n. f. - roche intermédiaire entre les pelmicrites et les biomicrites.

Biosparite : Biosparite - n. f. - calcaire formé de bioclastes pris dans un ciment essentiellement cristallin.

Biosparudite : Biosparudite - n. f. - Biosparite où la taille des bioclastes est supérieure à 2 mm.

Biosphère : Biosphère - n. f. -Ensemble des lieux où la vie se développe à proximité d'une planète comme la Terre. Sur Terre, la biosphère s'étend jusqu'à 10 kilomètres d'altitude et comprend également les profondeurs des océans (faune et flore pélagiques, proximité des sources hydrothermales).

Biostasie : Biostasie - n. f. - Quasi-stabilité d'un paysage subissant une érosion chimique lente, sous une couverture végétale stable, en équilibre avec la faune du sol. Contraire de rhexistasie.

Biostratigraphie : Biostratigraphie - n. f. -Stratigraphie basée sur les fossiles.

Biostrome : Biostrome - n. m. - Masse rocheuse construite par des organismes récifaux et plus étendue que haute.

Biotite  : Biotite - n. f. - syn. De mica noir.

Bioturbation : Bioturbation - n. f. -Ensemble de déstructurations des couches sédimentaires provoquées par des organismes vivants (terriers, pistes, galeries, …).

Biozone : Biozone - n. f. - Division de base de la biostratigraphie.

Biréfringeant : Biréfringent - adj. - Se dit d'un corps qui possède la propriété de biréfringence.

Biréfringence : Biréfringence - n. f. - Propriété des minéraux anisotropes de dédoubler un rayon lumineux qui les teraverse.

Biseau : Biseau - n. m. - Allure particulière d'une couche sédimentaire dont l'épaisseur se réduit rapidement par rapport aux distances horizontales, et qui finit par disparaître.

Biseau de progradation : Biseau de progradation - Voir downlap.

Biseau d’aggradation : Biseau d’aggradation - Voir onlap.

Biseaud’aggradation maximum : Biseau d’aggradation maximum (str-séq., ang. POGO) - Désigne le biseau d’aggradation caractérisé par un empiètement et une aggradation côtière maximale.

Bismuth : Bismuth - n. m. - Métal de symbole Bi, numéro atomique 83 et masse atomique 209, de couleur blanc jaunâtre, il est cassant et facile à réduire en poudre.

Bismuthé : Bismuthé - adj. - Qui contient du bismuth.

Bismuthinite : Bismuthinite - n. f. - Sulfure de bismuth de formule chimique Bi2S3. Il constitue le principal minerai de bismuth.

Bitume : Bitume - n. m. - Mélange d'hydrocarbures de masse moléculaire élevée et de substances organiques très riches en carbone et en hydrogène, mais contenant cependant de l'oxygène, du soufre, de l'azote, ainsi que des traces d'éléments métalliques.

Bitumineux (schistes -) : Bitumineux (schistes -) - adj. - se dit des roches argileuses et litées contenant beaucoup de kérabitumes.

Bivalves : Bivalves - n. m. pl. - (du lat. bi, deux, et valva, battant) Syn. de lamellibranche. Mollusque symétrique dont les deux valves calcaires (portant une ornementation) sont articulées autour d'une charnière portant des dents calcaires protégées par l'umbo (pointe recourbée, crochet). Le corps mou de l'organisme laisse des empreintes sur la face interne des coquilles. La classification est basée sur la disposition des insertions musculaires (monomyaire, un muscle ; dimyaire ou isomyaire, deux muscles) et sur la forme de la charnière (taxodonte, petites dents régulières égales ; hétérodontes, dents différenciées et peu nombreuses ; schizodontes, une ou deux dents crénelées ; pachyodontes, peu de grandes dents ; dysodontes dents régressées). Classification : Paléodontes (Ordovicien - Actuel) ; Cryptodontes (Ordovicien - actuel) ; Ptériomorphes (Ordovicien - Actuel) ; Paléohétérodontes (Cambrien - Actuel) ; Hétérodontes (Ordovicien - Actuel) ; Anomalodesmates (Ordovicien - Actuel).

Bjerknes (Vilhelm) : Bjerknes (Vilhelm) - Météorologiste norvégien. Un des fondateurs de la météorologie, dont il fixa la méthodologie en assimilant l'atmosphère à un fluide dont les variables d'état (pression, humidité,..) sont régies par les lois physiques (thermodynamique, mécanique des fluides). Dans les années 1920, il développa la théorie des fronts, qui explique les perturbations atmosphériques grâce au passage de masses d'air aux caractéristiques différentes.

Bk : Bk - Symbole chimique du Berkélium.

Blancs (minéraux -) : Blancs (minéraux -) - Terme pétrographique regroupant le quartz, les feldspaths et les feldspathoïdes.

Blastique : Blastique - suffixe s’appliquant à des textures de roches métamorphiques, essentiellement dû à l’orientation des croissances relatives des cristaux.

Blastoïdes : Blastoïdes - n. m. pl. - (du gr. blastos, bourgeon, et eidos, forme) Groupe d'Echinodermes marins fossiles issus des Cystidés (Ordovicien - Permien).

Blende  : Blende - n.f. - (du gr. sphaleros, trompeur) Minéral de la famille des monosulfures, du groupe de la Blende, du système cubique et de formule chimique ZnS. Les cristaux sont souvent compliqués, à faces arrondies, sous formes de tétraèdres, cubes, dodécaèdres, antihémitrioctaèdres, mais elle se présente le plus souvent en masses clivables. Transparente à translucide et presque opaque. Eclat adamantin à résineux, parfois submétallique. Couleur jaune, brun, noir, rarement incolore. Se rencontre principalement dans des filons hydrothermaux , de toute température, et dans les association B.P.G.C. Elle constitue le principal minerai de Zinc.

Bloc : Bloc - n. m. - Elément rocheux dont la taille est comprise entre quelques cm (généralement 256 mm) et plusieurs mètres.

Bloc erratique : Bloc erratique - n. m. - Bloc isolé ayant été transporté par un glacier.

Boehmite : Boehmite - n. f. - Oxyde d'aluminium hydraté, de formule chimique Al2O3, H2O, constituant des bauxites.

Boghead : Boghead - n. m. - Variété de charbon bitumineux à très haute teneur en matières volatiles, formé à partir d'algues et pouvant donner des hydrocarbures liquides (huiles).

Bogoslof : Bogoslof - Volcan actif des Aléoutiennes. Volcanisme d'arc insulaire.

Bolson : Bolson - n. m. - Dépression endoréique d'une région désertique dans laquelle se concentrent les débris apportés par le ruissellement et les sels dissous dans les eaux.

Bonnet (Charles) : Bonnet (Charles)- Naturaliste suisse (1720-1793). On lui doit des traités de botanique et de zoologie dans lesquels il aborde la respiration des insectes, la théorie de l'évolution de la surface de la Terre par des cataclysmes de courte durée, expliquant ainsi la disparition d'espèces devenues des fossiles. Il fut un partisan des thèses préformationnistes.

Borda (Jean Charles (de)) : Borda (Jean Charles (de)) - Mathématicien et physicien français (1733-1799). Pionnier de l'aérodynamique, il établit que la résistance de l'air était proportionnelle au carré de la vitesse et au sinus de l'angle d'incidence. Par ses travaux de géodésie (mesure d'un arc de méridien ), il participa à l'implantation du système métrique en France.

Bornite : Bornite - n. f. - (du nom du minéralogiste autrichien I. Von Born (1742-1791)) Minéral de la famille des monosulfures, du groupe de la Blende, du système cubique et de formule chimique Cu5FeS4. Les cristaux sont très rares : cubes ou dodécaèdres, à faces irrégulières, arrondies. Le plus souvent en masses informes compactes. Opaque, éclat métallique, couleur intermédiaire entre le rouge de cuivre et le brun violet sur cassure fraiche. D’origine primaire ou dans la zone de cémentation des gîtes cuprifères.

Bothriocidaridés : Bothriocidaridés - n. m. pl. - (du gr, bothrion, trou, et de cidaridés) Echinides.

Botryolite : Botryolite - n. f. - Minéral tectosilicate du groupe des zéolithes, c'est une variété de datolite columnaire, grossièrement radiée (contient de l'eau en supplément).

Bouclier  : Bouclier - n. m. - Terme désignant une zone stable de l'écorce terrestre constituée de r. métamorphiques et magmatiques sans couverture sédimentaire, caractérisée par le fait qu'elle est le vestige d'un socle ancien souvent d'âge précambrien (cf. craton).

Boues à Diatomées : Boues à Diatomées - Sédiments caractéristiques des fonds des régions (zone subantarctique et Nord-Pacifique en particulier) trop froides pour le développement des Foraminifères (Globigérines), mais très productives en Algues siliceuses (Diatomées).

Boues à Globigérines : Boues à Globigérines - Sédiments calcaires sur les fonds océaniques, composés principalement de tests en calcite d'organismes planctoniques (Foraminifères et Coccolithophoridés) dominants dans les eaux chaudes et dans les eaux tempérées.

Boutonnière :

Boutonnière : Boutonnière c’est l’ensemble de terrains anciens qui affleurent au milieu de terrains plus récents à la faveur de l’érosion

Br : Br - Symbole chimique du Brome.

Brachiopodes : Brachiopodes - n. m. pl. - (du gr. brakhiôn, bras,et pous, podos, pied) Groupe zoologique d'organismes enfermés dans une coquille bivalve à symétrie bilatérale passant par la perpendiculaire des lèvres des valves. On distingue la valve ventrale (ou brachiale) et la valve dorsale (ou pédonculaire) le plus souvent fixée au substrat par un pédoncule sortant du point d'insertion situé sous le crochet de la valve pédonculaire. Le corps mou de l'organisme est constitué de la masse viscérale et du lophophore (organe cillé en forme de bandelette repliée) ou brachidium (si fixé par des encrages calcaires). Ce groupe est actuellement très faiblement représenté par rapport à ce qu'il était dans le passé. Classification : Inarticulés, pas de dents d'articulation des valves (Cambrien - Actuel).

Branchiopodes : Branchiopodes - n. m. pl. - (du gr. btankhia, branchie, et pous, pied) Crustacé (Dévonien - Actuel).

Branchiosaurus : Branchiosaurus- (du gr. btankhia, branchie, et saura, lézard) Amphibiens Phyllospondyles (Carbonifère -Permien).

Brannérite  : Brontosaurus - (du gr. brontê, tonnerre, et saura, lézard) Grand reptile du Jurassique sup. d'Amérique du Nord.

Brèche :

Brèche : Brèche est une roche détritique formée d’éléments anguleux liés par un ciment

Bridgman (Percy Williams) : Brannérite - n. f. - Titanate d'uranium tétravalent et de terres rares.

Brimstone : Bridgman (Percy Williams) - Physicien américain (1882 - 1961). Prix Nobel de physique 1946 pour ses recherches sur les ultrapressions, qui permirent de mieux appréhender les propriétés de la matière. Il fit la découverte du nitrure de bore comprimé (borazon), plus dur que le diamant. Il découvrit également un nouvel état du phosphore, le phosphore noir, mais échoua dans ses tentatives d'obtenir du diamant artificiel à partir du graphite.

Briovérien : Brimstone - Volcan actif et sous-marin de Nouvelle-Zélande. Volcanisme d'arc insulaire.

Bromo : Briovérien (de Briovera ancien nom de St-Lô, Manche, Fr) - n. m. - Etage du Protérozoïque supérieur (ère Précambrien) qui est daté d'environ - 900 Ma à - 530 Ma.

Brontosaurus : Bromo - Volcan actif d'Indonésie (Java). Volcanisme d'arc insulaire.

Brontotherium : Brontotherium - (du gr. brontê, tonnerre, et thérion, bête sauvage) Sorte de rhinocéros, Mammifère du groupe des Artiodactyles (Oligocène).

Bryozoaires : Bryozoaires - n. m. pl. - (du gr. bruon, mousse, et zôon, animal) Syn. d'Ectopodes. Organismes coloniaux, constructeurs, dont la prolifération régulière des individus (zoécies) forme une colonie (zoarium) de forme variée (cylindrique, branchue, lamellaire). Les zoécies ne présentent pas de spécialisation sauf cas particuliers (hétérozoécie) d'apparition d'organes spécifiques (Cambrien - Actuel).

Buffon (Georges (Comte de)) : Buffon (Georges (Comte de)) - Naturaliste français (1707-1788). Il posa les bases de la paléontologie, avec une méthode fondée sur l'expérimentation. Alors qu'à son époque on fixait l'âge de la Terre à 6000 ans, il faisait remonter l'origine de la vie à 40 000 ans, et l'âge de la Terre à 75 000 ans. Dans ses ouvrages (Histoire Naturelle) percent des conceptions transformistes avant l'heure (V. transformisme). Il croyait en l'existence de souches ayant engendré les espèces actuelles. Selon lui, l'influence du milieu aurait plutôt induit des dégénérescences que des évolutions. En astronomie, il émit l'hypothèse de la formation du système solaire à partir d'une collision entre le Soleil et un autre astre (1745). Cette thèse cosmogonique sera abandonnée au profit des scénarios inspirés de la théorie de la nébuleuse primitive de Laplace.

Buliminidés : Buliminidés - n. m. pl. - (du lat. bulla, bulle, et minae, saillie) Foraminifère de forme trochospiralée à paroi calcaire (Trias sup. - Actuel).

Bulletin of Zoological Nomenclature : Bulletin of Zoological Nomenclature - (d'après C.I.N.Z., 2000) Organe officiel de la Commission Internationale de Nomenclature Zoologique.

Bulusan : Bulusan - Volcan actif des Philippines. Volcanisme d'arc insulaire.

Buntsandstein : Buntsandstein - n. m. - (de bunter Sandstein, qui signifie grès multicolore en allemand) Equivalent germanique du Trias inférieur (ère mésozoïque), qui est daté d’environ - 245 Ma à - 237 Ma. Il est lui-même divisé en trois sous-étages (Griesbachien, Nammalien, Spathien).

Bur Ni Telong : Bur Ni Telong - Volcan actif d'Indonésie. Volcanisme d'arc insulaire.

Burdigalien : Burdigalien - n. m. - (C. Depéret, 1892, de Burdigala, nom lat. de Bordeaux, Gironde, Fr.) Etage de l'ère tertiaire. Adj. burdigalien, nne.

Bustamite : Bustamite - n. f. - Variété de rhodonite plus calcique.

Butak Petarangan  : Butak Petarangan - Volcan actif d'Indonésie (Java) avec lac dans le cratère. Volcanisme d'arc insulaire.

Bytownite : Bytownite - n. f. - Variété de feldspath plagioclase (de 70 à 90% d'anorthite), de formule chimique (Ca,Na) AlSi3O8. C'est un minéral présent dans les gabbros.

B (horizon) : B (horizon) - Horizon illuvial (ou d'accumulation) d'un sol.

C : C - Symbole chimique du Carbone.

C.C.D. : C.C.D - Abréviation d'un terme anglais signifiant: Niveau de compensation des carbonates. Dans les océans, surface d'équilibre (vers -4000 mètres), au-dessous de laquelle les carbonates sont dissous sous l'action de la température et de la pression.

C.I.P.W. (norme) : C.I.P.W. (norme) - Règle pétrographique qui abouti à la classification chimique des roches éruptives selon les règles établies par Cross, Iddings, Pirsson et Washington.

C.N.R.S. : C.N.R.S. - Abréviation du Centre National de Recherches Scientifiques.

Ca : Ca - Symbole chimique du Calcium.

Cabochon : Cabochon - n. m. - Pierre taillée dans une forme arrondie, sans facettes.

Cacheter : Cacheter - v. - Fait de reposer, sur un contact anormal, des terrains postérieurs sans être affecté par ceux-ci. Concerne les terrains volcaniques et sédimentaires.

Cacholong : Cacholong - n. m. - Variété d'opale opaque, blanc bleuté, blanc porcelaine, jaune ou rouge pâle.

Cadmium : Cadmium - n. m. - Métal blanc analogue au zinc, qu'il accompagne souvent dans ses gisements. De symbole Cd, numéro atomique 48 et masse atomique 112,4.

Cadomien : Cadomien - adj. - caractérise le cycle orogénique qui se termine à la limite Précambrien/Cambrien.

Cadran : Cadran - n. m. - Altération de quadrant : quart de cercle où se lit la hauteur d'un astre au dessus de l'horizon. Par extension, dispositif où se lit une mesure, avec ou sans aiguille.

Cagua : Cagua - Volcan actif des Philippines (Luzon). Volcanisme d'arc insulaire.

Caillou : Caillou - n. m. - Terme courant qui désigne un petit bout de roche.

