L’Homme de Denisova s'est hybridé avec Homo sapiens à deux reprises
le géoparc du jbel bani - tata

Vous êtes ici : Accueil > Paléontologie et fossiles > Paléontologie et fossiles > L’Homme de Denisova s'est hybridé avec Homo sapiens à deux reprises

GJB

L’Homme de Denisova s'est hybridé avec Homo sapiens à deux reprises

L'Homme de Denisova, comme toutes les espèces humaines archaïques qui n’ont jamais foulé cette Terre, a disparu. Vraiment ? Il existe encore un peu, son ADN du moins, dans le génome d'un cousin, Homo sapiens. Donc nos ancêtres et le fameux Denisova se sont rencontrés, et pas qu'une fois...

Au cours de la Préhistoire, nos ancêtres ont cohabité avec d'autres espèces appartenant au genre Homo, dont l'Homme de Néandertal et l'Homme de Denisova. Ces espèces sont aujourd'hui éteintes, mais des indices de métissage entre eux et Homo sapiens subsistent encore dans notre ADN. Ainsi, les populations d'Europe et d'Asie partagent 2 % de leur génome avec Néandertal, tandis que près de 5 % du génome des peuples d'Océanie, en particulier d'Australasie et de Papouasie-Nouvelle-Guinée, vient de Denisova.

Si l'on savait donc déjà qu'une hybridation a eu lieu entre Denisova et nos ancêtres, à au moins une reprise, une étude réalisée par des chercheurs américains, Sharon Browning et ses collègues de l'université de Washington et de l'université de Princeton, atteste à présent qu'une seconde interaction s'est produite. En prime, elle apporte de nouveaux éléments sur le peuplement de l'Homme de Denisova en Asie.

Car en inspectant le génome de plus de 5.000 individus, les chercheurs n'ont pas seulement repéré de l'ADN dénisovien chez les populations d'Asie de l'est, notamment les Chinois et les Japonais. Ils ont aussi remarqué que cet ADN différait significativement de celui retrouvé dans les populations d'Australasie. En d'autres termes, l'Homme de Denisova qui s'est hybridé avec les ancêtres des populations d'Asie de l'est était peu apparenté à celui vivant en Australasie.

Ce qui indique que deux évènements d'hybridation avec deux populations dénisoviennes distinctes et a priori géographiquement éloignées se sont produits : l'un en Asie de l'est, l'autre en Australasie. Les chercheurs donnent plus de détails dans leur article, paru dans le journal Cell.

Source web par : futura-sciences

Imprimer l'article

Les articles en relation

Valorisation du patrimoine archéologique national : Mohamed Laaraj résolu ! (Géoparc Jbel Bani)

Valorisation du patrimoine archéologique national : Mohamed Laaraj résolu ! (Géoparc Jbel Bani) 400 sites répertoriés et répartis sur plusieurs régions sont concernés. Le cad

Savoir plus...

Homo sapiens : le crâne de l'ancêtre commun enfin révélé ?

Homo sapiens : le crâne de l'ancêtre commun enfin révélé ? Deux paléoanthropologues, Aurélien Mounier, chercheur CNRS au laboratoire Histoire naturelle de l'Homme préhisto

Savoir plus...

Jebel Irhoud, "berceau de l'humanité" classé patrimoine national marocain (Géoparc Jbel Bani)

  Jebel Irhoud, "berceau de l'humanité" classé patrimoine national marocain (Géoparc Jbel Bani) Le site de Jebel Irhoud, devenu le nouveau "berceau de l'humanité" depuis

Savoir plus...

L’homotherium et le dinofelis : félins à dents de sabre de Casablanca

L’homotherium et le dinofelis : félins à dents de sabre de Casablanca Le dinofelis et l’homotherium, redoutables félins à dents de sabres ont jadis vécu dans la région de Casablan

Savoir plus...

Homo sapiens aurait émergé à partir de plusieurs populations d'Afrique

Homo sapiens aurait émergé à partir de plusieurs populations d'Afrique Souvent, l'évolution humaine est présentée de manière linéaire, à partir d'une populati

Savoir plus...

Les plus anciens vestiges fossiles d'animaux consommés en grotte découverts au Maroc (Géoparc Jbel Bani)

Les plus anciens vestiges fossiles d'animaux consommés en grotte découverts au Maroc (Géoparc Jbel Bani) C’est dans la Grotte des Rhinocéros, près de Casablanca, que des chercheurs ont d&e

Savoir plus...

Le plus vieux fossile d'Homo sapiens découvert hors d'Afrique

Le plus vieux fossile d'Homo sapiens découvert hors d'Afrique La découverte d'un fragment de mâchoire fossile en Israël repousse d'au moins 50.000 ans la date à laquelle les hommes mode

Savoir plus...

Homo sapiens : l'Homme aurait 100.000 ans de plus qu'on ne le pensait

Des scientifiques ont mis au jour, sur un site marocain, des restes d'Homo sapiens datant de plus de 300.000 ans, alors que les plus anciens fossiles connus dataient d'environ 200.000 ans. De quoi remettre en cause nos idé

Savoir plus...

L'Homme de Néandertal a-t-il peint les premières fresques rupestres ?

L'Homme de Néandertal a-t-il peint les premières fresques rupestres ? De nouvelles datations, qui restent à confirmer, font remonter des peintures rupestres en Espagne à -64.000 ans. Or, seul l'Hom

Savoir plus...

Les plus anciennes peintures figuratives du monde ont plus de 40.000 ans

Les plus anciennes peintures figuratives du monde ont plus de 40.000 ans Depuis les années 1990, les chercheurs savent qu'il se cache, dans les montagnes reculées et accidentées de Bornéo, des grottes

Savoir plus...

Homininé

Homininé Les homininés correspondent à une sous-famille de la famille des hominidés qui comprend : -  les chimpanzés (Pan troglodytes) ; -  les bonobos (Pan paniscus) ; - l'Ho

Savoir plus...

Jebel Irhoud, « berceau de l’humanité » classé patrimoine national marocain

Jebel Irhoud, « berceau de l’humanité » classé patrimoine national marocain Le site de Jebel Irhoud, devenu le nouveau berceau de l’humanité depuis la découverte de restes d’H

Savoir plus...

Les tags en relation

Recherche du site

Recherche avancée / Spécifique

Géoparc et Recherche Scientifique

Le coins de l’étudiant

Blog Géoparc Jbel Bani

Découvrez notre escpace E-commerce


Pour commander cliquer ci-dessous Escpace E-commerce

Dictionnaire scientifique
Plus de 123.000 mots scientifiques

Les publications
Géo parc Jbel Bani

Circuits & excursions touristiques

cartothéques

Photothéques

Publications & éditions