La grotte de Dares Soltan 1 dans son contexte archéologique et géomorphologique
le géoparc du jbel bani - tata

Vous êtes ici : Accueil > Vulgarisation à l'archéologie > Archéologie et Sciences de la Terre ! > La grotte de Dares Soltan 1 dans son contexte archéologique et géomorphologique

La grotte de Dares Soltan 1 dans son contexte archéologique et géomorphologique

1. Intérêt scientifique :

 La grotte de Dar es-Soltan 1 fait partie d’un ensemble d’abris sous roche ouverts dans une falaise en calcarénite sur la côte attlantique au sud de Rabat (fig. 1). L’entrée de la grotte fait face à l’Ouest (300° magnétique) en direction de l’Océan et distante de la ligne de rivage actuelle d’environ 260 m. La grotte a une profondeur d’au moins 43 mètres, large d’environ 6 mètres et une puissance de remplissage qui dépasse 8 mètres.

 Les  fouilles  dans  la  grotte  de  Dar  es-Soltan  1  ont  été  menées  par  Armand  Ruhlmann  entre  1937  et  1938  et  n’a  pas  eu  malheureusement  l’opportunité  de  publier  les  résultats  puisqu’il  a  décédé  d’une  mort  tragique  en  1948  dans  la  région  d’El Aïoun  à  l’Oriental  marocain.  La  monographie  du  site  intitulée  «  La grotte  préhistorique  de  Dar  es-Soltan »  publiée  en  1951  est  essentiellement  basée  sur  une  compilation  de  ses  propres  notes  sous  la  direction de Henri Terrassse, à l’époque directeur de l’Institut des Hautes Etudes Marocaines (actuellement  Université  Mohamed  V).  Dans  sa  monographie,  il  a  décrit  un  remplissage  d’environ 7,5 m de la roche mère jusqu’au sommet de la séquence. Sa stratigraphie présente ainsi 13 couches numérotées (de bas en haut) de M à A avec un grand effondrement de blocs entre les couches C et B.

 D’après les interprétations de Ruhlmann, la séquence comporte trois niveaux atériens séparés  par  d’autres  stériles  et  l’ensemble  se  trouve  sous  un  niveau  néolithique  près  du  plafond  de  la  cavité.  Les  principaux  niveaux  archéologiques  ont  été  décrits  comme  Foyers  Archéologiques comportant de bas en haut de l’Atérien, de l’Ibéromaurusien, du Néolithique et probablement de la « Protohistoire » et une petite occupation antique. La grotte de Dar es-Soltane 1 à Rabat est très connue pour avoir servi d’éponyme pour l’un des plus importants, et les plus controverses aussi, étages de la chronologie du Quaternaire marocain : le Soltanien.

En 2005 l’étude stratigraphique du site a été réalisée et plusieurs échantillons ont été

prélevés  pour  des  datations  par  la  méthode  OSL.  A  partir  de  2008,  un  vaste  programme  de  recherches  a  été  mis  en  place  dans  le cadre  d’une  convention  de coopération  entre  l’Institut  National  des  Sciences  de  l’Archéologie  et  du  Patrimoine  et  l’Université  Mohamed  V-Agdal  avec l’appui technique de l’Université d’Oxford.

2. Institutions impliquées :

- Institut National des Sciences de l’Archéologie et du Patrimoine, Maroc

- Oxford University, Grande Bretagne

- Université Mohamed V-Agdal, Maroc

3. Responsabilité scientifique :

- Abdeljalil Bouzouggar, INSAP, Maroc

- Nick Barton, Oxford University, Grande Bretagne                            

- Mohamed Tailassane, Université Mohamed V-Agdal, Maroc.

Vue Générale des Grottes de Dar Es Soltan

Nucleus en silex découvert dans la grotte de Dar Es Soltan1

Source web par minculture

Imprimer l'article

Les articles en relation

L’huile d’argan, l’élixir marocain

L’huile d’argan, l’élixir marocain Les grands chefs raffolent de l'huile d'argan, tout comme les sociétés de cosmétiques. Mais c’est uniquement au Maroc que pousse l’a

Savoir plus...

L'Archéoptéryx

L'Archéoptéryx L'Archéoptéryx, ce drôle d'animal pourvu de plumes, de griffes et de dents, anime les débats de la communauté scientifique. Ce fossile mystérieux mi-di

Savoir plus...

Les scorpions du Maroc (liste, photos et précautions)

   « Les scorpions  sont un ordre d’arthropodes de la classe des arachnides. Ils se distinguent des araignées par leurs pédipalpes en pinces et par l’aiguillon venimeux qu’ils

Savoir plus...

Qu'est ce qu'une météorite ?

De premiers abords cela ressemble souvent à un simple morceau de roche, mais il s’agit de matière extraterrestre âgée de 4,5 milliards d’années. Les météorites proviennent d

Savoir plus...

Recherches archéologiques sur les origines de la ville de Rirha /Gilda

Recherches archéologiques sur les origines de la ville  de Rirha /Gilda 1. Intérêt scientifique : Le   programme   de   recherches  sur   Rirha   men&

Savoir plus...

Le destin des hommes (1). Nomadisme, sédentarité, ubiquité

Le destin des hommes (1). Nomadisme, sédentarité, ubiquité La planète Terre a 4 500 millions d’années (4,5 milliards) et l’humanité (les hominidés) environ 7 millions d&rsq

Savoir plus...

Milieux, techniques et cultures préhistoriques sur la façade sud de l’atlantique au Maroc: régions d’Essaouira et d’Agadir

Milieux, techniques et cultures préhistoriques sur la façade sud de l’atlantique au Maroc: régions d’Essaouira et d’Agadir 1. Intérêt scientifique :  La préhistoire d

Savoir plus...

Changement climatique : Quel scénario pour le Maroc en 2050 ?

Changement climatique : Quel scénario pour le Maroc en 2050 ? L’Institut royal des études stratégiques vient de publier son dernier rapport L’Institut estime que la sécurité alimentai

Savoir plus...

de Skoura à la vallée du Dadès

De Skoura à la vallée du Dadès La route nationale avance entre Skoura et Quelat Mgouna par un paysage désertique sans un seul village ou kasbah. Sauf à Imassine, où se nichent une quinzaine d

Savoir plus...

Disparition des dinosaures : quand les mammifères sortent au grand jour

Disparition des dinosaures : quand les mammifères sortent au grand jour Nos lointains ancêtres mammifères appréciaient la vie nocturne. Puis, certains d'entre eux au moins se sont aventurés dans

Savoir plus...

Médina d’Essaouira (ancienne Mogador)

Médina d’Essaouira (ancienne Mogador) Essaouira est un exemple exceptionnel de ville fortifiée de la fin du XVIIIe siècle, construite en Afrique du Nord selon les principes de l'architecture militaire e

Savoir plus...

Les tags en relation

Recherche du site

Recherche avancée / Spécifique

Géoparc et Recherche Scientifique

Le coins de l’étudiant

Blog Géoparc Jbel Bani

Découvrez notre escpace E-commerce


Pour commander cliquer ci-dessous Escpace E-commerce

Dictionnaire scientifique
Plus de 123.000 mots scientifiques

Les publications
Géo parc Jbel Bani

Circuits & excursions touristiques

cartothéques

Photothéques

Publications & éditions