Cailloutis : Cailloutis - n. m. - Désigne une formation non stabilisée constituée de cailloux.

Caisse filonienne : Caisse filonienne - Représente le contenu, minéralisé ou non, d'un filon.

Calabrien : Calabrien - n. m. - Etage de la série pléistocène, équivalent de la partie supérieure du villafranchien.

Calamine : Calamine - n. f. - Minéral du groupe des silicates métalliques, les cristaux sont souvent aplatis ou prismatiques. Incolore, parfois d'un bleu délicat, verdâtre, ou jaunâtre à brun. Elle peut être cristalline ou concrétionnée, se rencontre dans les gîtes de zinc. La ' calamine ' des mineurs est souvent de la smithsonite. Elle est utilisée comme minerai de zinc.

Calamites : Calamites - (du lat. calamus, roseau) Arbre fossile du groupe de Equisétales, embranchement de ptéridophyte, commun des forêts du Carbonifère (Carbonifère - Permien).

Calayo : Calayo - Volcan actif des Philippines (Mindanao). Volcanisme d'arc insulaire.

Calbuco : Calbuco - Volcan actif du Chili avec éruptions sous-glaciaires qui provoquent des coulées de boue. Volcanisme d'arc insulaire.

Calcaire :

Calcaire : Calcaire c’est roche sédimentaire riche en carbonate de calcium

Calcaire : Calcaire - n. m. - Roche sédimentaire carbonatée constituée d'au moins 50% de carbonate de calcium. Les calcaires se caractérisent par leur effervescence à froid sous l'action du HCl dilué à 10%. Il existe une classification plus fine qui tient compte des proportions de calcite et de dolomie.

Calcaire à minéraux : Calcaire à minéraux - Calcaire contenant de nombreux minéraux issus du métamorphisme de contact (grenat, pyroxènes…).

Calcaire cristallin : Calcaire cristallin - Calcaire présentant des cristaux de calcite visibles.

Calcarénite : Calcarénite - n. f. - Roche sédimentaire formée d'arénites calcaires et à ciment calcaire qui peut être microcristallin ou spathique.

Calcaréo-, calcaro : Calcaréo-, calcaro - Préfixes utilisé pour caractériser les roches renfermant du calcaire.

Calcareux, se : Calcareux, se - adj. - Qui contient du calcaire.

Calcarifère : Calcarifère - adj. - Qui contient du calcaire, mais moins que calcareux.

Calcédoine : Calcédoine - n. f. - Minéral tectosilicate appartenant au groupe de la silice, de formule chimique SiO2, ne présente jamais de forme cristalline. Le minéral se présente en masses concrétionnées et mamelonnées ou encore en sphérolites, et avec une structure fibreuse plus ou moins visible. Se rencontre dans toutes les roches, sauf les roches éruptives et cristallophylliennes non altérées. Utilisé parfois en pierre d'ornement.

Calcédonieux, se : Calcédonieux, se - Qui contient de la calcédoine.

Calcédonite : Calcédonite - n. f. - Variété microcristalline de quartz.

Calceola : Calceola - (du lat. calceolus, petit soulier) Corail, Tétracoralliaire en forme de calice fermé par un opercule (Paléozoïque).

Calcifère : Calcifère - adj. - Caractérise les roches métamorphiques ou magmatiques qui contiennent un peu de calcite.

Calcilutite : Calcilutite - n. f. - Roche sédimentaire formée d'éléments calcaires de la classe des lutites.

Calcimétrie : Calcimétrie - n. f. - Mesure de la proportion de carbonate de calcium dans une roche.

Calcin : Calcin - n. m. - Encroûtement calcaire d'origine physico-chimique provoqué par les périodes de gel et dégel.

Calcirudite : Calcirudite - n. f. - Roche sédimentaire formée en majorité de rudites calcaires.

Calcite : Calcite - n. f. - Carbonate de calcium cristallisé, de formule chimique CaCO3, du système rhomboédrique, de dureté 3. C'est le principal constituant des roches carbonatées.

Calcium : Calcium - n. m. - Métal le plus commun du groupe des alcalinoterreux. De symbole Ca, numéro atomique 20 et masse atomique 40,08.

Calco-alcalin : Calco-alcalin - adj. - Caractérise les roches magmatiques contenant, en proportion voisine, des éléments calcique et alcalin.

Calco-sodique : Calco-sodique - adj. - Caractérise les roches magmatiques contenant, en proportion voisine, des éléments calcique et sodique.

Calcrète : Calcrète - n. f. - Conglomérat dont le ciment est formé par des circulations d'eaux.

Calcschiste : Calcschiste - n. m. - Schiste riche en calcaire et de faible métamorphisme.

Caldeira : Caldeira - n. f. - Vaste cratère circulaire de diamètre kilométrique, aux bords internes subverticaux taillés dans un empilement de coulées ou de produits pyroclastiques, et issu d'un effondrement le long de failles concentriques.

Calédonien : Calédonien - adj. - Cycle orogénique englobant le Cambrien, l'Ordovicien et le Silurien.

Calédonienne (phase -) : Calédonienne (phase -) - Synonyme de phase ardennaise qui s'est déroulée à la limite Silurien/Dévonien.

Calendrier : Calendrier - n. m. - (d'après les calendes, premiers jours du mois romain) Le calendarium était le livre de comptes portant les sommes à payer en début de mois.

Caliche : Caliche - n. m. - Minerai dont on extrait le nitrate de sodium au Chili et au Pérou.

Callovien : Callovien - n. m. - (de Kellaways, Wiltshire, G.B.) 4ème étage du Jurassique moyen (ère Mésozoïque) qui est daté d'environ - 158 Ma à - 150 Ma.

Calotte glaciaire : Calotte glaciaire - Désigne un sommet montagneux entièrement recouvert par un glacier.

Calpionella : Calpionella - (du lat. kalpion, petit vase) Calpionnelle à embouchure évasée (Portlandien - Berriasien).

Calpionelles : Calpionelles - n. f. pl. - (du lat. kalpion, petit vase) Protozoaire fossile du groupe des Infusoires ciliés proche des actuels Tintinnoïdiens en forme d'amphore à fine paroi calcaire. Ce sont de bons fossiles stratigraphiques (Jurassique sup., Portlandien - Crétacé, Albien).

Calpionellites : Calpionellites - (du lat. kalpion, petit vase) Calpionnelle de forme sub-sphérique (Berriasien sup. - Valanginien).

Calpionellopsis : Calpionellopsis - (du lat. kalpion, petit vase) Calpionnelle de forme droite et allongée (Berriasien - Valanginien).

Calymene : Calymene - (du gr. kalos, beau, et humên, membrane) Trilobite à céphalon très développé (Silurien - Dévonien).

Camarodontes : Camarodontes - n. m. pl. - (du gr. kamara, creux, et odontos, dent) Echinidé.

Cambrien : Cambrien - n. m. - (de Cambria, nom latin du Pays de Galles, G.B.) 1er système du Paléozoïque qui se divise en un sous-système inférieur, un moyen et un supérieur. Il est daté d'environ - 530 Ma à - 495 Ma.

Caméléon :

Caméléon : caméléon est un reptile diurne et arboricole, il ne descend que rarement à terre.Il vit en solitaire et se montre très territorial sauf au moment de la reproduction. Les caméléons sont les seuls reptiles qui ont la particularité d’avoir des yeux indépendants l’un de l’autre, ce qui leur permet de voir dans deux directions différentes en même temps.

 

Pour plus d’informations, visitez le lien suivant :

http://www.geoparcjbelbani.com/geoeco/article/faune-du-jbel-bani-et-de-lanti-atlas/36/93/161/le-camlon-commun

caméléon commun :

caméléon commun : Le caméléon commun est un espèce de sauriens, qui appartient à la famille des Chamaeleonidae. Il vit dans le sahara marocain dans le « sud el argoub ».

 

Pour plus d’informations, visitez le lien suivant :

http://geoparcjbelbani.com/geoeco/article/faune-du-jbel-bani-et-de-lanti-atlas/36/93/194/le-camlon-commun

Camiguin de Babuyanes : Camiguin de Babuyanes - Volcan actif des Philippines (Luzon). Volcanisme d'arc insulaire.

Campanien : Campanien (de la Champagne saintongeaise, Charentes, Fr.) - n. m. - 5ème étage du Crétacé supérieur (ère Mésozoïque) qui est daté d'environ - 83 Ma à - 72 Ma.

Camptonite : Camptonite - n. f. - Variété de lamprophyre.

Canal d'écoulement : Canal d'écoulement - Constitue le lit d'un cours d'eau ou d'un torrent.

Cancellophycus : Cancellophycus - (du lat. cancelli, treillis, et du gr. phucos, plante) Zoophycos.

Cancrinite : Cancrinite - n. f. - Minéral tectosilicate du groupe des feldspathoïdes, il appartient au système hexagonal, incolore elle est quelquefois colorée. Rarement en cristaux, elle est généralement massive, présente dans les laves.

Canevas : Canevas - n. m. - Diagramme permettant par projection géométrique la représentation en plan d'éléments structuraux repérés dans l'espace (stries, plans de failles, schistosités, linéations, etc…).

Canlaon : Canlaon - Volcan actif des Philippines (entre Mindanao et Luzon). Volcanisme d'arc insulaire.

Cannel-coal : Cannel-coal (mot anglais) - Charbon de spores qui brûle à la flamme éclairante.

Cannelure : Cannelure - n. f. - Large rainure créée par les roches renfermées dans les glaciers. Les mouvements du glacier forment ainsi des sillons sur le substratum.

Canon à air : Canon à air - Appareil permettant d'émettre des vibrations sismiques par relaxation d'air comprimé dans l'eau.

Canyon : Canyon - n. m. - Vallée profonde creusée par un cours d'eau dans un massif calcaire.

Canyon sous-marin : Canyon sous-marin - Vallée encaissée, plus ou moins étroite, sinueuse et ramifiée, entaillant la marge continentale concentrant le transit sédimentaire vers les cuvettes océaniques.

Caoudeyre : Caoudeyre - n. f. - Désigne une cuvette au sommet des dunes, creusée par le vent.

Capacité (d'un aquifère) : Capacité (- d'un aquifère) - Contenance en eau gravitaire d'un aquifère, en fonction de son volume total de roche saturée et de son coefficient d'emmagasinement. C'est la fonction capacitive du système aquifère.

Capacité au champ : Capacité au champ - Rapport de la quantité maximale d'eau non mobilisable par gravité que peut contenir un milieu poreux, à son poids total sec.

Capacité de rétention : Capacité de rétention - Rapport du volume maximal d'eau non mobilisable par gravité que peut contenir un volume donné de milieu poreux saturé, à son volume total.

Capitosaurus : Capitosaurus - Amphibien du groupe des Stéréospondyles (Trias).

Capsien : Capsien - n. m. - Faciès industriel africain équivalent des industries du paléolithique supérieur d'Europe.

Captage : Captage - n. m. - Fait de prendre, d'extraire l'eau souterraine à des fins d'utilisation, par gravité (captage d'une source, captage par galerie) ou par puisage (captage par puits).

Captive (nappe -) : Captive (nappe -) - Nappe aquifère intercalée entre deux couches imperméables, dans laquelle, en profondeur, l'eau est sous pression.

Capture : Capture - n. f. - Détournement d'une section d'un cours d'eau par une artère voisine, résultant du recul de la tête d'un cours d'eau conquérant ou du déversement d'un cours d'eau dans un bassin adjacent par exhaussement de son lit.

Caractère : Caractère - n. m. - (d'après C.I.N.Z., 2000) Élément descriptif d'organismes utilisé pour décrire, classifier ou différencier des taxons.

Caradocien : Caradocien (de Caradoc, ancien roi des Silures, Pays de Galles, G.B.) n. m. - 1er étage de l'Ordovicien supérieur (ère Paléozoïque).

Carat : Carat - n. m. - 1.) Unité de mesure de masse de 2 dg, employées dans le commerce des diamants et pierres précieuses. 2.) Unité du titrage de l'or dans un alliage.

Carbonado : Carbonado - n. m. - Variété de diamant noir.

Carbonate : Carbonate - n. m. - Minéral caractérisé par l'ion (CO3)2-. Les principaux sont l'aragonite, la calcite, la dolomite, constituants essentiels des roches carbonatées.

Carbonatite : Carbonatite - n. f. - Roche magmatique, composée essentiellement de carbonates de calcium, de magnésium et associées aux syénites néphéliniques. Les carbonatites constituent souvent des gisements de terres rares.

Carbone : Carbone - n. m. - Non métal qui constitue l'élément essentiel des charbons et des composés organiques. De symbole C, numéro atomique 6, masse atomique 12,01.

Carbone 14 : Carbone 14 - Isotope radioactif du carbone, de nombre de masse 14, qui prend naissance dans l'atmosphère. De demi-vie 5720 ans, il permet la datation d'échantillons récents, d'origine animale ou végétale.

Carbonifère : Carbonifère - n. m. - 5ème système du Paléozoïque qui se divise en 2 sous-systèmes : Mississippien et Pennsylvanien. Il est daté d'environ - 360 Ma à - 290 Ma.

Carbonification : Carbonification - n. f. - Transformation des matières organiques en charbon.

Carcharodon : Carcharodon - (du gr. karkharias, requin, et odontos, dent) Requin dont la principale trace sont ses dents, de grandes taille (Crétacé sup. - Actuel).

Cardan : Cardan - n. m. - Mode de suspension, à l'intérieur de deux anneaux mobiles, qui permet au corps sus-pendu de garder une direction invariable malgré les mouvements du support.

Cardioceras : Cardioceras - (du gr. kardia, cœur, et ceras, corne) Ammonite à côtes falciformes marquées et carène cordée (Jurassique sup., Oxfordien).

Cardiola : Cardiola - (du gr. Kardia, cœur) Bivalve du Paléozoïque (Silurien-Dévonien).

Carène : Carène - n. f. - Nom de certaines parties anatomiques qui forment une crête allongée.

Cargneule : Cargneule - n. f. - Roche sédimentaire carbonatée d'aspect vacuolaire, de teinte jaune à rouille, due à la transformation de dolomies ou de calcaires dolomitiques par dissolution de la dolomite sous l'action de l'eau.

Carixien : Carixien - n. m. - (de Carixia, nom latin de Charmouth, Dorset, G.B.) 1er sous-étage du Pliensbachien qui appartient au Jurassique inférieur (ère Mésozoïque).

Carlisle : Carlisle - Volcan actif des Aléoutiennes. Volcanisme d'arc insulaire.

Carlsbad (macle de -) : Carlsbad (macle de -) - Macle qui affecte fréquemment les feldspaths.

Carnallite : Carnallite - n. f. - Chlorure double hydraté de potassium et de magnésium, exploité comme minerai de magnésium.

Carnien : Carnien - n. m. - (des Alpes Carniques, Ital.) 1er étage du Trias supérieur (ère Mésozoïque) qui est daté d'environ - 229 Ma à - 220 Ma.

Carnotite : Carnotite - Vanadate d'uranium et de potassium (K2(VO2)2V2O83H2O) du système monoclinique. Minerai d'uranium.

Carottage : Carottage - n. m. - Découpage et extraction d'une carotte de terrain au cours d'un sondage.

Carotte : Carotte - n. f. - Echantillon cylindrique de terrain, découpé par un carottier et remonté à la surface.

Carottier : Carottier - n. m. - Outil spécial qui permet de prélever des échantillons de terrain au fond d'un puits de forage.

Carpoïdés : Carpoïdés - n. m. pl. - (du gr. karpos, fruit, et eidos, forme) Echinodermes du Paléozoïque (Cambrien - Ordovicien).

Carte clinographique : Carte clinographique - Carte thématique consacrée à la représentation des valeurs de la pente du terrain et de ses variations.

Carte géologique : Carte géologique - Représentation sur fond topographique au moyen de couleurs et de signes conventionnels de l'âge les terrains affleurant en surface, et dont les limites constituent des contours géologiques.

Carte gravimétrique : Carte gravimétrique - Carte représentant les courbes (isoanomales) qui joignent les lieux où l'on observe les mêmes valeurs des anomalies de la pesanteur.

Carte hydrogéochimique : Carte hydrogéochimique - Représentation cartographique synthétique de données analytiques relatives à la composition chimique des eaux souterraines d'un territoire (d'un ou de plusieurs aquifères superposés), conjuguées avec une sélection d'informations facilitant l'interpolation de ces données et éclairant la compréhension des zonalités hydrochimiques mises en évidence.

