Découverte au Maroc: le crâne du plus vieux mammifère africain connu
le géoparc du jbel bani - tata

Vous êtes ici : Accueil > Vulgarisation à la paléontologie > Paléontologie et Sciences de la Terre > Découverte au Maroc: le crâne du plus vieux mammifère africain connu

Découverte au Maroc: le crâne du plus vieux mammifère africain connu

Un crâne d’Ocepeia a été trouvé dans les gisements de phosphates du Maroc. Jusqu’ici, seules quelques dents de cet ancêtre des afrothères avaient été trouvés. Les afrothères sont un groupe de mammifères endémiques africains qui rassemble des ongulés – les éléphants et les damans – et des insectivores – les rats à trompe.

Grâce aux informations morphologiques fournies par le crâne, une équipe de scientifique composée de chercheurs du Centre de recherche sur la paléobiodiversité et les paléoenvironnementsCR2P (CNRS/MNHN/UPMC/EPHE) en savent maintenant plus sur l’allure de cet animal vieux de 60 millions d’années.

Ocepeia

D’après les paléontologues qui ont trouvé son crâne, Ocepeia n’était pas plus gros qu’un daman et pesait environ 3 kilos. (© Charlène Letenneur.

mammifères

Le nombre et la diversité des mammifères ont explosé au début de l’ère Tertiaire, juste après l’extinction des dinosaures. Avec les ornithorynques (qui pondent des œufs) et les marsupiaux (qui ont une poche ventrale), le groupe le plus important est celui des mammifères placentaires, dont le nouveau-né est le mieux développé à la naissance. Il a colonisé tous les milieux sur tous les continents et représente pas moins de 5000 espèces. Problème: il y a peu de fossiles de mammifères placentaires pour la période 65-55 millions d’années, et encore moins en Afrique. Il existe pourtant un grand groupe de mammifères placentaires endémiques africains unique en son genre: les afrothères. Ces derniers seraient apparus à l’époque où l’Afrique était une île-continent, totalement isolée des autres terres émergées.

La découverte d’un crâne d’Ocepeia dans les gisements de phosphates du Bassin minier des Ouled Abdoun, au Maroc, est donc un véritable événement ! « On n’avait que quelques dents de cette espèce découverte en 2001, raconte Emmanuel Gheerbrant, chercheur CNRS au Muséum d’histoire naturelle et codécouvreur de ce fossile exceptionnel. Grâce à ce crâne vieux de 60 millions d’années, on peut savoir à quoi ressemblait cet afrothère et établir ses liens de parentés avec le reste de la famille ». Entre autres caractéristiques, de grandes incisives supérieures et la forme particulière des crêtes des molaires (dites en « W ») rapprochent Ocepeia des ongulés africains actuels types éléphants ou damans – même si des caractères primitifs typiques des insectivores sont encore présents sur son crâne, indiquant qu’on a à faire à une branche primitive d’afrothères.

Dernier détail qui a son importance: la dentition d’Ocepeia. Elle se caractérise par la présence de deux prémolaires de chaque côté de la mâchoire, alors que la formule la plus courante chez les mammifères est de quatre. « Cela signifie que cette espèce avait déjà évolué et que son histoire remonte bien au-delà de 60 millions d’années » précise le paléontologue. De quoi penser que des mammifères étaient présents en Afrique, probablement dès la fin du Crétacé.

Source web par ecologie

Imprimer l'article

Les articles en relation

Pourquoi un monde sans insectes doit vraiment nous inquiéter

Pourquoi un monde sans insectes doit vraiment nous inquiéter Près de la moitié des espèces d'insectes, essentiels aux écosystèmes, sont en déclin rapide dans le monde entier, selon

Savoir plus...

Le phoque moine

Le phoque moine Le nom latin du phoque moine de Méditerranée est Monachus monachus. On l’appelle phoque moine car avec sa couleur brune et son cou qui fait des replis, on dirait qu’il porte une capuche comme cel

Savoir plus...

Jusqu’à 6 catastrophes climatiques en même temps à cause du réchauffement

Jusqu’à 6 catastrophes climatiques en même temps à cause du réchauffement Des chercheurs mettent aujourd’hui en garde contre la probabilité, grandissante avec les émissions de gaz

Savoir plus...

Vache

Vache La vache est un bovin de l'espèce Bos taurus. De manière générale, les bovins ont un mufle sans poil, humide autour des narines, des cornes lisses, creuses et persistantes, des molaires à

Savoir plus...

L’écureuil de barbarie

L’écureuil de barbarie L’écureuil de Barbarie, Atlantoxerus getulus, est une espèce endémique du Maroc et de l’ouest algérien. Elle occupe une grande diversité d’habi

Savoir plus...

En marge de la COP22: Regards sur les réfugiés climatiques

En marge de la COP22: Regards sur les réfugiés climatiques Les associations œuvrant dans la migration foisonnent. Certaines structures sont susceptibles d’allier la cause migratoire à celle climatique

Savoir plus...

Site archéologique de Volubilis

Site archéologique de Volubilis La capitale de la Maurétanie, fondée au IIIe siècle av. J.-C., fut un avant-poste important de l'Empire romain et a été ornée de nombreux beaux monu

Savoir plus...

Comment nourrir les oiseaux en hiver ?

Comment nourrir les oiseaux en hiver ? Que ce soit en installant des mangeoires dans le jardin, sur la terrasse ou bien en leur jetant des miettes de pain, le geste de nourrir les oiseaux, en hiver ou en été, semble nat

Savoir plus...

L’espace culturel de la place Jemaa el-Fna

L’espace culturel de la place Jemaa el-Fna Inscrit en 2008 sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité (originellement proclamé en 2001) Pays : Maroc Descr

Savoir plus...

Intelligence des pigeons : ils savent faire plusieurs choses à la fois !

Intelligence des pigeons : ils savent faire plusieurs choses à la fois ! Des pigeons multitâches ? Cela peut sembler difficile à croire. Pourtant, des chercheurs allemands affirment que ces oiseaux qui enco

Savoir plus...

La tente Khaima

La tente Khaima Si de nombreux touaregs se sont désormais sédentarisés, la tente Khaima reste un important symbole de l’héritage culturel nomade. Unité spatiale, sociale et familiale au sein d

Savoir plus...

QUALITES BIOECOLOGIQUES (Jbel lkest)

QUALITES BIOECOLOGIQUES (Jbel lkest) QUALITES BIOECOLOGIQUES Flore et Végétation : - Argania spinosa - Tetraclinis articulata - Quercus rotundifolia Végétation et flore diversifiées a

Savoir plus...

Les tags en relation

Recherche du site

Recherche avancée / Spécifique

Géoparc et Recherche Scientifique

Le coins de l’étudiant

Blog Géoparc Jbel Bani

Découvrez notre escpace E-commerce


Pour commander cliquer ci-dessous Escpace E-commerce

Dictionnaire scientifique
Plus de 123.000 mots scientifiques

Les publications
Géo parc Jbel Bani

Circuits & excursions touristiques

cartothéques

Photothéques

Publications & éditions