Un rare dinosaure découvert en Égypte
le géoparc du jbel bani - tata

Vous êtes ici : Accueil > Paléontologie et fossiles > Paléontologie et fossiles > Un rare dinosaure découvert en Égypte

GJB

Un rare dinosaure découvert en Égypte

Avec son long cou et sa peau parsemée de plaques osseuses, Mansourasaurus shahinae, un nouveau dinosaure découvert dans le Sahara égyptien, fait figure de « Saint Graal » pour les paléontologues tant l'Afrique a livré peu de ces animaux fossilisés. Ce titanosaure a beaucoup de choses à nous dire.

«Quand j'ai vu les photos des fossiles, les bras m'en sont tombés. C'était le saint graal que nous, paléontologues, cherchions depuis longtemps ! », Se souvient Matt Lamanna du Musée d'histoire naturelle de Carnegie aux États-Unis, coauteur de l'étude publiée dans le journal Nature Ecologie and Evolution. « Mansourasaurus nous aide à répondre à des questions de longue date sur les archives fossiles et la paléobiologie en Afrique, quels animaux y vivaient et à quelles autres espèces ces animaux étaient-ils le plus étroitement apparentés ? » explique dans le communiqué de presse, son collègue Éric Gorscak, chercheur postdoc au Field Museum de Chicago.

Mansourasaurus était un herbivore à longue queue de la taille d'un bus. C'était un titanosaure qui appartenait à la famille des sauropodes, les plus gros dinosaures terrestres n’ayant jamais existé, présents sur une grande partie du globe au moment de l'extinction de masse du Crétacé-Tertiaire (crise K-T), il y a 66 millions d'années.

mansourasaurus-shahinae Illustration de Mansourasaurus shahinae découvert dans le Sahara égyptien. © Andrew McAfee, Carnegie Museum of Natural History

Les dinosaures d’Afrique étaient-ils isolés ?

Le fossile, « le plus complet découvert en Afrique, datant de la fin du Crétacé », comprend des os du crâne, la mâchoire inférieure, des vertèbres, des côtes, une bonne partie d'une épaule, d'une patte avant et d'une patte arrière et des morceaux des plaques osseuses qui consolidaient sa peau.

Qu'ils soient bien ou mal conservés, très peu de fossiles du Crétacé tardif — entre 100 et 66 millions d'années — ont été découverts en Afrique. Sans ces preuves fossiles, l'évolution des dinosaures à une époque où se morcelait la Pangée — le supercontinent qui connectait toutes les terres durant le Trias et le Jurassique —, reste mystérieux.

mansourasaurus

Caractéristiques de Mansourasaurus shahinae. © Gal Roma, AFP

Les chercheurs tentent toujours de définir le niveau d'isolement de chaque nouveau continent et si les espèces avaient évolué indépendamment sur chaque bloc après le morcellement au Crétacé. L'analyse de Mansourasaurus shahinae conduite par Hesham Sallam, professeur au Département de géologie de l'université Mansourah, a permis de découvrir qu'il était plus proche des dinosaures d'Europe et d'Asie que de ceux trouvés au sud de l'Afrique ou en Amérique du Sud. Sans doute que certains dinosaures se déplaçaient entre l'Afrique et l'Europe à la fin du Crétacé, estime-t-il. « Les derniers dinosaures d'Afrique n'étaient pas complètement isolés, contrairement à ce que certains ont avancé dans le passé », explique Éric Gorscak.

Mansourasaurus shahinae est le sixième fossile de dinosaure découvert en Égypte. Les autres « dinosaures égyptiens ont environ 95 millions d'années, relève Matt Lamanna. Avec environ 80 millions d'années, notre nouvelle bête est le seul dinosaure nommé des 30 derniers millions d'années du Crétacé en Égypte ».

