Patrimoine, éducation et développement territorial : le liant Géoparc mondial Unesco
le géoparc du jbel bani - tata

Vous êtes ici : Accueil > Labellisation d'un Géoparc > Texte de Labellisation > Patrimoine, éducation et développement territorial : le liant Géoparc mondial Unesco

GJB

Patrimoine, éducation et développement territorial : le liant Géoparc mondial Unesco

Les Géoparcs mondiaux Unesco sont des aires géographiques définies où sites et paysages d’importance géologique internationale sont gérés selon un concept holistique de protection, d’éducation et de développement durable. En liaison avec tous les autres aspects des patrimoines naturel et culturel du territoire, le Géoparc mondial Unesco utilise son patrimoine géologique pour sensibiliser et pour faire comprendre les principaux enjeux de notre société, tels que l’utilisation durable des ressources de la Terre, l’atténuation des effets liés au changement climatique et la réduction des impacts provenant de catastrophes naturelles. Par la prise de conscience de l’importance de leur patrimoine géologique, les Géoparcs mondiaux Unesco offrent aux populations locales qui vivent dans ces régions un sentiment de fierté tout en renforçant leur identification à ce territoire. Des entreprises locales innovantes, de nouveaux emplois et formations de haute qualité apparaissent grâce à de nouvelles sources de revenus générées par le géotourisme qui se développe tout en protégeant les ressources géologiques de la région.

Les désignations internationales sont un outil privilégié de la conservation des patrimoines naturels et culturels, de la biodiversité, de la géodiversité et des paysages à l’échelle mondiale. Les biens du Patrimoine mondial de l’Unesco, les réserves de biosphère, les sites Ramsar et les Géoparcs mondiaux Unesco constituent les quatre principales désignations internationales…

Source web par : cairn.info

Imprimer l'article

Les articles en relation

Le Maroc lance l'élaboration de schémas directeurs régionaux pour la conservation des eaux et des sols et la collecte des eaux pluviales

Le Maroc lance l'élaboration de schémas directeurs régionaux pour la conservation des eaux et des sols et la collecte des eaux pluviales Les directions régionales de l'Agriculture au Maroc&nbs

Savoir plus...

Rabat, Épicentre de la Culture Africaine : Un Levier pour le Développement Durable

Rabat, Épicentre de la Culture Africaine : Un Levier pour le Développement Durable En 2022-2023, Rabat, capitale du Royaume du Maroc, a été le cœur battant d'une intense activité cult

Savoir plus...

#MAROC_Nouveaux_horizons_pour_les_énergies_renouvelables_au_Maroc_et_en_Afrique

#MAROC_Nouveaux_horizons_pour_les_énergies_renouvelables_au_Maroc_et_en_Afrique Le Maroc a une position stratégique Nord-Ouest du continent africain, à seulement 14 kilomètres de l'Europe, à tra

Savoir plus...

Chat des sables: vers une meilleure conservation au Maroc

Chat des sables: vers une meilleure conservation au Maroc La division de protection de la Nature du HCEFCLD en partenariat avec le JZN travaille actuellement à renforcer l’état de conservation de quelques fé

Savoir plus...

#MAROC_SAHARA_MAROCAIN : PROMOTION DE LA COOPÉRATION SUD-SUD

#MAROC_SAHARA_MAROCAIN : PROMOTION DE LA COOPÉRATION SUD-SUD Sous la conduite éclairée du Roi Mohammed VI, le Maroc a fait de la Coopération Sud-Sud un pilier majeur de sa politique étrangèr

Savoir plus...

Changement climatique : Quel scénario pour le Maroc en 2050 ?

Changement climatique : Quel scénario pour le Maroc en 2050 ? L’Institut royal des études stratégiques vient de publier son dernier rapport L’Institut estime que la sécurité alimentai

Savoir plus...

#MAROC_Promotion_des_énergies_renouvelables et de l’efficacité énergétique dans les provinces de Midelt et Tata (EDMITA) (Géoparc Jbel Bani)

#MAROC_Promotion_des_énergies_renouvelables et de l’efficacité énergétique dans les provinces de Midelt et Tata (EDMITA) (Géoparc Jbel Bani) Description succincte du projet Designation : E

Savoir plus...

Le chat des sables

”Felis margarita”, le chat du désert Totalement adapté à la vie dans le désert du Sahara marocain, ce mammifère, dont l’existence est jugée en danger par l’UICN, reste

Savoir plus...

ONU: 2017, dans le Top 3 des années les plus chaudes de l'histoire

ONU: 2017, dans le Top 3 des années les plus chaudes de l'histoire L’OMM, l’Organisation météorologique mondiale révèle ce lundi 6 novembre que "marquée par des ph&eacut

Savoir plus...

La réapparition surprenante du lion de l’Atlas durant les années 70

Le lion de l’Atlas, symbole absolu de la monarchie marocaine et du Maroc, fait depuis quelques années, l’objet de plusieurs études en raison de son mystérieux parcours. Aujourd’hui, c’est l&r

Savoir plus...

Exclusif. Réchauffement climatique au Maroc: les derniers chiffres

Exclusif. Réchauffement climatique au Maroc: les derniers chiffres Le réchauffement climatique est une réalité sur tout le territoire du Maroc. La direction de la météorologie nationale nous

Savoir plus...

Cédraie et forestiers: rien ne va plus!

Cédraie et forestiers: rien ne va plus! Face à une transition administrative qui s’éternise et une direction tricéphale, les forestiers du Royaume s’embourbent dans une dangereuse confusion. Pe

Savoir plus...

Les tags en relation

Recherche du site

Recherche avancée / Spécifique

Labellisation d'un Géoparc

Texte de Labellisation

Géoparc et Recherche Scientifique

Le coins de l’étudiant

Blog Géoparc Jbel Bani

Découvrez notre escpace E-commerce


Pour commander cliquer ci-dessous Escpace E-commerce

Dictionnaire scientifique
Plus de 123.000 mots scientifiques

Les publications
Géo parc Jbel Bani

Circuits & excursions touristiques

cartothéques

Photothéques

Publications & éditions