L'Anti-Atlas, la vallée du Drâa et le désert (Géoparc Jbel Bani)
le géoparc du jbel bani - tata

Vous êtes ici : Accueil > Désert et Anti Atlas > Désert et Anti Atlas > L'Anti-Atlas, la vallée du Drâa et le désert (Géoparc Jbel Bani)

GJB

L'Anti-Atlas, la vallée du Drâa et le désert (Géoparc Jbel Bani)

Au sud de Marrakech: des dunes à perte de vue ?

Les Berbères du Sud du Maroc ont coutume de dire que le Maroc est bordé par trois mers/océans: la Méditerranée, l'Atlantique et le Sahara, l'océan de sable. Pour arriver jusqu'à ces paysages lunaires, il vaut mieux partir de Marrakech voire d'Agadir plutôt que de Tanger ou Casa, car la route est vraiment longue... Deux superbes étendues de dunes attirent les amoureux du désert: les dunes de Merzouga, au Sud-Est et les dunes de Chegaga, plus à l'Ouest. Ayant déjà visité les premières citées lors d'un premier voyage au Maroc en 2013, nous avons opté cette fois-ci pour les dunes de Chegaga, un peu moins connues. Un des avantages de celles-ci: la proximité relative par rapport à Marrakech: 454 km pour Marrakech-Mhamid (= bout de la piste) versus 562 km pour Marrakech-Merzouga. Pour avoir fait les deux, on peut dire aussi que Mhamid/Chegaga nous a paru un tantinet moins touristique que Merzouga (tout dépend évidemment de la saison...).

orig

Pour arriver jusque là, plusieurs étapes s'imposent à moins d'être un fou furieux du volant. Par ailleurs, des monts enneigés de l'Atlas à la luxuriante vallée du Drâa en passant par le Ksar d'Ait Ben Haddou et les studios de cinéma de Ouarzazate, le parcours jusqu'au désert est absolument fantastique.  Bref, nous avons prévu une semaine pour sillonner une partie de cette région. Pour cette expédition, nous avons constitué un petit groupe ayant fière allure. En plus de nos complices "locaux" Elodie et Matthieu, on a été rejoint pour l'occasion par l'inévitable paire d'amis Pierre et Alicia, dont l'arrivée chaotique fut rythmée par une péremption de passeport et une annulation de vol... C'est en général sur ces bases-là que se déroulent les meilleures vacances  :-) 

Après un passage par Taroudant (dont on aura apprécié les belles murailles et la jolie place centrale) au départ de Marrakech, nous avons fait une petite escale gustative dans la charmante petite ville de Talliouine avant d'arriver à proximité d’Ouarzazate. Un petit plongeon et un dodo à l'Escale de Ouarzazate (où le frenchie gérant de l'hôtel aura animé une partie de la soirée armé de sa guitare tel un ménestrel des karaokés) et nous voilà repartis vers le désert, notre but ultime. On s'arrête d'abord aux studios de cinéma d’Ouarzazate. Notre jeu principal consiste à trouver des sosies à nos potes parmi les touristes (un classique...) et à découvrir quels films ont été tournés dans ces décors en carton-pâte.

touristes

touriste1

touriste2

Quelques frayeurs sur la route plus tard (un chat aura eu la mauvaise idée de jouer à la roulette russe dans les roues de notre Duster) et on arrive à Mhamid, où, chose exceptionnelle (et formidable pour les locaux, moins pour nous): il pleut ! On avait emporté l'écran total mais pas les parapluies, à vrai dire. Heureusement, après un bon orage de derrière les fagots, le soleil de plomb reprend vite ses droits. A partir du petit village de Mhamid, on rejoint nos guides ("Bivouac sous les étoiles") et on les suit jusqu'à des petites dunes de sable, à environ 2 km du village, où ils ont établi un charmant petit bivouac plutôt confortable, jugez-en plutôt. Histoire de vous en foutre plein les yeux, voici aussi quelques photos des paysages qu'on a pu admirer sur la route...

Mhamid

Mhamid

Mhamid

Mhamid

Mhamid

Mhamid

Après un achat collectif de keffieh, nous voilà partis pour trois jours de marche, mais aussi de dromadaire et (un peu) de 4x4. Il faut dire que les dunes de Chegaga sont à environ 60 km de Mhamid: faut être chaud pour tout se taper à pied. Les petites dunes de sable alternent avec les oasis de palmiers et très vite, on doit s'arrêter pour une longue pause. En avril, la chaleur est en effet très intense sur le coup de midi... Après une nuit à la (très) belle étoile pour les mecs et sous tente pour mesdames, galanterie oblige, on repart pour quelques km de marche. On avance un peu péniblement dans le sable mou, plus facilement dans les passages en dur. Un peu de droma, ce n'est pas du luxe dans ce contexte. Enfin, après une dernière très bonne bouffe à l'ombre de la canicule, on troque notre mode bipède pour de gros 4x4 rutilants. On s'enfonce à toute vitesse dans le désert, et après avoir pris le thé chez un nomade, on arrive dans un bivouac au pied des dunes de Chegaga, bien à temps pour profiter de l'imprenable vue qu'offre le coucher de soleil, depuis le sommet des dunes.