Carte hydrogéologique : Carte hydrogéologique - Représentation cartographique synthétique d'une sélection d'informations relatives aux conditions hydrogéologiques d'une zone et d'indications utiles au captage, à l'évaluation des ressources et à la protection des eaux souterraines.

Carte isallobarique : Carte isallobarique - Carte géographique sur laquelle sont représentées les variations de pression atmosphérique pendant un intervalle de temps déterminé.

Carte lithologique : Carte lithologique - Représentation plane sur fond topographique, des natures lithologiques des terrains affleurants.

Carte pédologique : Carte pédologique - Représentation de la répartition des différents sols et matériaux qui existent dans un région donnée.

Carte piézométrique : Carte piézométrique - Représentation cartographique de la surface piézométrique d'une nappe, par des lignes équipotentielles, ou des hydroisohypses d'une surface libre, construites par interpolation des mesures ponctuelles, selon des valeurs de charge hydraulique équidistantes.

Carte prévue : Carte prévue - Prévision, présentée graphiquement, d'éléments météorologiques déterminés pour une heure ou une période définie et pour une région f déterminée.

Carte structurale : Carte structurale - Représentation en plan des caractéristiques structurales (plis, failles…) d'un terrain.

Cartogramme : Cartogramme - n. m. - Représentation de phénomènes quantitatifs, sous forme de figurés de dimensions proportionnelles aux valeurs et localisées sur un fond de carte.

Cartographie : Cartographie - n. f. - Ensemble des opérations ayant pour objet l'élaboration, la rédaction et l'édition de cartes.

Cartographier : Cartographier - Dresser la carte d'une région.

Cartographique : Cartographique - adj. - Qui a rapport à la cartographie.

Cas : Cas - n. m. - (d'après C.I.N.Z., 2000) 1.) Problème nomenclatural soumis à la Commission pour une décision. 2.)Formes flexionnelles que prennent les substantifs et les adjectifs en grammaire, parmi lesquelles le nominatif et le génitif sont utilisés en nomenclature zoologique.

Case lysimétrique : Case lysimétrique - Synonyme de lysomètre.

Casier d'épandage : Casier d'épandage - Dispositif d'alimentation artificielle : casier aménagé, peu profond et de faible pente, dans lequel l'eau introduite ruisselle et s'infiltre sans charge appréciable au-dessus du sol.

Cassante (tectonique -) : Cassante (tectonique -) - Se dit d'un style tectonique où dominent les failles et les décrochements.

Casse : Casse - n. f. - Terme alpin désignant les éboulis vifs que l'on trouve en bas de pente.

Cassiduloïdes : Cassiduloïdes - n. m. pl. - (du lat. cassida, casque, et eidos, forme) Echinide.

Cassitérite : Cassitérite - n. f. - Oxyde d'étain de formule chimique SnO2, du système quadratique, forme des cristaux brun rougeâtre ou brun foncé. C'est à peu près le seul minerai d'étain exploité. Son gisement est surtout filonien, mais elle se concentre en des remaniements alluvionnaires très riches, qui ont été ses anciens gisements exploités.

Caste : Caste - n. f. - (d'après C.I.N.Z., 2000) Chez les insectes sociaux, un groupe d'individus appartenant à une espèce ou une sous-espèce et différant par la forme et souvent par la fonction d'autres groupes d'individus de la même espèce ou sous-espèce (p. ex. chez les abeilles: les ouvrières, les faux-bourdons et les reines).

Castel kopje : Castel kopje - Kopje qui ressemble à une ruine.

Cataclase : Cataclase - n. f. - Broyage d'une roche en petits éléments anguleux et déformés. Poussé à l'extrême on obtient des mylonites.

Cataclastique : Cataclastique - adj. - Caractérise les roches, surtout magmatiques et métamorphiques, ayant subi une cataclase.

Cataclinal : Cataclinal - adj. - Qualifie un cours d'eau s'écoulant dans la direction de la pente géologique.

Cataglaciaire : Cataglaciaire - adj. - Qualifie la période pendant laquelle les glaciers décroissent.

Catarhinien : Catarhinien - n. m. pl. - (du gr. kata, vers le bas, et rhinos, nez) Classement des Anthropoïdes divisés en Cynomorphes (= Cercopithèques) du Miocène - Actuel et Anthropomorphes (Chimpanzés, Gorilles, Orangs-Outangs, Gibbons et les Hominidés) de l'Oligocènes à l'Actuel.

Catastrophisme : Catastrophisme - n. m. - Théorie prônant l'existence d'épisodes extrêmement catastrophiques au cours des temps géologiques.

Catazone : Catazone - n. f. - Région de l'écorce terrestre où l'on observe du métamorphisme régional fort.

Catégorie : Catégorie - n. f. - (d'après C.I.N.Z., 2000) Classe des taxons d'un certain rang, (par exemple l'espèce, la sous-famille etc).

Cation : Cation - n. m. - Ion à charge électrique positive.

Caverne : Caverne - n. f. - Cavité naturelle, vaste et profonde.

Cavosité : Cavosité - Volume des cavités naturelles et conduits d'un massif karstique, noyés ou non, rapporté à son volume total.

Caye : Caye - n. m. - Ilot corallien sableux.

Cd : Cd - Symbole chimique du Cadmium.

Ce : Ce - Symbole chimique du Cérium.

Ceboruco : Ceboruco - Volcan actif du Mexique. Volcanisme d'arc insulaire.

Ceinture orogénique : Ceinture orogénique - Système montagneux allongé et étroit, installé en bordure d'un continent.

Céladonite : Céladonite - n. f. - Silicate hydraté de fer et de potassium, proche de la glauconie et appartenant au groupe des argiles.

Célestine : Célestine - n. f. - Silicate de stronium, de couleur blanche à bleuâtre, qui cristallise en prismes orthorombiques.

Celsiane : Celsiane - n. m. - Variété de felspath lourd, du système monoclinique. C'est un minéral rare du métamorphisme de contact.

Celtium : Celtium - n. m. - Voir Hefnium.

Cémentation : Cémentation - n. f. - Précipitation de sels dissous dans la partie supérieure de la nappe phréatique.

Cendres volcaniques : Cendres volcaniques - Fragments volcaniques de taille inférieure à 2 mm, projetés par les éruptions volcaniques.

Cénomanien : Cénomanien - n. m. - (de Cenomanum, nom latin de Le Mans, Sarthe, Fr.) 1er étage du Crétacé supérieur (ère Mésozoïque) qui est daté d'environ - 95 Ma à - 91 Ma.

Cénozoïque : Cénozoïque - n. m. - Ere synonyme de Tertiaire, datée d'environ - 65 Ma à - 1,8 Ma, qui est divisée par les systèmes Paléogène et Néogène.

Cénozone : Cénozone - n. f. - Ensemble de couches dont le contenu en fossiles (faune, flore) constitue une association naturelle.

Centre d'action : Centre d'action - Dépression ou anticyclone, de grande étendue, presque stationnaire, guidant le mouvement des perturbations atmosphériques.

Cephalapsis : Cephalapsis - (du gr. képhalê, tête, et aspis, bouclier) Groupe des Agnathes,

Céphalique : Céphalique - adj. - Qui est relatif à la tête. On parle d'indice céphalique, pourcentage de la largeur sur la longueur, pour classifier les crânes en fonction de leur longueur.

Céphalon : Céphalon - n. m. - Désigne la tête des Trilobites.

Céphalopodes : Céphalopodes - n. m. pl. - (du gr. képhalê, tête, et podos, pied) Groupe de mollusques marins vivant dans une coquille à enroulement planispirallé (phragmocône). Regroupe les Dibranchiaux (Belemnites, Carbonifère - Crétacé ; Sépioïdés, Jurassique sup. - Actuel ; Teuthoïdés, Jurassique - Actuel ; Octopodes, Crétacé - Actuel), les Tétrabranchiaux ou Nautiloïdes, Ordovicien -Actuel, et les Ammonoïdés, Dévonien - Crétacé.

Cératites : Cératites - n. f. pl. - (du gr. kéras, corne) Groupe de Céphalopodes, Ammonoïdés du Trias ou du Permien suivant la distinction avec les Goniatites, très semblables.

Cerberus : Cerberus - Volcan actif des Aléoutiennes (île de Semisopochno). Volcanisme d'arc insulaire.

Cercle : Cercle - n. m. - Ligne circulaire autour de la sphère terrestre. On parle de grand cercle pour l'équateur, pour tous les méridiens et pour tous les cercles divisant la Terre en deux parties égales. Les petits cercles sont les parallèles à l'équateur.

Cerithium : Cerithium - (du gr. kerukion, buccin) Gastéropode commun des milieux marins littoraux, de forme conique (Tertiaire - Actuel).

Cérium : Cérium - n. m. - Métal du groupe des lanthanides, de symbole chimique Ce, numéro atomique 58 et masses atomique 140,12.

Cerro Azul : Cerro Azul - Volcan actif du Chili avec un cratère latéral (Quizapu) qui est le siège d'éruptions récentes. Volcanisme d'arc insulaire.

Cerro Negro : Cerro Negro - Volcan actif du Nicaragua, né en 1850. Volcanisme d'arc insulaire.

Cerro Quemado : Cerro Quemado - Volcan actif du Guatemala. Volcanisme d'arc insulaire.

Cérusite :

Cérusite - n. f. - Carbonate de plomb PbCO3, du système orthorombique. Utilisé comme minerai de plomb.

Cérusite c’est le carbonate de plomb

Césium : Césium - n. m. - Métal alcalin, analogue au potassium, de symbole chimique Ce, numéro atomique 55 et masse atomique 132,905.

Cétacés : Cétacés - n. m. pl. - Ordre de grands mammifères marins tels que les baleines, les cachalots et les dauphins.

Cétologie :

L'étude des baleines et des cétacés, dont le scientifique est un cétologiste.

Cf : Cf - Symbole chimique du Californium.

Cf. : Cf. - Abréviation du mot latin confer, qui signifie reportez-vous à, renvoie à un ouvrage ou un article.

Chabasite : Chabasite - n. f. - Minéral de la famille des tectosilicates, du groupe des zéolithes. Généralement en rhomboèdre peu différent du cube. Incolore, blanc, parfois rose, jaunâtre. Se rencontre dans les cavités des roches volcaniques (basaltes, phonolites), éventuellement dans les fissures des gneiss, micaschistes, scjsistes ardoisiers ou syénites. C'est l'une des zéolithes les plus communes.

Chaille : Chaille - n. f. - Concrétion siliceuse dans une matrice calcaire à laquelle elle passe insensiblement. Elle contient souvent des spicules d'éponges ou d'oursins.

Chaîne des sols : Chaîne des sols - Synonyme de catena.

Chaînon : Chaînon - n. m. - Partie de chaîne de montagne formée par la tectonique et de nature différente.

Chalcocite : Chalcocite - n. m. - Sulfure de cuivre Cu2S, minerai à forte teneur en cuivre, de couleur grise. Voir Chalcopyrite.

Chalcolite : Chalcolite - n. f. - Phosphate d'uranium et de cuivre, du système quadratique et de couleur vert jaunâtre à vert émeraude.

Chalcophile : Chalcophile - adj. - Qualifie les éléments chimiques qui se combinent facilement avec au soufre.

Chalcopyrite : Chalcopyrite - n. f. - Sulfate double de fer et de cuivre, du système quadratique, de couleur voisine au laiton. C'est un minerai de cuivre.

Chalcosine : Chalcosine - n. f. - Sulfure de cuivre, en cristaux orthorombiques gris, de fer et de plomb. C'est le minerai de cuivre le plus pure.

Chamosite : Chamosite - n. f. - Minéral argileux riche en fer. On la rapproche des chlorites. Son autre nom est berthiérite.

Champ de captage : Champ de captage - Domaine comportant un certain nombre de captages, de puits de pompage interconnectés ou non, disposés de manière à restreindre leurs interférences et exploités ensemble pour une même utilisation.

Champignon (pli en -) : Champignon (pli en -) - Pli anticlinal, qui a la forme d'un champignon, dont les flancs divergent vers le haut puis se rejoignent.

Chancelade (Homme de -) : Chancelade (Homme de -) - Squelette fossile mesurant 1,65 m, découvert près du village de ce même nom avec une industrie magdalénienne et daté à environ 12.000 ans. Représentant type d'une race de Néanthropiens.

Changement obligatoire : Changement obligatoire - (d'après C.I.N.Z., 2000) 1.) Changement de la terminaison standard d'un nom du niveau famille requis par l'Article 34.1. 2.)Changement de la désinence d'un nom spécifique ou subspécifique requis par l'Article 34.2.

Chaos : Chaos - n. m. - Entassement de pierres, rochers…sans ordonnance apparente.

Chapeau de fer : Chapeau de fer - Synonyme de gossan, zone d'oxydation des filons métalliques.

Chara : Chara (du nom latin de cette plante) - Genre type du groupe des Charophytes.

Characée : Characée - n. f. - Famille du groupe des Charophytes.

Charbon : Charbon - n. m. - Roche stratifiée combustible, de couleur noire, formée par l'accumulation de débris végétaux transformés par carbonisation.

Charge hydrostatique : Charge hydrostatique - Hauteur, au-dessus d'un plan de référence, de la colonne liquide équilibrant la pression hydrostatique en un point donné. C'est la somme de la charge altimétrique et de la hauteur piézométrigue.

Charnière : Charnière (str-séq., ang. Tectonic hinge point) - Désigne un point du substratum sédimentaire où la subsidence est nulle, quand celle-ci est mesurée par rapport à un plan de référence fixe.

Charnockite : Charnockite - n. f. - Roche grenue, de composition granitique et contenant de l'hyperstène.

Charophyte : Charophyte - n. f. - Groupe végétal à rapprocher des Mousses et des Algues, dont les organes sont composés de tubes juxtaposés partiellement calcifiés. On distingue une tige principale portant des ramifications au bout desquels se développent des fruits appelés oogones (renommés gryogonites à l'état fossile). Ce groupe se développe dans les eaux douces ou saumâtre depuis le Dévonien.

Charriage : Charriage - n. m. - Déplacement de masses de terrains pouvant atteindre une centaine de kilomètres et plus et constituant une nappe de charriage.

Chat du désert :

chat du désert : chat du désert Félin de petite taille, le chat des sables possède généralement une fourrure de couleur gris-brun, il mesure entre 27 à 35 cm de long et pèse entre 2 à 3 kg. Il a une tête de forme triangulaire et de grandes oreilles.

 

Pour plus d’informations, visitez le lien suivant :

http://www.geoparcjbelbani.com/geoeco/article/faune-du-jbel-bani-et-de-lanti-atlas/36/93/155/faune-du-jbel-bani-et-de-lanti-atlas

Chat ganté :

Chat ganté : le chat ganté « Il avait tous les critères du chat sauvage : une bande sombre visible le long du dos, des oreilles avec une couleur un peu rousse, des pinceaux à l’extrémité des oreilles et le bout de la queue bien noir » précise le naturaliste.

 

Pour plus d’informations, visitez le lien suivant :

http://geoparcjbelbani.com/geoeco/article/zoologie/40/101/508/chbika-observations-et-photos-de-chat-gant

 

Châtaignier :

Châtaignier : Le châtaignier est un arbre majestueux (25-35 m, pouvant mesurer 4 mètres de diamètre à la base), il a une longévité très grande de 500 à 1500 ans. La croissance juvénile est rapide. Elle peut être soutenue jusqu’à 50 à 60 ans. À l’intérieur de la bogue se trouvent les châtaignes, au nombre de 1 à 3.

 

 

Pour plus d’informations, visitez le lien suivant :

http://geoparcjbelbani.com/geoeco/article/flore-du-jbel-bani-et-de-lanti-atlas/37/95/67/les-10-arbres-fruitiers-spontans-du-maroc

Chattien : Chattien - n. m. - (du peuple des Chattes, région de Cassel, All.) 2ème étage de l'Oligocène (ère Cénozoïque) qui est daté d'environ - 27 Ma à - 23 Ma.

Cheire : Cheire (ou cheyre) - n. f. - Ancienne coulée volcanique du Massif central français.

Cheiroptère : Cheiroptère - n. m. - (du gr. kheir, -os, main et pteron, aile) Connu depuis l'Eocène ce groupe de Mammifères volants comprends notamment les chauves-souris.

Cheirotherium (ou Chirotherium) : Cheirotherium (ou Chirotherium) - [du gr. kheir, -os, main et thérion, bête sauvage] - Empreintes de pas du Trias attribuées à des Dinausoriens.

Chélicérate : Chélicérate - n. m. - (du gr. khêlê, pince et keras, corne) Ce groupe d'Arthropodes comprend les Mérostomes et les Arachnides.

Chelléen : Chelléen - n. m. - Nom ancien d'une période du paléolithique inférieur précédant l'archeuléen.