Publié le 01/02/2018                          

Source Web: futura-sciences

Imprimer l'article

Les articles en relation

Dinosaures : 7 sites remarquables en France

Dinosaures : 7 sites remarquables en France La France est une terre de dinosaures, où des découvertes importantes, de renommée internationale, ont été réalisées. Voici sept sites remar

Savoir plus...

Le plus vieux des stégosaures découvert au Maroc

Le plus vieux des stégosaures découvert au Maroc Grande découverte dans les montagnes du Moyen Atlas. Des scientifiques ont pu identifier quelques vertèbres et l'os du bras supérieur d'une e

Savoir plus...

Un petit dinosaure avec des ailes de chauve-souris découvert en Chine

Un petit dinosaure avec des ailes de chauve-souris découvert en Chine Vieux de plus de 160 millions d'années, ce petit dinosaure avec des ailes membraneuses comme celles des chauves-souris devait passer une partie d

Savoir plus...

Africa’s rich fossil finds should get the air time they deserve

Africa’s rich fossil finds should get the air time they deserve Paleontology, like much else in the cultural landscape, has a strong western influence and bias. Students are more likely than not to be given textbooks and extern

Savoir plus...

Un ptérosaure exceptionnellement conservé, vieux de 200 millions d'années, découvert aux Etats-Unis

Un ptérosaure exceptionnellement conservé, vieux de 200 millions d'années, découvert aux Etats-Unis Dans un exceptionnel état de conservation, le fossile presque complet d'un ptérosau

Savoir plus...

Voici Patagotitan mayorum, le plus grand de tous les dinosaures

Voici Patagotitan mayorum, le plus grand de tous les dinosaures Il y a environ cent millions d'années, dans l'actuelle Patagonie, des jeunes titanosaures vivaient dans une plaine d'inondation qui deviendra plus tar

Savoir plus...

Archéologie: alerte au pillage du patrimoine marocain

Archéologie: alerte au pillage du patrimoine marocain Kiosque360. Un rapport international alerte sur le pillage du patrimoine archéologique du Maroc, bradé à des contrebandiers qui le revendent à d

Savoir plus...

L'Archéoptéryx

L'Archéoptéryx L'Archéoptéryx, ce drôle d'animal pourvu de plumes, de griffes et de dents, anime les débats de la communauté scientifique. Ce fossile mystérieux mi-di

Savoir plus...

Dinosaures : une tique découverte piégée dans de l'ambre

Dinosaures : une tique découverte piégée dans de l'ambre Des fragments de plumes de dinosaures et des tiques ont été découverts piégés dans de l'ambre. C'est une pre

Savoir plus...

L’alimentation des dinosaures révélée par le calcium de leurs dents

L’alimentation des dinosaures révélée par le calcium de leurs dents Une étude publiée aujourd’hui 11 avril 2018 dans la revue Proceedings of the Royal Society of London B rév&egra

Savoir plus...

Disparition des dinosaures : l'astéroïde aurait amplifié le volcanisme global

Disparition des dinosaures : l'astéroïde aurait amplifié le volcanisme global La chute d'un corps céleste il y a 66 millions d'années n'aurait pas seulement amplifié le volcanis

Savoir plus...

Le Maroc riche en météorites A mille dollars le gramme, l’intérêt ne serait pas que scientifique

Le Maroc riche en météorites A mille dollars le gramme, l’intérêt ne serait pas que scientifique Qu’elles soient fossiles ou telluriques voire célestes, c’est indéniable, le

Savoir plus...

Les tags en relation

Recherche du site

Recherche avancée / Spécifique

Géoparc et Recherche Scientifique

Le coins de l’étudiant

Blog Géoparc Jbel Bani

Découvrez notre escpace E-commerce


Pour commander cliquer ci-dessous Escpace E-commerce

Dictionnaire scientifique
Plus de 123.000 mots scientifiques

Les publications
Géo parc Jbel Bani

Circuits & excursions touristiques

cartothéques

Photothéques

Publications & éditions