Région de Guelmim: Harmush sur les traces du caracal (podcast)
le géoparc du jbel bani - tata

Vous êtes ici : Accueil > Paléontologie et fossiles > Paléontologie et fossiles > Région de Guelmim: Harmush sur les traces du caracal (podcast)

GJB

Région de Guelmim: Harmush sur les traces du caracal (podcast)

Très discret, le caracal fait partie des espèces les plus difficiles à observer. Thomas Lahlafi biologiste franco-marocain engagé avec l’équipe Harmush nous livre en exclusivité les dernières bonnes nouvelles concernant de nouvelles preuves de présence.

Suite aux récentes données de caracal (cf Sidi Imad Cherkaoui, Salim Meghni), de nouvelles données ont pu être récoltées grâce aux expéditions menées par l’association Harmusch. Cette équipe composée de plusieurs naturalistes espagnols très expérimentés, sillonne le Sahara depuis plusieurs années à la recherche des vestiges de la grande faune saharienne, bien mal en point comparée à ce que Valverde décrivait dans les années 50.

Ainsi, des empreintes évidentes ont été trouvées près d’un point d’eau, entre Guelmim, Assa et Tantan, au mois d’avril 2017:

caracal1

caracal2

resize

empeintes-caracal

Les traces retrouvées sont identiques aux empeintes de caracal    

traces-chien

A titre de comparaison, des traces de chien, de renard et de loup.

2018 : images de deux caracals pris par des pièges photographiques!

A cela s’ajoutent deux autres données en 2018, toujours dans cette grande zone géographique, provenant toutes deux de pièges photographiques. Malheureusement, les photos ne sont pas exploitables, puisqu’elles ne montrent à peine qu’un bout de l’arrière de l’animal. Elles permettent tout de même l’identification grâce à la comparaison de taille et de couleur avec les autres espèces présentes (Chacal du Sénégal -Loup doré d’Afrique-, Chat ganté, etc…).

Il est bien sûr toujours agréable de constater de nouvelles données prouvant que l’espèce est toujours présente au Maroc. Il faut cependant prendre en compte le fait qu’elles sont le fruit d’un énorme travail de prospection réalisé par Harmusch et ne traduisent pas forcément une hausse de la population. On peut d’ailleurs conclure qu’au vu des efforts fournis, un nombre aussi faible de données démontre une très grande rareté du Caracal au Maroc, toujours sous le joug de nombreuses menaces majoritairement liées à l’Homme.

Publier le 19 juin 2018   

Source web par : ecologie

Imprimer l'article

Les articles en relation

Cochevis huppé ou de Thékla (Géoparc Jbel Bani)

Cochevis huppé ou de Thékla (Géoparc Jbel Bani) Cochevis huppé (17-19 cm) ou de Thékla (15-17 cm) (Les deux espèces sont très semblables) - Alouette brunâtre, à huppe poin

Savoir plus...

Pies bavardes mauretanica (Géoparc Jbel Bani)

Pies bavardes mauretanica (Géoparc Jbel Bani) Couples de pies bavardes mauretanica. Grand Passereau (40-51 cm). Particularité : petite tache bleue derrière l'oeil. Espèce résidente. (DE - Els

Savoir plus...

Fin de printemps à Safia (Photo-reportage)

Fin de printemps à Safia (Photo-reportage) Pas loin de la frontière Maroco-Mauritanienne, Safia est une station d’acclimatation éloignée de 350 km sur la route de Nouhadibou du sud de Dakhla. Cette s

Savoir plus...

Pouillot fitis (Géoparc Jbel Bani)

Pouillot fitis (Géoparc Jbel Bani) Pouillot Fitis  - petit pouillot (11-12,5 cm), svelte et élégant. Insectivore migrateur abondant au Maroc de fin février au début juin, puis d'août

Savoir plus...

Sept félins marocains qui vivent encore à l’état sauvage... mais plus pour longtemps (Géoparc Jbel Bani)

Sept félins marocains qui vivent encore à l’état sauvage... mais plus pour longtemps (Géoparc Jbel Bani) On a coutume de parler du Lion de l’Atlas en pensant que c’est l’unique f&ea

Savoir plus...

Bergeron- nette Grise (Géoparc Jbel Bani)

Bergeron- nette Grise (Géoparc Jbel Bani) Bergeronnette Grise - De septembre à mai, cette migratrice (16,5-19 cm) venant de l'Europe est commune dans toutes les régions du pays (DE - Bachstelze)

Savoir plus...

Monticole bleu (Géoparc Jbel Bani)

Monticole bleu (Géoparc Jbel Bani) Monticole bleu mâle - Passereau de taille moyenne (20.5 23 cm). Le mâle est entièrement de couleur bleu sombre, tandis que la femmelle est brune. Résident localement

Savoir plus...

Chevallier gambette (Géoparc Jbel Bani)

Chevallier gambette (Géoparc Jbel Bani) Chevallier gambette - Limicole de taille moyenne (27-29 cm/envergure 59-66 cm). Longues pattes orange ou rougeâtres et au bec assez long dont la base est orange et le bout noir&aci

Savoir plus...

Tournepierre à collier (Géoparc Jbel Bani)

Tournepierre à collier (Géoparc Jbel Bani) Tournepierre à collier - Limicole assez petit (21-25 cm/env. 50-57 cm). Hivernant et migrateur commun le long de toutes les côtes du pays Source web par&nbs

Savoir plus...

Nomad #26 : Igîlîz, la perle archéologique de Taroudant

Le prix d’archéologie de la fondation Simone et Cino Del Duca a été décerné en 2015, à une mission archéologique franco-marocaine. Cette dernière a mis en lumière un s

Savoir plus...

Verdier d'Europe (Géoparc Jbel Bani)

Verdier d'Europe (Géoparc Jbel Bani) Verdier d'Europe - Fringille de taille moyenne (14-16 cm). Espèce résidente, localement commune, se reproduisant dans une grande partie du pays. De plus c'est un h

Savoir plus...

Pinson des arbres "africana" (Géoparc Jbel Bani)

Pinson des arbres "africana" (Géoparc Jbel Bani) Pinson des arbres "africana" mâle - (région Agadir mars-avril 2012) - Fringille de taille moyenne (14-16 cm). Oiseaux résident, ré

Savoir plus...

Les tags en relation

Recherche du site

Recherche avancée / Spécifique

Géoparc et Recherche Scientifique

Le coins de l’étudiant

Blog Géoparc Jbel Bani

Découvrez notre escpace E-commerce


Pour commander cliquer ci-dessous Escpace E-commerce

Dictionnaire scientifique
Plus de 123.000 mots scientifiques

Les publications
Géo parc Jbel Bani

Circuits & excursions touristiques

cartothéques

Photothéques

Publications & éditions