Chélogenèse : Chélogenèse - n. f. - Période de subdivision continentale lors de la formation des boucliers anciens.

Chélonien : Chélonien - n. m. - (du gr. khelônê, tortue) Connu depuis le Permien, ce groupe de reptile comprend entre autre les tortues.

Cheminée de fée : Cheminée de fée - Pyramide ou colonne de terre coiffée d'une pierre qui en protège la partie supérieure. Synonyme de demoiselle coiffée.

Cheminée de jet : Cheminée de jet - Cheminée dans laquelle on culbute le minerai.

Cheminée diamantifère : Cheminée diamantifère - Gîte minéralisé filonien épousant la forme de colonnes irrégulières.

Cheminée volcanique : Cheminée volcanique - Passage utilisé par les produits volcaniques pour atteindre la surface.

Chenal : Chenal - n. m. - Sillon creusé par la circulation d'eau. Il peut être aquatique ou aérien.

Chenal d'écoulement : Chenal d'écoulement - Lit encaissé d'un torrent de montagne entre les rochers.

Chenal d'étiage : Chenal d'étiage - Partie immergée du cours d'eau lors des périodes des plus basses eaux.

Chênier : Chênier - n. m. - Cordon sableux, parallèle au rivage.

Chernozem (ou chernosol, tchernozem, tchernoziom) : Chernozem (ou chernosol, tchernozem, tchernoziom) - n. m. - Mot russe caractérisant les sols noirs très fertiles à très forte activité biologique (matières organiques, humus…).

Chevauchement : Chevauchement - n. m. - Processus par lequel s'opère une superposition anormale de terrains le long d'un contact faiblement incliné.

Cheveux de Pelé : Cheveux de Pelé - Fils de lave formés lors de la projection de magma fluide et solidifiés lors de leur chute.

Chevron (pli en -) : Chevron (pli en -) - Pli à bords très plats et à charnière anguleuse..

Chevron (Pseudo-chevron) :

Chevron (Pseudo-chevron) : Chevron est intersection en forme de V de la surface topographique avec les couches géologiques basculées

Cheyre : Cheyre - n. f. - Synonyme de cheire.

Chiastolite : Chiastolite - n. f. - Variété d'andalousite à inclusions charbonneuses caractéristiques.

Chichigalpa : Chichigalpa - Volcan actif du Nicaragua, en activité au 16ème siècle. Volcanisme d'arc insulaire.

Chichon : Chichon - Volcan actif du Mexique avec une explosion cataclysmale en 1982. On le surnomme le volcan aux milles fumées. Volcanisme d'arc insulaire.

Chiginagak : Chiginagak - Volcan actif d'Alaska. Volcanisme d'arc insulaire.

Chiléite : Chiléite - Terme discrédité, autrefois utilisé pour une variété de lépidocrotite (oxyde hydraté de fer).

Chiroptère : Chiroptère - n. m. - Synonyme de Cheiroptère.

Chirotherium : Chirotherium - (du gr. kheir, -os, main et thérion, bête sauvage) Empreintes de pas du Trias attribuées à des Dinausoriens.

Chitinozoaire : Chitinozoaire - n. m. - (de chitine, venant du gr. kheitôn, tunique et zôon, animal) Animaux à test chitineux uniquement fossiles, connus du Cambriens au Dévonien. De forme cylindrique fermée d'un coté, ils sont de taille millémétrique à infra-millimétrique et pourraient s'apparenter à des Prostites ou seraient des parties de Métazoaires, leur classification n'étant pas encore établie avec certitude.

Chlamys : Chlamys - (de Chlamyde venant du gr. khlamus, sorte de manteau) Genre de Lamellibranche de la famille des Pectinidés à deux valves convexes costulées.

Chlore : Chlore - n. m. - Corps simple, gaz de la famille des halogènes, de symbole Cl, nombre atomique 17 et masse atomique 35,45.

Chlorite : Chlorite - n. f. -Groupe de phyllosilicates hydratés, d'alumine, magnésium et fer, formant des paillettes vertes. Se rencontrent dans les roches métamorphiques.

Chloritisation : Chloritisation - n. f. - Transformation de certains minéraux en chlorite.

Chloritoïde : Chloritoïde - n. m. - Silicate d'alumine et de fer, présent en lames vertes dans les roches métamorphiques.

Chloritoschiste : Chloritoschiste - n. m. - Roche métamorphique à teinte verte contenant une large part de chlorite.

Chlorophycée : Chlorophycée - n. f. - (du gr. khlôros, vert-jaune et phukos, algue) Algues marines formant un groupe important en géologie, se remarquant soit par leur reste calcifiés soit par leur maturation en charbons.

Chondre : Chondre - n. m. - Granule de silicates (pyroxènes, olivines…) présent dans certaines météorites.

Chondrichtyens : Chondrichtyens - n. m. - (du gr. khondros, cartilage et ikhthus, poisson) Synonyme Sélaciens s.l., Elasmobranches. Connu depuis le Dévonien, ce groupe de Poisson est représenté communément par les requins et les raies.

Chondrite : Chondrite - n. f. - Caractérise une météorite principalement composée de granules de pyroxènes et d'olivine.

chondrites :

appelées aussi  météorites non différenciées!  Les « météorites non différenciées », appelées aussi chondrites, qui proviennent de corps relativement petits (de diamètre inférieur à quelques dizaines de kilomètres) qui, trop petits, n’ont pas pu se différencier intérieurement depuis leur formation. Leur matériau constitutif s’est formé il y a 4,57 milliards d’années, en même temps que le Système solaire. Les fragments de ces petits astéroïdes sont restés dans leur état originel et sont les parents de météorites essentiellement pierreuses, constitués d’un mélange de silicates et de métal (des alliages de fer et nickel). Ces météorites sont formées de chondres, des petites sphères millimétriques qui se sont formées dans la nébuleuse solaire, de grains de métal et de sulfure, et d’une matrice finement grenue qui cimente le tout. Occasionnellement, on trouve des inclusions minérales riches en calcium et en aluminium réfractaires (CAI pour Ca-Al-rich Inclusion) qui constituent les tout premiers solides condensés dans la nébuleuse solaire. Parmi les chondrites, on distingue, grossièrement selon la distance croissante entre le lieu de formation et le Soleil : les chondrites à enstatite, les chondrites ordinaires (79 % en masse), et les chondrites carbonées (5 %), qui renferment du carbone parfois sous forme organique (par exemple acides aminés). Plus rares sont les chondrites de Kakangari et de Rumuruti.

Chondrodite : Chondrodite - n. f. - Minéral nésosilicate du groupe des péridots. Variété d'humite monoclinique.

Chopper : Chopper - n. m. - Mot anglais - Outil sur galet à enlèvements unifaciaux, forme la plus frustre de l'industrie lithique.

Chorographie : Chorographie - n. f. - (grec khôra, contrée) Synonyme vieilli de topographie.

Chott : Chott - n. m. - En Afrique du Nord, terre salée qui entoure une sebkha. Le terme est souvent étendu à toute la dépression où se localise la sebkha.

Christianite : Christianite - n. f. - Minéral de la famille des tectosilicates, du groupe des zéolithes. En cristaux prismatiques à macles constantes donnant des édifices orthorombiques ou quadratiques. Incolore ou blanc, il se rencontre dans les cavités des roches volcaniques (basaltes, phonolites) et se forme par décomposition des feldspaths par les eaux chaudes, également dans les argiles rouges des grands fonds.

Chrome : Chrome - n. m. - Métal blanc, analogue au fer et au manganèse, de symbole Cr , nombre atomique 24 et masse atomique 51,996.

Chromite : Chromite - n. f. - Minéral du système cubique, appartenant au groupe des spinelles, principal minerai de chrome.

Chrone : Chrone - n. m. - Durée d'une chronozone.

Chronobiologie :

L'étude des rythmes biologiques des espèces.

Chronostratigraphie : Chronostratigraphie - n. f. - Partie de la stratigraphie relative à l'organisation et à la division des différentes strates de l'écorce terrestre en unités correspondant à des intervalles de temps géologique et fondés sur leurs relations d'âge.

Chronozone : Chronozone - n. f. - En stratigraphie, sous-division de l'étage.

Chrysobéryl : Chrysobéryl - Oxyde double d'aluminium et de béryllium (aluminate de béryllium) de formule BeAl2O4, othorhombique. Très différent du béryl qui est un silicate.

Chrysocolle : Chrysocolle - n. m. - Minéral du groupe des silicates métalliques. En masses concrétionnées informes, souvent en revêtements, en incrustations, ou remplissant des fissures, parfois terreux. Vert bleu à bleu turquoise, il est le produit d'altération de divers minéraux cuprifères, se rencontre communément comme minéral accessoire dans les chapeaux des filons.

Chrysoprase : Chrysoprase - n. m. - Variété de calcédoine verte (vert pomme à vert terne).

Chrysotile : Chrysotile - n. f. - Variété fibreuse de serpentine, elle représente la quasi totalité des amiantes industrielles.

Chute de pression : Chute de pression - Équivalent du rabattement, dans le cas particulier où le niveau piézométrique étant au-dessus du sol (puits artésien), la diminution de charge hydraulique résultant d'un prélèvement dans l'aquifère est plus commodément exprimée par la décroissance de la pression artésienne mesurée directement.

Chute de pression résiduelle : Chute de pression résiduelle - Différence entre la pression artésienne statique et la pression artésienne observée pendant la remontée de pression, correspondant à un rabattement résiduel.

Cicatrice : Cicatrice - n. f. - Au sein d'une chaîne de montagnes, zone étroite séparant des domaines originellement éloignés, et dans laquelle peuvent se retrouver des composants d'éléments paléogéographiques intermédiaires. Synonyme de suture.

Cidaroïdes : Cidaroïdes - n. m. pl. - Représente tout un groupe d'Oursins réguliers dont le nom de genre le plus connu est Cidaris.

Ciment : Ciment - n. m. - Matériel d'origine chimique soudant entre eux les éléments constitutifs d'une roche (ex. ciment calcaire). Synonyme de matrice.

Cimentation : Cimentation - Processus de la diagénèse des sédiments qui lie les particules à l'aide d'un matériel apporté par circulation d'eau à travers la porosité et rend ainsi la roche compacte. Le matériel peut provenir de la dissolution d'une partie du sédiment.

Cimmérienne (phase -) : Cimmérienne (phase -) - Phase tectonique de la fin du Trias à la limite Jurassique/Crétacé.

Cinabre : Cinabre - n. m. - Sulfure rouge de mercure, du système rhomboédrique. C'est le principal minerai de mercure.

Cinder Cone : Cinder Cone - Volcan actif des Etats-Unis (Arizona). Volcanisme d'arc insulaire.

Cinématique : Cinématique - 1.) n. f. - Domaine des mouvements des corps en fonction du temps. 2.) Adj. - Relatif aux mouvements et à leur étude.

Cinérite : Cinérite - n. f. - Dépôt stratifié de cendres volcaniques.

Cipolin : Cipolin - n. m. - Marbre de teinte claire, présentant souvent des veines concentriques.

CIPRA :

Convention internationale pour protection des Alpes

Circalittoral : Circalittoral - adj. - Se dit de l'étage sous-marin compris entre le niveau des plus basses mers et la plus grande profondeur où croissent les algues.

Circulation cyclonique : Circulation cyclonique - Circulation de l'air liée systématiquement à une dépression.

Circulation générale : Circulation générale - Ensemble des configurations de circulation atmosphérique s'étendant sur tout le globe terrestre.

Circulation océanique : Circulation océanique - Ensemble des mouvements des eaux océaniques s'effectuant selon des circuits qui peuvent être, en moyenne, considérés comme réguliers dans le temps.

Circulation profonde : Circulation profonde - Circulation liée au mécanisme de formation des eaux profondes dans les régions boréales. Les eaux denses et froides formées en surface plongent et envahissent les bassins profonds des océans. Elles chemineraient à des profondeurs supérieures à 4 000 m, en veines relativement intenses, le long des bords occidentaux des continents.

Cirque glaciaire : Cirque glaciaire - Dépression de forme semi-circulaire à bords raides, entaillée par les glaciers.

Cirripède : Cirripède - n. m. - (du lat. cirrus, cheveux et du gr. pous, podos, pied) Groupe de Crustacés armés de plaques calcaires, connu depuis le Crétacé; se fixant directement ou à l'aide d'un pied sur les parois rocheuses et les organismes.

Cirro - stratus : Cirro-stratus - Nuage composé de cristaux de glace, très élevé (entre 6000 et 12000 mètres), couvrant une partie importante du ciel, fin et plat. Les cirro-stratus forment des voiles et créent parfois des phénomènes de halo autour du Soleil. Annonciateur d'un front chaud.

Cirro-cumulus : Cirro-cumulus - Nuage de cristaux de glace, très élevé (6000 à 7000 mètres d'altitude), se présentant sous forme d'un voile de petits moutons. Annonciateur d'un front chaud.

Cirrus : Cirrus - Nuage composé de cristaux de glace, en forme de filament blanc ou de bandes étroites, très élevé (entre 6000 et 12000 mètres), très fin, annonciateur d'un front chaud.

Cisaillement : Cisaillement - n. m. - Désigne une cassure planaire accompagnée du déplacement d'une masse rocheuse de chaque côté de la fracture.

Citrine : Citrine - n. f. - Variété de quartz de couleur jaune.

Cl : Cl - Symbole chimique du Chlore.

Clactonien : Clactonien - n. m. - Faciès industriel du paléolithique inférieur, constitué essentiellement par des outils sur éclat.

Clade : Clade - n. m. - Taxon monophylétique, c'est à dire groupe d'animaux ou de végétaux ayant une origine évolutive commune.

Cladistique : Cladistique - adj. - Relatif aux clades, à la classification des êtres vivants selon leur évolution.

Cladogenèse : Cladogenèse - n. f. - Apparition de lignées divergentes, au fur et à mesure de l'évolution, par des processus de séparation et de multiplication des embranchements.

Cladogramme : Cladogramme - n. m. - Représentation graphique des liens de parenté entre les taxons.

Cladoxylale : Cladoxylale - n. f. - (du gr. klados, branche et xulon, bois) Groupe de plantes feuillues, sans fleurs, appartenant aux Ptéridophytes.

Clansayésien : Clansayésien - n. m. - (de Clansayes, Drôme, Fr.) 3ème et dernier sous-étage de l'Aptien qui appartient au Crétacé inférieur (ère Mésozoïque).

Clapier : Clapier - n. m. - Terme désignant des amoncellements chaotiques de roches en montagne.

Clarain : Clarain - n. m. - Type lithologique d'un constituant du charbon.

Clarke : Clarke - n. m. - Teneur moyenne d'un élément chimique dans la croûte terrestre.

Classe : Classe - n. f. - Division des êtres vivants ou fossiles du règne végétal ou animal, comprise entre l'ordre et l'embranchement.

Classement : Classement - n. m. - En granulométrie, fait de trier les particules d'un sédiment pour les regrouper.

Classification : Classification - n. f. - Distribution d'individus en catégories, selon un ou plusieurs critères.

Claste : Claste - n. m. - Fragment d'origine minérale ou organique entrant dans la composition d'une roche sédimentaire.

Clastique : Clastique - adj. - Qualifie une roche constituée de débris de roches, de minéraux ou de fossiles.

Clathrate : Clathrate - n. m. - Association cristalline de deux espèces chimiques dans laquelle les molécules de l'une des espèces se logent dans les lacunes du réseau cristallin formé par les molécules de l'autre.

Clévéite : Clévéite - Variété d'uraninite (oxyde d'uranium) contenant environ 10% de terres rares (yttrium). (espèce discréditée)

Cleveland : Cleveland - Volcan actif des Aléoutiennes. Volcanisme d'arc insulaire.

Climat : Climat - n. m. - (du grec klinein, pencher-, klimata, inclinaison, a donné le mot iqlim en arabe) Inclinaison d'un point de la Terre par rapport au Soleil. Inclinaison de l'axe du monde sur le plan de l'horizon, ou hauteur du pôle au dessus de l'horizon. Equivalent de la latitude. Zone parallèle à l'équateur, où la longueur du jour le plus long est identique à une demi heure près (ex. le climat d'Alexandrie est de 14 heures. Les 'climats' : les cinq ou sept zones thermiques parallèles autour du globe, d'où à partir du XVIIème s., le sens météorologique actuel.

Climatologie : Climatologie - n. f. - Science qui a pour but d'étudier les climats ainsi que leurs influences.

Clinochlore : Clinochlore - n. m. - Variété de chlorite, riche en magnésium.

