Une forêt vieille de 280 millions d'années découverte... en Antarctique
le géoparc du jbel bani - tata

Vous êtes ici : Accueil > Climatologie > Définition de la Climatologie > Une forêt vieille de 280 millions d'années découverte... en Antarctique

Une forêt vieille de 280 millions d'années découverte... en Antarctique

L’Antarctique n’a pas toujours été cette étendue blanche et glacée qui la caractérise aujourd’hui. Au contraire, une luxuriante forêt y aurait existé il y a des millions d’années.

Des scientifiques de l’Université du Wisconsin ont récemment mis à jour une forêt fossilisée au pôle Sud et qui daterait de 280 millions d’années, comme le rapporte Live Science.

«L’Antarctique conserve un historique écologique qui peut aller jusqu’à 400 millions d’années, ce qui représente la quasi-intégralité de l’évolution des plantes», explique l’un des chercheurs, Erik Gulbranson.

Lui et ses collègues ont découvert dans cette région 13 arbres fossilisés datant de la période précédant une extinction massive de la vie sur Terre en raison de changements climatiques radicaux il y a environ 252 millions d’années.

Cette période a notamment été marquée par l’extinction de 95 % des espèces vivantes de la planète. L’hypothèse avancée par les chercheurs pour expliquer ces changements climatiques est celle d’une émission incontrôlée de gaz à effet de serre dans l’atmosphère en raison d’éruptions volcaniques, causant ainsi une hausse de la température de la Terre qui aurait eu des impacts irréversibles sur l’acidité des océans.

L’équipe a identifié des espèces végétales appelées glossopteris, aujourd’hui disparue, mais qui auraient dominé le paysage de l’Antarctique il y a plusieurs millions d’années. Ces fossiles auraient été ensevelis par des cendres volcaniques avant de se transformer en roches, ce qui en fait les fossiles végétaux les mieux préservés de la planète.

Selon Gulbranson, cette espèce d’arbre pouvait atteindre jusqu’à 40 mètres de haut et possédait des feuilles larges et longues.

Cette découverte représente une percée significative dans la recherche sur la chronologie de cette extinction.

«Ce que nous essayons de comprendre, ce sont les causes qui ont mené à ces transitions, c’est ce que nous n’avons pas encore très bien saisi», a indiqué Gulbranson.

Publié 21 Novembre 2017

Source Web: 2012un-nouveau-paradigme

Imprimer l'article

Les articles en relation

La gerboise du désert

La gerboise du désert « La gerboise du désert est un rongeur aux longues pattes postérieures dotées de trois doigts lui permettant de faire des bonds de plus de 3 m. Les gerboises fouissen

Savoir plus...

Géoparcs mondiaux UNESCO

Géoparcs mondiaux UNESCO Les géoparcs mondiaux UNESCO sont des espaces géographiques unifiés, où les sites et paysages de portée géologique internationale sont gérés selo

Savoir plus...

Jebel el Kest: A stunning day in the Moroccan Anti-Atlas

Jebel el Kest: A stunning day in the Moroccan Anti-Atlas The ascent of Jebel el Kest in Morocco’s Anti-Atlas is a stunning day in remote mountains – one of the very best hill days. Cicerone’s Publisher, Jonathan Wil

Savoir plus...

Stress hydrique

Stress hydrique Le terme de stress hydrique est apparu relativement récemment pour rendre compte d'une situation de plus en plus fréquente. Ainsi, il est employé pour désigner ces périodes duran

Savoir plus...

Nuées d'étourneaux : comment coordonnent-ils leurs vols ?

Nuées d'étourneaux : comment coordonnent-ils leurs vols ? Les étourneaux, et d'autres oiseaux se comportent souvent comme une unité, formant une nuée, filant parfois dans une direction pr&ea

Savoir plus...

Au Maroc, les oasis toujours plus menacées par l'avancée du désert

Au Maroc, les oasis toujours plus menacées par l'avancée du désert Vue générale d'une palmeraie souffrant de l'avancée du désert près de l'oasis d'Erfoud au

Savoir plus...

La genèse du relief : paroxysme hercynien et rajeunissement fini Tertiaire Pour J. Riser (l’Anti-Atlas)

La genèse du relief : paroxysme hercynien et rajeunissement fini Tertiaire Pour J. Riser (l’Anti-Atlas) 3L’histoire géologique de l’Anti-Atlas est aussi longue et complexe que celle du craton africain

Savoir plus...

Artisanat: Tarfaya à l’heure de son Salon régional

Artisanat: Tarfaya à l’heure de son Salon régional Le Salon régional de l’artisanat de Tarfaya a été inauguré mardi avec la  participation d’exposants venus des diff&ea

Savoir plus...

Géotourisme : Un tourisme de niche très peu développé

Géotourisme : Un tourisme de niche très peu développé * Le Maroc bénéficie de sites géologiques très variés mais peu visités par les touristes à cause de l

Savoir plus...

Le Tamaris

Le Tamaris Dans le paysage désertique typique du Sud Maroc, les savanes d’Acacias Raddiana et steppes arborées sont nombreuses. Les dunes quant à elles, sont souvent peuplées de Tamarix, arbuste &eac

Savoir plus...

Les tags en relation

Recherche du site

Recherche avancée / Spécifique

Géoparc et Recherche Scientifique

Le coins de l’étudiant

Blog Géoparc Jbel Bani

Découvrez notre escpace E-commerce


Pour commander cliquer ci-dessous Escpace E-commerce

Dictionnaire scientifique
Plus de 123.000 mots scientifiques

Les publications
Géo parc Jbel Bani

Circuits & excursions touristiques

cartothéques

Photothéques

Publications & éditions