Clinohumite : Clinohumite - n. f. - Minéral nésosilicate du groupe des péridots. Variété d'humite monoclinique.

Clinomètre : Clinomètre - n. m. - Appareil de mesure des pentes, et notamment des couches géologiques, des failles ou autres linéations.

Clinopyroxène : Clinopyroxène - n. m. - Pyroxènes appartenant au système cristallin monoclinique.

Clinorhombique : Clinorhombique - adj. - Synonyme de monoclinique.

Clinozoïsite : Clinozoïsite - n. f. - Variété de zoïsite monoclinique. C'est une épidote peu ferrifère qui possède les caractères de l'épidote mais qui n'est pas colorée.

Clintonite : Clintonite - n. f. - Appartient au groupe des micas durs, calciques. Minéral rare des roches métamorphiques.

Clivage : Clivage - n. m. - Fracture selon certains plans d'orientation précise, particulière à certains minéraux, cristaux et roches.

Clou de Girofle :

Clou de Girofle : le Clou de Girofle est Épice mondialement connue pour son goût prononcé  mais également grâce à ses différentes propriétés médicinales et son doux parfum. Pour produire cet étrange petit clou, on fait sécher les boutons roses à bruns du giroflier cueillis avant que les fleurs n’éclosent.

 

Pour plus d’informations, visitez le lien suivant :

http://geoparcjbelbani.com/geoeco/article/flore-du-jbel-bani-et-de-lanti-atlas/37/95/529/flore-du-jbel-bani-et-de-lanti-atlas

Cluse :

Cluse - n. f. - Vallée étroite, en gorge, faisant communiquer deux dépressions ou traversant un anticlinal.

 Cluse est entaille traversant un anticlinal ou un synclinal perpendiculairement à leur axe.

Clyménie : Clyménie - n. f. - (du gr. klumenê, fille de l'Océan et de Téthys) Groupe fossile se distinguant des autres Céphalopodes Ammonoïdés par un siphon dorsal. On ne le trouve que dans le Dévonien sup., principalement en Europe et en Amérique du Nord.

Clypeaster : Clypeaster - (du lat. clypeus, bouclier et du gr. aster, étoile)- Genre d'Echinides connu depuis l'Eocène sup.

Clypeina : Clypeina - (du lat. clypeus, bouclier) Genre de Dasycladacées (Algues vertes). Répartition stratigraphique : Permien - Tertiaire.

Clypeus : Clypeus - (mot lat., bouclier) Genre d'Echinides jurassique.

Cm : Cm - Symbole chimique du Curium.

Cnidaire : Cnidaire - n. m. - Embranchement du règne animal qui comprand : les Hydrozoaires, les Anthozoaires. Dans les Anthozoaires on distingue : les Alcyonaires et les Zoanthaires qui comprennent les Hexacoralliaires et les Tabulés. Le nom de coraux comprend l'ensemble des cnidaires constructeurs.

Co : Co - Symbole chimique du Cobalt.

Coadunation :

La science qui étudie les ensembles vivants,leurs assemblages,leurs clivages.

Coastal aggradation : Coastal aggradation (str-séq., ang. ) - Cf. aggradation côtière.

Coastal encroachment : Coastal encroachment (str-séq., ang. ) - Cf. empiétement côtier.

Coastal plaine : Coastal plaine (str-séq., ang. ) - Cf. plaine cotière.

Coastline : Coastline (str-séq., ang. ) - Cf. ligne de côte.

Coaxial : Coaxial - adj. - Qui a le même axe qu'un autre corps.

Cobalt : Cobalt - n. m. - Métal blanc, voisin du fer, de symbole Co, numéro atomique 27, masse atomique 58,933.

Cobaltine : Cobaltine - n. f. - Minéral de la famille des disulfures, du groupe de la pyrite, du système cubique et de formule chimique CoAsS. Formes de la pyrite, souvent massive. Opaque, éclat métallique, couleur blanc d'argent avec reflet rosé. Minéral de haute ou moyenne température, souvent dispersé dans les gneiss très acides ou dans des micaschistes.

Coccidologie :

La branche de la zoologie que étudiant, les cochenilles et les autres membres de la famille Coccidea, dont le scientifique est un coccidologiste.

Coccolithe : Coccolithe - n. m. - Plaque calcaire enveloppant les coccolithophoridés.

Coccolithophoridé : Coccolithophoridé - n. m. - Algues chrysophycée unicellulaire de haute mer, très abondante au large de certains estuaires et caractérisée par les écailles microscopiques ou coccolithes qui la recouvre.

Coccosphère : Coccosphère - n. f. - Enveloppe de forme sphérique des coccolithophoridés (algues marines unicellulaires). Elle est composée de plaques calcaires de forme discoïde.

Cochiti : Cochiti - n. m. - Episode paléomagnétique de l'époque inverse du Gilbert lors de l'ère Tertiaire.

Code : Code - n. m. - (d'après C.I.N.Z., 2000) 1.) Nom abrégé du Code International de Nomenclature Zoologique. 2.)Désignation interne de celui-ci. 3.)Référence à l'un des autresCodes Internationaux de Nomenclature Taxinomique (ceux régissant les noms scientifiques utilisés en bactériologie et en botanique).

Code météorologique : Code météorologique - Ensemble de règles adoptées par convention internationale ou nationale, et utilisées pour condenser les messages météorologiques à transmettre.

Coefficient d'emmagasinement : Coefficient d'emmagasinement - Rapport du volume d'eau libérée ou emmagasinée par unité de surface d'un aquifère, à la variation de charge hydraulique correspondante, sans référence au temps, ou en un temps illimité.

Coefficient d'emmagasinement immédiat : Coefficient d'emmagasinement immédiat - Rapport du volume d'eau immédiatement libérée ou emmagasinée par unité de surface d'un aquifère, à la variation instantanée de charge hydraulique correspondante.

Coefficient d'emmagasinement retardé : Coefficient d'emmagasinement retardé - Rapport du volume d'eau libérée au bout d'un temps donné par unité de surface d'un aquifère semi-perméable à nappe libre, à la différence de charge hydraulique correspondante.

Coefficient de dispersion : Coefficient de dispersion - Composante du tenseur de dispersion, symétrique, du deuxième ordre, dans l'équation de dispersion, qui dépend des propriétés de la matrice poreuse et de la vitesse de déplacement du fluide.

Coefficient de dispersion intrinsèque : Coefficient de dispersion intrinsèque - Quotient d'un coefficient de dispersion par la composante de la vitesse intergranulaire moyenne parallèle à la direction considérée, ou en pratique par la vitesse de déplacement moyenne déduite d'un traçage (pour la dispersion longitudinale).

Coefficient de drainance : Coefficient de drainance - Paramètre régissant le transfert d'eau à travers une couche semi-perméable saturée et l'échange d'eau entre un aquifère et une couche semi-perméable contiguë.

Coefficient de perméabilité (de Darcy) : Coefficient de perméabilité (de Darcy) - Paramètre mesurant la perméabilité d'un corps assimilé à un milieu continu et isotrope vis-à-vis d'un fluide homogène déterminé, de densité et viscosité cinématique constantes, notamment de l'eau.

Coefficient de remplissage : Coefficient de remplissage - Rapport du volume d'eau emmagasinée par unité de surface d'un aquifère à nappe libre initialement non saturé, après saturation, à l'élévation instantanée de charge hydraulique correspondante.

Coefficient de restitution (du drainage) : Coefficient de restitution (du drainage) - Rapport entre la quantité d'eau collectée et débitée par un système de drainage et la quantité d'eau apportée par les pluies sur faire d'action du drainage pendant une période définie.

Coefficient de tarissement : Coefficient de tarissement - Constante liée aux caractéristiques d'un réservoir aquifère, qui régit la loi de décroissance exponentielle du débit fourni par la vidange du réservoir en régime non influencé notamment la décroissance du débit d'une source en régime de tarissement.

Coelentéré : Coelentéré - n. m. - Synonyme de cnidaire.

Coenosteum : Coenosteum - n. m. - Nom du squelette de certains hydrozoaires.

Coenozone : Coenozone - n. f. - Synonyme de cénozone.

Coésite : Coésite - n. f. - Minéral polymorphe de haute pression du quartz.

Coffré (pli) : Coffré (pli) adj. - Pli anticlinal ou synclinal dont les flanc sont verticaux et le top est horizontal.

Coin de glace : Coin de glace - Fente verticale formée, agrandie et déformée par la glace, puis remplie lors des périodes de dégels.

Colima : Colima - Volcan actif du Mexique avec un dôme croissant dans le cratère. Volcanisme d'arc.

Collapse-structure : Collapse-structure - n. f. - Structure d'effondrement d'un relief acquise sous l'effet du glissement et de la gravité le long de flancs de plis plus ou moins érodés.

Collection : Collection - n. f. - (d'après C.I.N.Z., 2000) Ensemble de spécimens réunis et entretenus à des fins d'étude ou d'exposition.

Collines abyssales : Collines abyssales - Province océanique profonde formant les contreforts des dorsales médio-océaniques, ou des bassins océaniques profonds dans le cas où ceux-ci sont à l'abri de processus de sédimentation terrigène.

Collision : Collision - n. f. - Affrontement très violent de deux continents après la fermeture d'un océan.

Colloïdal : Colloïdal - adj. - Qualifie une substance, dispersée dans un solvant dont les molécules sont groupées en micelles portant une charge électrique de même signe (la substance ne peut traverser une membrane semi-perméable).

Colloïde : Colloïde - n. m. - Particules, de taille inférieure à 0,2 micron, capables de rester en suspension dans un liquide sous l'effet de la tension superficielle, de la viscosité et de la charge électrique.

Colluvion : Colluvion - n. f. - Mince dépôt sédimentaire de versant ayant subi un faible transport.

Colmatage : Colmatage - n. m. - Réduction de la perméabilité d'un milieu poreux, notamment au voisinage de la paroi d'un puits, d'un forage ou de la berge et du lit d'un cours d'eau, par accumulation d'éléments fins apportés par l'eau, quelle que soit leur provenance (aquifère, puits, ou cours d'eau).

Colombium : Colombium - n. m. - Ancien nom du niobium.

Colonnade : Colonnade - n. f. - Dans une grotte, colonnes obtenues par l'assemblage de stalagmites et de stalactites.

Colonne stratigraphique : Colonne stratigraphique - Représentation verticale d'une série stratigraphique.

Colophane (ou arcanson) : Colophane (ou arcanson) - n. f. - Résine jaune et transparente provenant de la distillation de la sève des pins.

Coloured melange : Coloured melange - Terme anglais signifiant mélange ophiolitique.

Columbium : Columbium - n. m. - Voir colombium.

Columelle : Columelle - n. f. - Axe selon lequel s'enroule la coquille des gastéropodes.

Combe : Combe - n. f. - Dépression de relief au cœur d'un pli anticlinal, laissant apparaître les couches tendres.

Combe de concentration : Combe de concentration - Représentation graphique de la variation de concentration de l'eau en sels dissous ou plus particulièrement en traceur artificiel en fonction du temps, en un point donné.

Combinaison : Combinaison - n. f. - (d'après C.I.N.Z., 2000) Association d'un nom générique et d'un nom spécifique pour former le nom d'une espèce; ou association d'un nom générique avec un nom spécifique et avec un nom subspécifique pour former le nom d'une sous-espèce.

Comblanchien : Comblanchien - Pierre marbrière, utilisée en dalles ou en plaques pour le revêtement de sols et de murs.

Comendite : Comendite - n. f. - Variété de rhyolite hperalcaline.

Comète : Comète - n. f. - (du gr. kométès, chevelu) Astre en orbite autour du Soleil, au delà des planètes.

Commandement : Commandement - n. m. - En géomorphologie, symbolise une dénivellation de relief.

Commission : Commission - n. f. - (d'après C.I.N.Z., 2000) Nom abrégé de la Commission Internationale de Nomenclature Zoologique [Art. 77. 1].

Committee on Meteorite Nomenclature  :

(Comité de Nomenclature des Météorites) Les règles de nomenclature ont été établies au milieu des années 1970 par le Committee on Meteorite Nomenclature (Comité de Nomenclature des Météorites) de cette Société internationales.

Compacité : Compacité - n. f. - Rapport du volume solide d'un milieu comportant des vides, des interstices, à son volume total. C'est l'inverse de la porosité.

Compactage : Compactage - n. m. - Action de compacter sous des effets autres que le tassement naturel.

Compaction : Compaction - n. f. - Action de compacter sous l'effet du tassement naturel.

Compartiment : Compartiment - n. m. - Chacune des divisions de part et d'autre d'un accident.

Compétence : Compétence - n. f. - Aptitude d'un élément (eau, air…) à transporter des matériaux.

Compétent : Compétent - adj. - Caractérise les roches les moins aptes à accepter les déformations.

Complétion (d'un puits) : Complétion (d'un puits) - Ensemble des opérations de mise en état de produire d'un puits ou d'un forage. Il y a le développement, le tubage, la mise en place d'un massif filtrant et l'essai de production.

Composé : Composé - adj. - (d'après C.I.N.Z., 2000) Qualifie un mot ou un nom scientifique formé par la réunion de deux ou plusieurs composants fondamentaux (c'est-à-dire excluant préfixes et suffixes) [Art. 32.5.2.4] écrits comme un seul mot sauf dans le cas des exceptions prévues à l'article 32.5.2.4.3.

Compréhensive (série) : Compréhensive (série) - Relatif à des séries sédimentaires de même nature et de grande épaisseur, dont l'origine terrigène paraît nette.

Compressibilité : Compressibilité - n. f. - Propriété des parties solides d'un milieu poreux , d'un sol, d'une roche, ou de l'eau de pouvoir diminuer de volume sous l'effet de l'augmentation de la pression exercée sur elles.

Compression :

Compression : Compression est le  mouvement tectonique impliquant un raccourcissement

Concept hypothétique : Concept hypothétique - (d'après C.I.N.Z., 2000) Concept taxinomique, qui, lorsqu'il est publié, n'est pas basé sur un animal alors connu comme existant ou ayant existé dans la nature, mais seulement dans l'esprit de l'auteur, qu'il s'agisse ou non d'une prédiction [Art. 1. 3. 1 ].

Conception : Conception - Volcan actif du Nicaragua. Volcanisme d'arc.

Conchaguita : Conchaguita - Volcan actif du Salvador (Amérique centrale). Volcanisme d'arc insulaire.

Conchidium : Conchidium - Nom des genre d'un Brachiopode articulé connu à l'Ordovicien.

Conchoïdal : Conchoïdal - adj. Caractérise ce qui a l'aspect d'une coquille, c'est à dire qu'une cassure conchoïdale est lisse, brillante, nette et courbe.

Conchyliologie :

La branche de la zoologie qui étudie les coquillages, mollusques et autres organismes conchylicoles, aussi appelé malacologie, dont le scientifique est un conchologiste.

Concordance : Concordance - n. f. - Pour des sédiments, fait de reposer sur des couches seines plus anciennes.

Concordant : Concordant (str-séq., ang. Conformable) - S'applique à des surfaces de dépôt ne présentant aucune trace d'érosion, ni de lacune stratigraphique.

Concrétion : Concrétion - n. f. - Solidification de corps par accumulation de matière autour d'un corps généralement de nature différente.

Condensateur : Condensateur - n. m. - Système de lentilles dans le microscope concentrant les rayons lumineux.

Conditionnelle : Conditionnelle - adj. - (d'après C.I.N.Z., 2000) 1.) Qualifie la proposition d'un nom ou une fixation de type faites avec des réserves clairement énoncées [Voir Art. 15.1]. 2.)Qualifie l'inclusion d'un taxon dans un taxon à un rang supérieur sous réserves.

Conditions aux limites : Conditions aux limites - Toute condition hydrodynamique, de flux ou de potentiel, permanente ou variable, imposée aux limites d'un système aquifère et indépendante de ses conditions internes.

Conductivité électrique : Conductivité électrique ou conductibilité des eaux océaniques - Aptitude des eaux océaniques à conduire les charges électriques, en fonction de la salinité. Sa mesure est une méthode de mesure de la salinité.

Conductivité hydraulique : Conductivité hydraulique - Aptitude d'un conduit naturel ou d'un ensemble de conduits, dans un milieu aquifère discontinu, à permettre le mouvement de l'eau, sous l'effet d'un gradient de charge hydraulique donné dont la direction diffère en général de celle de l'écoulement.

Conduit karstique : Conduit karstique - Conduit naturel pouvant, dans un aquifère karstique, être le siège d'une circulation d'eau permanente ou temporaire, à surface libre ou sous pression, et dont la fonction peut être alternativement adductrice ou drainante vis-à-vis du réservoir.

Cône de déjection : Cône de déjection - Accumulation alluviale édifiée par un torrent au débouché du chenal d'écoulement dans une vallée principale.

Cône de dépression : Cône de dépression - Lieu géométrique des courbes de dépression, des rabattements imposés à différentes distances autour d'un puits exploité, d'un captage, et définis au bout d'un même temps de pompage (en régime transitoire). Il se représente par des courbes d'égal rabattement.

Cône de relèvement : Cône de relèvement - Lieu géométrique des relèvements imposés à différentes distances autour d'un puits, d'un ouvrage d'injection, et définis au bout d'un même temps d'injection si le régime est transitoire. Il se représente par des courbes d'égal relèvement.

Cône sous-marin : Cône sous-marin - Amas de sédiments en forme d'éventail élargi vers le bas, édifié au débouché d'un canyon sous-marin.

Cône volcanique : Cône volcanique - Appareil construit autour du point d'émission par les matériaux éjectés lors d'éruptions de type strombolien ou vulcanien.

Conformable : Conformable (str-séq., ang. ) - Concordant, conforme.

Conforme (faille) : Conforme (faille-) - Faille pentée dans le même sens que les couches.

Congeria : Congeria - Mollusque bivalve, équivalve, très bombé, fossile très commun dans les terrains tertiaires.

Conglomérat :

Conglomérat - n. m. - Roche sédimentaire détritique dont les éléments, de taille supérieure à 2mm, sont consolidés par un ciment. Lorsque les éléments sont anguleux, on parle de brèche, lorsqu'ils sont arrondis, de poudingue.

Conglomérat est  roche sédimentaire constituée de galets liés par un ciment d’éléments plus fins

Congruent : Congruent - adj. - On parle de fusion congruente lorsqu'un corps passe d'un état solide à un état liquide de même composition à une température constante.

Coniacien : Coniacien - n. m. - (de Cognac, Charente-Maritime, Fr.) 3ème étage du Crétacé supérieur (ère Mésozoïque) qui est daté d'environ - 88 Ma à - 86 Ma.

Conique : Conique - adj. - Caractérise un corps qui à la forme d'un cône, c'est à dire que sa droite directrice décrit un mouvement rotatoire autour d'un point fixe.

Conjugué : Conjugué - adj. - Qualifie des structures tectoniques créées à un même moment par un même champ de contrainte, et qui ont une relation angulaire dépendante de l'ellipsoïde de contrainte.

Conné (eau) : Conné (eau) - Eau présente dans une roche depuis sa formation et qui est encore conservée.

Conocoryphe : Conocoryphe - Nom de genre d'un Trilobite du Cambrien moyen.

Conodonte : Conodonte - n. m. - Pièces denticulées de petite taille et connus uniquement à l'état fossile, leur origine est incertaine. De par leur diversité se sont de bons fossiles stratigraphiques, ils sont connus du Cambrien au Trias.

Conrad (discontinuité de) : Conrad (discontinuité de) - Voir discontinuité (de Conrad).

Conséquent : Conséquent - adj. - Caractérise un cours d'eau qui coule perpendiculairement au pendage des couches.

Conservation des eaux souterraines : Conservation des eaux souterraines - Protection quantitative des ressources en eau souterraine : conservation, par des mesures réglementaires ou des actions techniques appropriées des productions d'eau souterraine à un niveau fixé en fonction de divers critères, en général dans le but de prévenir une surexploitation, dans le cadre d'une politique donnée d'utilisation des ressources en eau globales.

Conserver : Conserver - v. - (d'après C.I.N.Z., 2000) Préserver la stabilité en dérogeant à une disposition du Code ou en la modifiant, par exemple afin de 1.) préserver ou autoriser l'usage d'un nom en tant que nom valide en levant les obstacles à un tel usage, ou 2.)préserver l'usage d'un nom dans un sens taxinomique qui serait autrement incorrect, ou 3.)considérer un travail comme étant publié ou disponible, bien qu'il ne satisfasse pas aux critères ordinaires. Dans chaque cas, la conservation est prononcée par une décision de la Commission usant de ses pleins pouvoirs.

Constellation : Constellation - n. f. - (du lat. stella, étoile) Groupe apparent et reconnaissable d'étoiles, déterminé pour certaines dès l'époque chaldéenne, comme les douze constellations du Zodiaque. Ptolémée en observe 48 et on en compte officiellement 88 aujourd'hui.

Constituants conservatifs : Constituants conservatifs ou constituants primaires - Éléments présents dans les eaux des océans en proportions relativement constantes, quelle que soit la teneur globale en sels des eaux considérées. Par ordre quantitativement décroissant, on trouve : chlore, sodium, magnésium, soufre, calcium, potassium, brome, carbone, strontium, bore...

Constituants non conservatifs : Constituants non conservatifs ou constituants secondaires - Corps dont la teneur dans les eaux océaniques varie selon l'espace et le temps, et qui sont impliqués dans des phénomènes biologiques et biochimiques : gaz carbonique, oxygène, composés d'azote minéral, composés de phosphore.

Constitution : Constitution - n. f. - (d'après C.I.N.Z., 2000) Nom abrégé de la Constitution de la Commission Internationale de Nomenclature Zoologique.

Construit (calcaire -) : Construit (calcaire -) - Masse rocheuse calcaire formée par les squelettes calcaires d'organismes récifaux.

Contact : Contact - n. m. - Surface où deux terrains se touchent.

Contamination : Contamination - n. f. - Modification de la composition d'un magma par un mélange avec un autre magma ou avec des éléments de roches avoisinantes.

Continent : Continent - Partie de terre émergée, par opposition à l'océan. Souvent étendu aux entités de croûtes continentales (partie émergée à laquelle s'ajoute la marge continentale), formant alors les plaques continentales. On distingue traditionnellement le plateau continental, constitué par les fonds proches du continent et le talus continental, qui s'enfonce en pente plus raide vers les grands fonds océaniques.

Continental : Continental - adj. - Relatif au continent (ex glacis-, marge-, pente-,…).

Continents : Continents (dérive des -) - Théorie selon laquelle les blocs continentaux se déplacent dans le temps, les uns par rapport aux autres, à la surface de la Terre. C'est Wegener, en 1912, qui évoqua la théorie la plus connue. Pour lui les continents se déplaçaient comme des navires sur un fond océanique plastique.

Continue (déformation -) : Continue (déformation -) - Déformation qui s'effectue sans interruption temporelle et dont on ne voit pas de cassure.

Continuité (principe de -) : Continuité (principe de -) - En stratigraphie, hypothèse selon lequel une couche à le même âge sur toute sa surface.

Contour : Contour - n. m. - Sur une carte géologique, ligne séparant deux terrains d'âge ou de nature différents.

Contour (courant de -) : Contour (courant de -) - Courant bathyal horizontal remobilisant les matériaux fins des turbidites.

Contourite : Contourite - n. f. - Sédiment détritique fin formé par les courants de contour. Ce sédiment est granoclassé, stratifié et présente des laminations obliques.

Contraire (faille) : Contraire (faille) - Faille pentée dans le sens contraire les couches.

Conulaire : Conulaire - n. m. - Organismes marins du règne animal, leur appartenance à un groupe zoologique particulier est incertaine. En forme de pyramide renversée, ils sont connus du Cambrien au Trias.

Conulus : Conulus - Oursin du Crétacé sup.

Convection : Convection - n. f. - 1.Mouvement vertical d'air ou de fluide, dû à une variation de température. 2.Convection thermique, c'est le transfert de chaleur d'une zone chaude vers une zone froide.

Convergence : Convergence des méridiens - Sur un plan de représentation, angle entre la direction du nord géographique et l'axe des ordonnées.

Convolution : Convolution - n. f. - Enroulement interne de bancs lors de leur glissement, à l'état meuble, sur le fond.

Cook : Cook - Volcan actif sous-marin de Papouasie. Volcanisme d'arc insulaire.

Coordonnées orthogonales : Coordonnées orthogonales - Coordonnées cartésiennes définissant sur un plan la position de l'homologue d'un point de l'ellipsoïde de référence, dans un système de représentation plane donné.

Copeau tectonique : Copeau tectonique - Lambeau de terrains jalonnant un contact anormal tangentiel.

Coprolite (ou coprolithe) : Coprolite (ou coprolithe) - n. m. - E n paléontologie, excrément fossilisé.

Coquina : Coquina - n. f. - Désigne un calcaire coquiller peu cimenté.

Corail : Corail - n. m. - Cnidaire octocoralliaire à squelette rouge arborescent, des mers chaudes.

Coraux : Coraux - n. m. pl. - Nom usuel donné à tous les polypiers constructeurs de récifs et d'atolls. Synonyme de madréporaires.

Corcovado : Corcovado - Volcan actif du Chili. Volcanisme d'arc insulaire.

Cordaïte : Cordaïte - n. f. - Grand arbre gymnosperme de l'ère primaire, proche des conifères et des cycadées.

Cordiérite : Cordiérite - n. f. - Minéral nésosilicate du groupe des silicates d'alumine, du système orthorhombique, se présente en prismes courts pseudo-hexagonaux à faces striées verticalement. Le plus souvent en masses compactes ou en grains informes. Sa couleur est comprise dans la gamme des bleus et présente un pléochroïsme macroscopique. On le rencontre dans les roches magmatiques et métamorphiques.

Cordillère : Cordillère - n. f. - Synonyme de ceinture orogénique.

Corindon : Cordon littoral - Formation sableuse de haut de plage, parallèle au littoral.

Coriolis (force de) : Corindon - n. m. - Oxyde d'aluminium, du système rhomboédrique et de formule chimique Al2O3. Par définition de dureté 9, de forme variée (fuseaux, prismes aplatis...) et couleurs diverses. On le rencontre dans les roches à déficit de silice ou en inclusion dans certains granites ou roches métamorphiques.

Cornaline : Coriolis (force de) - Force produite par l'accélération complémentaire due à la rotation de la terre et qui s'exerce sur tous les corps en mouvement à la surface du globe. Elle détermine la direction générale des vents et des courants océaniques, les déviant vers la droite dans l'hémisphère Nord et vers la gauche dans l'hémisphère Sud.

Cornéenne : Cornaline - n. f. - Variété de calcédoine rouge clair, à brun rouge, translucide.

Coronisation : Cornéenne - n. f. - Roche du métamorphisme de contact, généralement dure et d'aspect corné.

Corrasion : Coronisation - n. f. - Réaction chimique donnant une couronne réactionnelle autour des minéraux.

Corrélateur d'images : Corrasion - n. f. - Effet d'érosion du aux chocs des grains de sable dans les régions désertiques.

Corrigendum (pl. corrigenda) : Corrélateur d'images - Dispositif électronique interprétant les résultats de l'analyse des densités de deux images photographiques d'un même objet, dans le but de définir les zones infinitésimales homologues.

Corsite : Corsite - n. f. - Diorite orbiculaire de Corse. Synonyme de napoléonite.

Cortex : Cortex - n. m. - Partie extérieure particulière de roches ventrues.

Cortlandite : Cortlandite - n. f. - Roche ultrabasique à olivine, hornblende brune et pyroxènes. Roche que l'on rencontre dans les complexes ultrabasiques.

Coseguina : Coseguina - Volcan actif du Nicaragua avec une grande éruption plinienne en 1835. Volcanisme d'arc insulaire.

cosmochimie  :

la cosmochimie étudie les substances chimiques trouvées dans le Système solaire, y compris l'origine des éléments ainsi que les variations dans les rapports isotopiques

cosmochimie  :

La cosmochimie permet l'étude des différents minéraux présents dans une chondrite (issue d’un corps parent non différencié) sont identiques à ceux que l’on peut trouver sur une planète (corps différencié) comme la Terre. En effet, si l’on écrase un fragment de chondrite jusqu’à le réduire en poudre, puis si on approche un aimant afin de séparer les particules magnétiques de celles qui ne le sont pas, on obtient d’une part les particules de fer/nickel constituant le noyau d’une planète comme la Terre et d’autre part principalement des silicates identiques à ceux présents dans le manteau et la croûte terrestres. Ces études ont conduit les cosmochimistes41 à approfondir le sujet et notamment à mieux expliquer le phénomène de différenciation planétaire42.
L'analyse chimique de certaines chondrites carbonées (météorite d'Orgueil), qui sont soupçonnées de provenir non pas d’astéroïdes mais de noyaux de comètes, ou d'achondrites (météorite probablement d'origine martienne ALH 84001), révèle la présence d'acides aminés qui sont les « briques » élémentaires de la vie et semblent renforcer (si leur origine est bien prouvée) la théorie de la panspermie qui soutient que la Terre a été fécondée de l'extérieur, par des moyens extraterrestres43

 

Cosmogonie : Cosmogonie - n. f. - Récit littéraire expliquant par le recours au mythe la formation de l'univers. Théorie expliquant la formation de l'univers.

Cosmographie : Cosmographie - n. f. - Description du cosmos. Autrefois, cela impliquait surtout la description de la Terre, en rapport avec le cosmos.

Cosmologie : Cosmologie - n. f. - Science des lois générales qui régissent l'univers. Approche philosophique des lois de l'univers.

Cosmologie  :

La cosmologie (du grec κοσμος, « monde, univers » et λογος, « mot, étude ») pourrait être considérée comme l'étude de l'univers comme étant un tout.
Les observations de la structure de l'univers à grande échelle, une branche appelée cosmologie physique, a donné une profonde connaissance de la formation et de l'évolution du cosmos. La théorie bien acceptée du Big Bang est fondamentale à la cosmologie moderne qui dit que l'univers a commencé comme un simple point et qu'il s'est ensuite agrandi durant 13,7 milliards d'année jusqu'à son état actuel. Le concept du Big Bang peut être retracé jusqu'à la découverte du fond diffus cosmologique en 1965.
Dans ce processus d'expansion, l'univers a connu plusieurs stades d'évolution. Dans les tout premiers temps, nos théories actuelles montrent une inflation cosmique extrêmement rapide, ce qui a homogénéisé les conditions de départ. Ensuite, la nucléosynthèse primordiale a produit les éléments de base de l'univers nouveau-né.
Lorsque les premiers atomes furent formés, l'espace devint transparent aux radiations, libérant ainsi de l'énergie, perçue aujourd'hui à travers le fond diffus cosmologique. L'expansion de l'univers connut alors un âge Sombre dû au manque de sources d'énergie stellaires20.
Une structure hiérarchique de la matière commença à se former à partir de variations minuscules de la densité de matière. La matière s'accumula alors dans les régions les plus denses, formant des nuages de gaz interstellaire et les toutes premières étoiles.
Ces étoiles massives déclenchèrent alors le processus de ré-ionisation et semblent être à l'origine de la création de beaucoup d'éléments lourds du jeune univers.
L'attraction gravitationnelle a regroupé la matière en filaments, laissant ainsi d'immenses régions vides dans les lacunes. Graduellement, des organisations de gaz et de poussière ont émergé pour former les premières galaxies primitives. Au fil du temps, celles-ci ont attiré plus de matière, et se sont souvent organisées en amas de galaxies, puis en superamas21.
L'existence de la matière noire et de l'énergie sombre est fondamentale à la structure de l'univers. On pense maintenant qu'elles sont les composantes dominantes, formant 96 % de la densité de l'univers. Pour cette raison, beaucoup d'efforts sont déployés dans le but de découvrir la composition et la physique régissant ces éléments22.

 

Cosmos : Cosmos - n. m. -A la fois univers et ornement, univers organisé, ordonné, harmonieux. Cosmétique et cosmique procèdent d'un même principe. Le mot aurait été choisi par Pythagore pour sa double signification.

Cossyrite : Cossyrite - n. f. - Voir aenigmatite.

Côte : Côte - n. f. - 1.) Point de rencontre de la mer et de la terre. 2.) Forme de relief montrant une pente douce, parallèle pendage, et une pente raide.

Cote : Cote - n. f. - Niveau d'altitude d'un point indiqué sur une carte.

Cotidal : Cotidal - adj. - Relatif à l'ensemble des points où se situe la marée à un moment donné.

Cotopaxi : Cotopaxi - Volcan actif d'Equateur. Volcanisme d'arc.

Cotylosaurien : Cotylosaurien - n. m. - Reptile fossile du Paléozoïque, aux caractères primitifs et synthétiques.

Couche : Couche - n. f. - En langage minier, partie minéralisée d'un massif sédimentaire délimitée par deux strates stériles : le toit (au-dessus) et le mur (au-dessous).

Couche : Couche - n. f. - Plus petite unité dans la hiérarchie lithostratigraphique. On applique le plus souvent le terme à des lits homogènes, épais de quelques centimètres à quelques mètres.

Couche 1, 2, 3, 4 : Couche 1, 2, 3, 4 - Couches successives qui constituent la lithosphère océanique. La couche 1, d'épaisseur variable est constituée de sédiments ; la couche 2, épaisse de 0,9 à 2,5 km, de basaltes ; la couche 3, épaisse de 3 à 6 km, de gabbros et de serpentinites ; la couche 4 correspond au manteau supérieur.

Couche aquifère : Couche aquifère - Dans un aquifère libre, il équivaut en pratique à la porosité efficace et sa signification n'est pas indépendante du temps.

Couche du minimum : Couche du minimum - Teneur minimale en oxygène dissous du milieu marin, en fonction de la profondeur. Par exemple, dans l'Atlantique, la couche du minimum est située à 40° de latitude Nord, entre 400 et 900 m sous la surface.

Couche-savon : Couche-savon - Couche de décollement préférentiel qui permet les déplacements tectoniques horizontaux. Ce peut être une couche de gypse, de sel...

Coude de capture : Coude de capture - Variation soudaine de direction du lit d'un cours d'eau par capture.

Coulée boueuse : Coulée boueuse - Écoulement en masse, à l'état pâteux, de boue gorgée d'eau, sur des pentes raides (15° et plus).

Coulée de blocs : Coulée de blocs - Coulée de solifluxion périglaciaire particulièrement riche en blocs.

Coulée de lave : Coulée de lave - Magma visqueux s'écoulant sur les pentes d'un volcan lors d'une éruption.

Coulée polaire : Coulée polaire - Invasion froide engendrée par l'extension vers les basses latitudes, du mouvement ondulatoire qui anime les vents d'ouest planétaires sur le plan horizontal.

Coulissage : Coulissage - n. m. - Composante horizontale du mouvement d'une faille décrochante.

Coulisse (pli en -) : Coulisse (pli en -) - Synonyme de pli en échelon.

Coup-de-poing : Coup-de-poing - n. m. - Outil en silex pour désigner les bifaces de l'industrie acheuléenne.

Coupe géologique : Coupe géologique - Profil établi suivant un tracé linéaire, pour faire ressortir les traits principaux de la géologie d'une région.

Coupe hydrogéologique : Coupe hydrogéologique - Représentation en plan vertical des conditions hydrogéologiques suivant une coupe donnée. La coupe hydrogéologique mettant en évidence les contrastes de perméabilité et la structure des aquifères, complétée par les profils piézométriques, par des indications sur les échanges entre les nappes et la surface, et éventuellement par des traces de surface équipotentielle et des lignes de courant schématiques.

Coupe topographique : Coupe topographique - Profil établi suivant un tracé linéaire, pour faire ressortir les traits principaux du relief.

Coupholites (groupe des -) : Coupholites (groupe des -) - Dans les roches magmatiques, ensemble des minéraux ayant une densité inférieure à 2,77.

Courant de contour : Courant de contour - Voir contour.

Courantomètre : Courantomètre - n. m. - Appareil de mesure de la vitesse et de la direction d'un courant, conçu pour une utilisation durant des périodes assez brèves, de quelques dizaines de minutes à quelques jours.

Courants de marée : Courants de marée - Courants, engendrés par la marée, de période et d'amplitude dépendant du régime de celle-ci.

Courants de turbidité : Courants de turbidité - Courants de gravité dans l'Océan, dus à l'écoulement d'une eau dont la densité est augmentée par les sédiments qu'elle contient en suspension. II s'agit souvent d'avalanches boueuses (pouvant atteindre des vitesses de 50 km/h ou plus), déclenchées sur les pentes de la marge continentale.

Courants océaniques : Courants océaniques - Mouvements apériodiques de déplacement de masses d'eaux océaniques, définis par la vitesse, la direction et le volume d'eau transportée.

Courbe d'égal rabattement : Courbe d'égal rabattement - Lieu des points d'égal rabattement déterminé autour d'un puits en pompage, à un même instant si le régime est transitoire.

Courbe de décharge : Courbe de décharge - Représentation graphique de la décroissance naturelle de charge hydraulique, de baisse du niveau piézométrique en fonction du temps en un point donné.

Courbe de décrue : Courbe de décrue (d'une source) - Représentation graphique de la décroissance influencée du débit d'une source, en période d'alimentation de l'aquifère. Segment de l'hydrogramme d'une source qui précède la courbe de tarissement correspondant au tarissement observé.

Courbe de dépression : Courbe de dépression - Représentation graphique de la distribution des rabattements en fonction de la distance, selon une ligne passant par le puits de pompage pris comme origine, et à un même instant si le régime est transitoire.

Courbe de descente : Courbe de descente - Graphique représentant l'évolution du niveau rabattu, ou du rabattement en fonction du temps, pendant un pompage, en un point donné dans l'aire d'influence du pompage.

Courbe de niveau : Courbe de niveau - 1.) Ensemble des points situés à une même altitude. 2.) Représentation graphique de ces points sur une carte.

Courbe de récession (d'une source) : Courbe de récession (d'une source) - Représentation graphique de la décroissance observée du débit d'une source. Partie décroissante de l'hydrogramme, qui peut se décomposer en courbe de décrue et courbe de tarissement.

Courbe de recharge : Courbe de recharge - Représentation graphique de la croissance naturelle de charge hydraulique, de montée du niveau piézométrique en fonction du temps, et à un point donné.

Courbe de remontée : Courbe de remontée - Graphique représentant l'évolution du niveau rabattu, ou du rabattement résiduel, en fonction du temps, après arrêt du pompage ou fermeture d'un puits artésien jaillissant, jusqu'au rétablissement du niveau naturel.

Courbe de tarissement : Courbe de tarissement - Représentation graphique de la décroissance non influencée du débit d'une source, pendant une période sans alimentation de l'aquifère, ou de la décroissance de l'écoulement souterrain d'un cours d'eau, observé ou extrapolé, dans l'analyse d'un hydrogramme.

Courbe débits/rabattements : Courbe débits/rabattements - Représentation graphique de la relation entre les débits pompés et les rabattements obtenus dans un puits, définis soit en régime permanent soit au bout de durées de pompage égales choisies conventionnellement.

Courbe hypsométrique : Courbe hypsométrique (str-séq., ang. Hypsometric curve) - Courbe appréciant les élévations du niveau de la surface terrestre par rapport à un plan de référence (niveau marin).

Courbes de subsidences : Courbes de subsidences (str-séq., ang. Geohistory diagram) - Méthode permettant d'obtenir une hauteur d'eau théorique en milieu subsident telle qu'elle serait si aucuns dépôts n'avaient eu lieu.

Coussins (lave en) : Coussins (lave en- ) - Forme que prend la lave en fusion en se refroidissant dans un milieu aquatique. Fréquent le long des dorsales océaniques.

Couverture : Couverture - n. f. - 1.) Ensemble de terrains apte à se séparer d'un substratum au niveau d'une discontinuité d'ordre lithologique et mécanique. 2.) Roche imperméable qui arrête la migration du pétrole ou du gaz naturel vers la surface et sous laquelle ils s'accumulent dans une roche réservoir pour former un gisement.

Couvinien : Couvinien - n. m. - (de Couvin, Belg.) Equivalent de l'Eifélien, 1er étage du Dévonien moyen (ère Paléozoïque).

Covelline : Covelline - n.f. - (du nom du minéralogiste italien N. Covelli (1790-1829)) Minéral de la famille des monosulfures, du groupe de la Pyrrhotine, du système hexagonal et de formule chimique CuS. Les cristaux en tablettes hexagonales applaties sont très rares, mais possèdent un clivage parfait. En général, massif, surface parfois cristalline. Opaque, éclat submétallique à résineux, de couleur bleu indigo foncé, souvent très irisée. Minéral typique de la zone de cémentation des gîtes de cuivres, où il est fréquent comme minéral accessoire.

Cpx : Cpx - Abréviation de clinopyroxène.

Cr : Cr - Symbole chimique du Chrome.

Craie : Craie - n. f. - Roche sédimentaire marine, de couleur blanche et très friable. Cette roche calcaire est constituée par l'accumulation de coccolithophoridés.

Crania : Crania - Brachiopode commun dans toutes les mers depuis le début du Paléozoïque à l'actuel. Très primitive, la crania ne possède ni charnière, ni pédoncule, ni squelette brachial.

Cratère : Cratère - n. m. - 1.) Cavités de forme arrondie, relevant de dynamismes volcaniques variés (éruptions, affaissements), sur les flancs ou plus souvent au sommet d'un volcan. 2.) Excavation formée par l'exploitation à ciel ouvert d'un gisement fortement pentu. 3.) Dépression quasi circulaire creusée par l'impact d'une météorite à la surface d'un astre.

Craton : Craton - n. m. - Vaste portion de croûte continentale stable, en dehors des zones orogéniques.

Cratonique : Cratonique - adj. - Relatif à un craton.

Creeping : Creeping - n. m. - Lente descente du sol, constituant en une infinité de petits déplacements des particules meubles, les unes par rapport aux autres, sous l'effet de la pesanteur et qui constitue l'un des principaux processus de façonnement des versants sous couverture végétale dense. Synonyme de reptation.

Créodonte : Créodonte - n. m. - Mammifère de l'ère tertiaire. Les créodontes, qui forment un ordre, annoncent les carnivores actuels.

Crépine : Crépine - n. f. - Tube dont la paroi est percée d'ouvertures de formes diverses disposées régulièrement, à travers lesquelles l'eau de l'aquifère pénètre dans un puits.

Crêt : Crêt n. m. - Saillie rocheuse formée par le rebord d'une couche plus dure dominant une dépression.

Crétacé : Crétacé - n. m. - (du latin crea, craie) 3ème système du Mésozoïque qui se divise en un sous-système inférieur (formé pour partie par le Néocomien) et un supérieur (formé pour partie par le Sénonien). Il est daté d'environ - 130 Ma à - 65 Ma.

Crête : Crête - n. f. - Partie sommitale, haut d'une montagne.

Crinoïde : Crinoïde - n. m. - Organisme du règne animal et de l'embranchement des Echinodermes. Il est composé d'un calice (tête de l'animal) et d'une tige composé de fragments assemblés les uns aux autres. On retrouve fréquemment ces articles dissociés dans certains calcaires. Ces fragments sont appelés entroques. Ces organismes sont connus depuis le Cambrien.

Cristal : Cristal - n. m. - Solide dont la structure atomique est ordonnée et périodique dans les trois directions de l'espace.

Cristal (monts de) : Cristal (monts de) - Bordure montagneuse du socle précambrien d'Afrique centrale, qui domine, au Nord de l'Ogooué, les bassins côtiers sédimentaires du Gabon et de Guinée Equatoriale.

Cristal de roche : Cristal de roche - n. m. - Variété de quartz limpide et incolore.

Cristallin : Cristallin - adj. - 1.) Relatif au cristal, ayant la nature du cristal, l'aspect du cristal. 2.) Se dit de roches formées de cristaux.

Cristalline (optique -) : Cristalline (optique -) - Etude des propriétés des cristaux par la propagation de la lumière à travers ceux-ci.

Cristallisation : Cristallisation - n. f. - Action de cristalliser.

Cristallisation fractionnée : Cristallisation fractionnée - Séparation d'un mélange de corps dissous, grâce à leur différence de solubilité.

Cristalliser : Cristalliser - v. - Amener une substance à l'état de cristaux, lui donner la contexture régulière des cristaux.

Cristallite : Cristallite - n. m. - Très petit cristal (quelques µm) rencontré dans les roches éruptives.

Cristalloblastique (structure - ) : Cristalloblastique (structure - ) - Groupe de structure des roches métamorphiques comprenant les structures diablastiques, granoblastiques, lépidoblastiques, nématoblastiques et poeciloblastiques.

Cristallogenèse : Cristallogenèse - n. f. - Formation des cristaux en milieu naturel ou artificiel.

Cristallographie : Cristallographie - n. f. - Etude des cristaux, de leur forme, de leur structure, de leur formation et de leurs propriétés.

Cristallophyllienne : Cristallophyllienne - Se disait de roches métamorphiques foliées.

Cristobalite : Cristobalite - n. f. - Espèce voisine de la tridymite, la cristobalite est un minéral extrêmement rare qui se trouve comme la tridymite dans certaines laves (andésites…). Elle cristallise en très petits octaèdres, translucides, d'éclat mat, incolores ou blancs.

Cro-Magnon (homme de) : Cro-Magnon (homme de) - Type humain du paléolithique supérieur, peu différent de l'espèce humaine actuelle, dans laquelle on l'a classé. Il était grand, avait un crâne très allongé vers l'arrière et une face large et plate ; ses vestiges se rencontrent surtout en Europe.

Crochon : Crochon - n. m. - Flexuration des couches au contact d'une faille. La flexuration s'effectue dans le sens inverse du jeu du compartiment, donc dans le même sens que son compartiment opposé.

Crocidolite : Crocidolite - n. f. - Minéral inosilicate du groupe des amphiboles sodiques, du système monoclinique. C'est une variété asbestiforme (fibres longues, délicates, aisément séparables) de couleur bleu lavande. Se rencontre dans des schistes cristallins, ou exceptionnellement dans les roches éruptives d'épanchement.

crocodile-lézard :

crocodile-lézard : Un crocodile-lézard et une tortue mangeuse d'escargots.

 

Pour plus d’informations, visitez le lien suivant :

http://geoparcjbelbani.com/geoeco/article/faune-du-jbel-bani-et-de-lanti-atlas/36/93/441/faune-du-jbel-bani-et-de-lanti-atlas

Croisement : Croisement - n. m. - Sur un plan de représentation, angle entre la direction de l'axe des ordonnées et la droite joignant deux points.

Croisette (macle de la -) : Croisette (macle de la -) - Macle en croix de la staurotide.

Cromérien : Cromérien - n. m. - Correspond à la période quaternaire interglaciaire entre le Günz et le Mindel.

Crossite : Crossite - n. f. - Minéral du groupe des amphiboles, voisin du glaucophane.

Crossoptérigiens : Crossoptérigiens - n. m. pl - Poissons marins proche des Amphibiens. Ils sont connus du Dévonien au Crétacé.

Crotovina : Crotovina - n. f. - Mélange de matières organiques se mélangeant au calcaire à grande ou moyenne profondeur dans le sol.

Croûte : Croûte - n. f. - Horizon pédologique durcit par cémentation.

Croûte continentale : Croûte continentale - Couche constitutive de la partie superficielle du globe terrestre, située sous les continents, d'une épaisseur moyenne de 35 km. Elle est formée de roches métamorphiques anciennes et de roches plutoniques, comme les granites. Elle repose sur le manteau supérieur. Voir croûte sialique.

Croûte océanique :

Croûte océanique - Couche constitutive de la partie superficielle du globe terrestre, située sous les océans, d'une épaisseur moyenne de 10 km. Elle est formée de basaltes, roches volcaniques riches en silicates et alumino-silicates de magnésium, de fer et de calcium. Elle repose sur le manteau supérieur.

Croûte océanique c’set l’ensemble de roches de composition peu différente de celle du basalte, composant sur quelques kilomètres d'épaisseur l'écorce terrestre sous les océans

Croûte sialique : Croûte sialique - Autre nom donné à la croûte continentale, en raison de sa composition comprenant principalement de la silice et des aluminosilicates de potassium ainsi que de sodium.

Crura : Crura - n. m. pl. - Pluriel de crus.

Crus : Crus - n. m. - Apophyse du brachidium des brachiopodes.

Crustacé : Crustacé - n. m. - Arthropodes généralement marins. On distingue : Les Branchiopodes, les Ostracodes, les Copépodes, les Ciripèdes et les Malacostracés. Ils ont encore des représentants actuels dans chaque groupe.

Crustacéologie :

La branche de la zoologie qui étudie les crustacés.

Crustal : Crustal - adj. - Relatif à l'écorce terrestre.

Cruzania : Cruzania - Anciennement appelé bilobite. Traces laissé sur le sol par la progression des trilobites.

Cryoclastie : Cryoclastie - n. f. - Synonyme de gélifraction.

Cryoconite : Cryoconite - n. f. - Poussière, de couleur noire, qui s'accumule dans les trous des glaciers et agrandi ces derniers sous l'action d'échauffement du soleil. Des algues et des micro-organismes se développent dans cette 'boue' qu'on appel cryoconite.

Cryokarst : Cryokarst - n. m. - Type de relief karstique à dolines et à lapiez vigoureux observé dans les milieux froids des hautes latitudes et des hautes montagnes.

Cryolite : Cryolite - n. f. - Fluorure double d'aluminium et des sodium, utilisé dans la métallurgie de l'aluminium.

Cryoplanation : Cryoplanation - n. f. - Nivellement des reliefs par l'action du gel et du dégel.

Cryosol : Cryosol - n. m. - Sol des régions froides qui comporte une partie supérieure, qui gel et dégel en fonction des périodes, et une partie inférieure (permafrost) qui reste constamment gelée.

Cryosphère : Cryosphère - n. f. - Partie de la surface terrestre qui reste en permanence gelée dans les régions glaciaires.

Cryoturbation : Cryoturbation - n. f. - Déplacement de la matière dans le sol selon les périodes de gel et de dégel.

Cryptocristallin : Cryptocristallin - adj. - Caractérise les roches formées de petits cristaux que l'on ne distingue pas ou peu au microscope.

Cryptodonte : Cryptodonte - n. m. - Groupe de bivalve.

Cryptomélane : Cryptomélane - n .m. - Variété potassique de psilomélane.

Cryptoperthite : Cryptoperthite - n. f. - Variété de feldspath sodi-potassique.

Cs : Cs - Symbole chimique du Césium.

Ct : Ct - Symbole du celtium.

Cu : Cu - Symbole chimique du Cuivre.

Cubique : Cubique - adj. - Système cristallin avec a=b=c et a=b=c=90°

Cuesta : Cuesta - n. f. - Forme de relief dissymétrique dégagée dans une structure monoclinale de résistance contrastée, superposant une couche résistante à une couche tendre, l'abrupt constituant le front de cuesta, la partie en pente douce le revers.

Cuirasse : Cuirasse - n. f. - 1.) Croûte de sol très épaisse et dure formée par précipitation d'hydroxydes de fer et d'aluminium, que l'on trouve généralement dans les pays tropicaux. 2.) En paléontologie, squelettes externes.

Cuisien : Cuisien - n. m. - (de Cuise-la-Motte dans l'Oise, Fr.) Correspond à la partie supérieure de l'Yprésien, qui forme l'Eocène inférieur (ère Cénozoïque).

Cuivre : Cuivre - n. m. - Métal de couleur rouge-brun, de symbole Cu, numéro atomique 29 et masse atomique 63,54.

Culm : Culm - n. m. - (nom d'origine galloise signifiant charbon) Correspond au faciès détritique du Carbonifère inférieur (ère Paléozoïque).

Culmination : Culmination - n. f. - Apogée dune structure tectonique.

Culot : Culot - n. m. Roche volcanique en forme de cône obstruant les cheminées volcaniques.

culture archéologique matérielle  :

L'ensemble des artefacts et des écofacts relevant d'une période, d'une civilisation, d'une région, ou d'un peuplement donné, s'appelle culture matérielle. Cette culture matérielle est avant tout un concept basé sur l'assemblage de vestiges retrouvés dans des espaces et dans des chronologies contingentes, sur un même site, ou dans une même région, par exemple. On peut alors parler, pour désigner un ensemble cohérent, de culture archéologique (comme la culture de Hallstatt, ou la culture jomon, par exemple).

Cumbal : Cumbal - Volcan actif de Colombie. Volcanisme d'arc.

Cumin (Cuminum cyminum) :

Cumin (Cuminum cyminum) : le cumin (Cuminum cyminum) est une plante herbacée  de la famille des Apiacées (Ombellifères).  Les synonymes de cette épice sont nombreux et incluent le « cumin blanc », « cumin du Maroc » ou « faux anis ». D’ailleurs le nom en allemand  « Kreuzkümmel»  =  cumin de croix, se détourne de la position de feuille cruciforme de la plante ainsi qu’à sa ressemblance au cumin de près ou carvi.

 

Pour plus d’informations, visitez le lien suivant :

http://ecotourisme.geoparcjbelbani.com/article/flore-du-jbel-bani-et-de-lanti-atlas/37/95/363/le-cumin-marocain

Cummingtonite : Cummingtonite - n. f. - Variété d'amphibole ferromagnésienne monoclinique.

Cumulat : Cumulat - n. m. - Roche magmatique grenue stratifiée formée lors de la cristallisation fractionnée, par accumulation gravitaire de cristaux.

Cuprifère : Cuprifère - adj. - Contenant du cuivre.

Curcuma :

Curcuma : Le curcuma est une ancienne médecine ayurvédique qui a été utilisée pendant des siècles dans toute l’Indonésie et l’Asie du Sud-Est. C’est un antioxydant et un anti-inflammatoire puissant. Par conséquent, il peut aider à lutter contre un certain nombre de maladies chroniques, comme les maladies cardiaques, le diabète et la démence. Il a été prouvé que le curcuma réduit l’inflammation cellulaire et le stress oxydatif qui causent les maladies dégénératives. Il améliore la circulation sanguine, ce qui conduit à améliorer aussi les fonctions cognitives et accélère la cicatrisation.

 

Pour plus d’informations, visitez le lien suivant :

http://geoparcjbelbani.com/geoeco/geoeco/imprimersousrubrique/id/270

Curie (point de -) : Curie (point de -) - Température à partir de laquelle les corps ferromagnétiques perdent leur aimantation.

Cuve rhéoélectrique : Cuve rhéoélectrique - Modèle analogique électrique constitué par un liquide conducteur contenu dans une cuve aux limites et au fond modelables, permettant de simuler les écoulements bidimensionnels permanents dans un milieu hétérogène.

Cuvelage : Cuvelage - n. m. - Revêtement construit, équipement mis en place dans un puits ordinaire pour étayer ses parois.

Cuvette : Cuvette - n. f. - Dépression large et peu profonde fermée.

Cuvette (pli en -) : Cuvette (pli en -) - Pli synclinal aussi large que long.

Cyanite : Cyanite - n. f. - Synonyme de disthène.

Cyanophycées : Cyanophycées - n. f. - Algue bleue d'eau douce mais parfois marine.

Cycle : Cycle - n. m. - Série de phénomènes se déroulant à périodicité régulière et dont l'état final est le même que l'état initial.

Cycle d'érosion : Cycle d'érosion - La notion de cycle d'érosion correspond à une conception de l'évolution du relief selon un enchaînement rigoureux et irréversible de formes indépendantes. Davis discerne plusieurs stades caractérisés par des particularités momentanées de formes : stade initial, de jeunesse, de maturité, de vieillesse et de sénilité.

Cycle de fluctuation : Cycle de fluctuation - Ensemble de deux mouvements consécutifs de montée et de baisse des niveaux, se compensant approximativement pendant une période définie (journalier, annuel, pluri-annuel).

Cycle eustatique : Cycle eustatique (str-séq., ang. Eustatic cycle) - Désigne un intervalle de temps géologique caractérisé par une montée et une descente du niveau océanique global. On distingue 5 ordres de cycle eustatique suivant leur durée (Mégacycle, Supercycle, Cycle et Paracycle incluant les cycles d'ordre 4 et 5).

Cycle orogénique : Cycle orogénique - La notion de cycle orogénique correspond au laps de temps pendant lequel se prépare, se développe, s'achève et s'érode une chaîne de montagnes.

Cycle sédimentaire : Cycle sédimentaire - Toute série de formations marines qui, dans une région donnée, est encadrée entre deux régressions.

Cyclique : Cyclique - adj. - Caractérise se qui est relatif à un cycle, notamment lorsque l'on parle de cycle d'érosion.

Cycloclypeus : Cycloclypeus - Genre de Nummulitidés présent de l'Oligocène à l'actuel.

Cyclogenèse : Cyclogenèse - n. f. - Processus d'apparition ou d'intensification d'une circulation cyclonique.

Cyclone tropical : Cyclone tropical - Dépression d'origine tropicale, de petit diamètre, donnant des vents violents et des précipitations torrentielles parfois accompagnées d'orages.

Cyclopite : Cyclopite - n. f. - Variété d'anorthite en petits cristaux transparents, tabulaires. Présent dans les druses de roches volcaniques.

Cyclosilicate : Cyclosilicate - n. m. - Silicate formé de tétraèdres de SiO2 disposés en anneau.

Cyclostoma : Cyclostoma - Genre de gastéropode.

Cyclostratigraphy : Cyclostratigraphy (str-séq., ang. ) - Cf. Stratigraphie cyclique.

Cyclothème : Cyclothème - n. m. - Séquence sédimentaire liée à une sédimentation cyclique, on observe généralement une succession d'argiles, de grès, de conglomérats et de houilles.

Cyclothyris : Cyclothyris - Genre de brachiopode.

Cynologie :

La branche de la zoologie qui étudie le chien, surtout son histoire naturelle, dont le spécialiste est un cynologiste.

Cynomorphe : Cynomorphe - n. m. - Synonyme de Cercopithèque, groupe d'Anthropoïde du Miocène à l'actuel.

Cyprine : Cyprine - n. f. - Variété d'idocrase contenant du cuivre, d'où sa couleur bleu ciel à bleu verdâtre.

Cyriaque d'Ancône :

Cyriaque d'Ancône ou Ciriaco de' Pizzicolli (Ancône, vers 1391 - Crémone, vers 1455) est un humaniste italien, un voyageur et un épigraphiste grâce auquel sont parvenues des copies de nombreuses inscriptions grecques et latines perdues depuis son époque. Il a été appelé le père de l'archéologie : il fut le premier « savant » à redécouvrir des sites grecs antiques prestigieux tels que Delphes ou Nicopolis d'Épire. Cyriaque d'Ancône se croyait investi d'une mission : sauver les antiquités, condamnées à disparaître.

 

Cystidé : Cystidé - n. m. - Echinoderme fossile du silurien, qui vivait fixé, sans bras. Les cystidés forment une classe.

Cœur (d'un pli) : Cœur (d'un pli) - Dit de couches internes des plis.

Dacite : Dacite - n. f. - Roche volcanique, voisine des andésites, mais plus siliceuse. Les laves dacitiques sont visqueuses et formes des extrusions, par exemple l'aiguille de la montagne Pelée.

Dacitoïde : Dacitoïde - n. m. - Dacite dont le quartz est uniquement présent dans la mésostase vitreuse.

Dactylopore : Dactylopore - n. m. - Cavité recueillant un dactylozoïde.

Dactylozoïte : Dactylozoïte - n. m. - Polype spécialisé dans la défense associé aux gastrozoïtes ou aux gonozoïdes.

Dallage : Dallage - n. m. - Revêtement de dalles issues du débit en plaques de certaines roches sous l'action du gel et du dégel.

Damar : Damar - Volcan actif d'Indonésie (Mer de Banda). Volcanisme d'arc insulaire.

Damourite : Damourite - n. f. - Mica blanc appartenant au genre muscovite.

Damouritisation : Damouritisation - adj. - Transformation des feldspaths en damourite. Synonyme de séritisation.

Danien : Danien (de Danemark) - n. m. - 1er étage du Paléogène (ère Cénozoïque).

Darce : Darce - Unité de mesure de la perméabilité intrinsèque cohérente avec le système international.

Darcy : Darcy - n. m. - (d'après H. Darcy) Unité de mesure de la perméabilité intrinsèque définie par des physiciens américains et employée surtout en hydrodynamique pétrolière. Le darcy est la perméabilité d'un système à travers lequel un fluide, ayant une viscosité de 1 centipoise, peut être déplacé au taux de 1 cm3/s à travers une section de 1 cm2 sous un gradient de pression de 1 atmosphère, en déplacement non turbulent.

Daslandien : Daslandien - n. m. - Appartient au Cambrien scandinave.

Dasycladacé : Dasycladacé - n. f. - Algue verte connue encore aujourd'hui et abondantes au Mésozoïque sur les plates-formes carbonatées.

Datation : Datation - n. f. - Fait de dater une roche, un fossile, une structure,…par des méthodes de géochronologie.

Datation (d'eau souterraine) : Datation (d'eau souterraine) - Évaluation de l'âge moyen d'un échantillon d'eau souterraine, basée sur le dosage de marqueurs chronométriques naturels ou artificiels dont la fonction d'entrée dans le système aquifère considéré est connue. La diminution de concentration de ces marqueurs, par rapport à leur teneur initiale, est interprétée d'après les constantes de décroissance radioactive et tient compte des échanges possibles.

Date de publication : Date de publication - (d'après C.I.N.Z., 2000) La date de publication d'un travail (et d'un nom, et d'un acte nomenclatural qui s'y trouvent) est la date à laquelle des copies du travail deviennent disponibles par achat ou par distribution gratuite. Si la date réelle n'est pas connue, la date qui doit être adoptée est réglementée par les dispositions des Art. 21.2 à 21.7.

Datolite : Datolite - n. f. - Minéral tectosilicate du groupe des zéolithes, en cristaux vitreux et faciès varié, incolore, c'est un minéral de formation secondaire, dans les cavités des roches volcaniques et fissures de granites et gneiss, parfois dans les serpentines.

Davisien : Davisien - adj. - Relatif à des formes de reliefs du cycle d'érosion décrites par le géologue et géographe américain William Morris Davis (1850-1934).

Débit : Débit - n. m. - 1.) Façon dont se fragmente une roche. 2.) Quantité d'eau écoulé par unité de temps.

Débit critique : Débit critique - Débit maximal pouvant affluer d'un aquifère à un puits de pompage en écoulement laminaire, c'est-à-dire sans dépassement de la vitesse critique. En pratique, c'est le débit pompé au-delà duquel les pertes de charge ne croissent plus en fonction linéaire du débit.

Débit d'une nappe : Débit d'une nappe - Volume d'eau traversant, par unité de temps, une section définie d'un aquifère, sous l'effet d'un gradient hydraulique donné.

Débit de jaillissement : Débit de jaillissement - Débit d'écoulement issu d'un forage ou puits artésien jaillissant. Sa signification est liée au temps écoulé depuis la mise en production et à la cote de l'ouverture au-dessus du sol.

Débit de production : Débit de production - Quantité d'eau produite par un captage, par l'exploitation d'un puits de pompage pendant une durée définie, constituant une fourniture d'eau disponible.

Débit de production assuré : Débit de production assuré - Ensemble des prélèvements d'eau moyens jugés possibles, dans un aquifère ou une partie d'aquifère définis, avec pérennité, c'est-à-dire sans risque de provoquer une surexploitation, une rupture d 'équilibre à plus ou moins long terme.

Débit global d'une nappe : Débit global d'une nappe - Composante du bilan d'eau d'une trappe somme des quantités d'eau débitées naturellement, ou prélevées dans l'aquifère pendant une période de référence.

Débit spécifique : Débit spécifique - Débit pompé dans un puits rapporté à la hauteur de rabattement dans le puits, dans des conditions définies.

Débit unitaire : Débit unitaire - Flux d'eau à travers un milieu aquifère saturé, par unité de surface perpendiculaire à la direction de l'écoulement.

Débitage Levallois : Débitage Levallois - Voir Levallois.

Débourrage : Débourrage - Déblaiement naturel d'un conduit karstique obstrué sous l'effet d'un accroissement momentané de charge hydraulique.

Décalcification : Décalcification - n. f. - Perte de calcaire par dissolution.

Déception : Deception - Volcan actif des Iles Shetland (Antarctique sud).

Décharge : Décharge - Diminution naturelle de charge hydraulique. La différence de charge résulte d'une baisse des niveaux d'une nappe, pendant une période définie.

Décision par la Commission : Décision par la Commission - (d'après C.I.N.Z., 2000) Acte publié par la Commission sous forme d'une Opinion [Art. 80.2], d'une Déclaration [Art. 80.1], ou, anciennement, dans une Directive. [Voir: Déclaration, Opinion, Directive.]

Déclaration : Déclaration - n. f. - (d'après C.I.N.Z., 2000) Amendement provisoire au Code publié par la Commission [Art. 78.3.2 et 80.1.]

Déclin de pression : Déclin de pression - Diminution de la pression hydrostatique en un point donné d'un aquifère captif, se traduisant par un abaissement de charge hydraulique, sous l'effet d'une cause naturelle ou artificielle, et considérée surtout à long terme.

Déclinaison : Déclinaison - n. f. - Distance angulaire entre le Nord magnétique et le Nord géographique, vis-à-vis du plan équatorial.

Déclinatoire : Déclinatoire - n. m. - Boite contenant une aiguille aimantée reposant sur un pivot. Permet d'orienter une planchette ou de donner une Direction de référence à la mesure d'angles horizontaux avec une précision de l'ordre du décigrade.

Décoiffement : Décoiffement - n. m. - Glissement gravitaire de couches parallèlement à un versant.

Décollement : Décollement - n. m. - Détachement de deux terrains en présence d'une discontinuité ou d'un changement de propriétés mécaniques.

Décollement (niche de ) : Décollement (niche de ) - Voir loupe de glissement.

Décolmatage : Décolmatage - n. m. - Action de réduire et d'éliminer le colmatage d'un pui