Aladin

Aladin

Aladin

Aladin

Aladin

Aladin

Aladin

Aladin

Aladin

Notre belle aventure au pays d'Aladin est finie, mais on a gardé un fameux as dans la manche pour la route du retour: le majestueux Ksar d'Ait Ben Haddou, une des merveilles du Maroc. On laisse les photos parler pour nous...

pédale

pédale

pédale

Encore quelques coups de pédale et tours de volant avant d'arriver à Marrakech. On traverse ainsi l'Atlas via le Tizi n'Tichka, avec une dernière flopée de paysages sublimes, dont on a hélas que trop peu le temps de s'imprégner.

Tichka

Tichka

Tichka

Le  9/28/2015

Source web Par : latlasdenosaventures.weebly

Imprimer l'article

Les articles en relation

Qu'est-ce qu'une kasbah?

Qu'est-ce qu'une kasbah? Le mot "kasbah" ou "casbah" possède un sens très élargi. Dans chaque pays, et même dans chaque région, il est appliqué à une constru

Savoir plus...

Paléontologie

Paléontologie La paléontologie est la discipline scientifique qui étudie les restes fossiles des êtres vivants du passé et les implications évolutives de ce

Savoir plus...

Minaret et oratoire du site dit “Agadir Amghar” une réhabilitation qui donne à lire les fouilles archéologiques premières (Géoparc Jbel Bani)

Minaret et oratoire du site dit “Agadir Amghar” une réhabilitation qui donne à lire les fouilles archéologiques premières (Géoparc Jbel Bani) Minaret et oratoire du s

Savoir plus...

L'ho mme est-il responsable de la désertification du Sahara il y a 8.000 ans ?

Selon un archéologue, le grand désert africain serait un des premiers exemples de changement climatique d'origine humaine. l y a de cela 10.000 à 11.000 ans, il pleuvait sur le Sahara. Ce qui est aujourd'

Savoir plus...

Les Sciences de la Terre

Les Sciences de la Terre Les sciences de la Terre regroupent les sciences dont l'objet est l'étude de la Terre (lithosphère, hydrosphère et atmosphère) et d

Savoir plus...

A qui profitent vraiment les revenus du tapis Taznakht (Géoparc Jbel Bani)

A qui profitent vraiment les revenus du tapis Taznakht (Géoparc Jbel Bani) Si le tapis de la région de Taznakht fait sa réputation, c’est grâce à sa laine, ses couleurs, mais aussi au nombre de

Savoir plus...

La structure interne de la Terre

L'intérieur de la Terre est constitué d'une succession de couches de propriétés physiques différentes: au centre, le noyau, qui forme 17% du volume terrestre et qui se divise en noyau interne s

Savoir plus...

M'hamid El Ghizlane: Une oasis qui fête encore ses nomades (Géoparc Jbel Bani)

M'hamid El Ghizlane: Une oasis qui fête encore ses nomades (Géoparc Jbel Bani) . A l’occasion du Festival des nomades. Objectif: promouvoir un nouveau produit touristique A 90 km au sud-est de Zagora et à

Savoir plus...

Gravures rupestres pré-historiques : un très précieux trésor du Maroc du Sud qui est en danger (Géoparc Jbel Bani)

Gravures rupestres pré-historiques : un très précieux trésor du Maroc du Sud qui est en danger (Géoparc Jbel Bani) Le Maroc compte d'innombrables gravures rupestres, témoignages de l'

Savoir plus...

MARABOUT D'IRHERM IGUEZZOULENE (Géoparc Jbel Bani)

MARABOUT D'IRHERM IGUEZZOULENE (Géoparc Jbel Bani) À propos de MARABOUT D'IRHERM IGUEZZOULENE La route qui mène de Guelmim à Taghjicht nous promène dans un Maroc profond et plutôt d

Savoir plus...

Utilisation de « Daghmous »

Utilisation de « Daghmous » L’alerte du CAPM Le CAPM tire la sonnette d’alarme vis-à-vis de l’augmentation de l'utilisation du « Daghmous » au vu des risques que cela peut enge

Savoir plus...

La danse Ahwach (Géoparc Jbel Bani)

La danse Ahwach (Géoparc Jbel Bani) L'Ahwach (ou ahwash) est une danse berbère répandue dans le Haut-Atlas et l'Anti-Atlas. Pratiquée durant les célébrations, cette danse varié

Savoir plus...

Les tags en relation

Recherche du site

Recherche avancée / Spécifique

Géoparc et Recherche Scientifique

Le coins de l’étudiant

Blog Géoparc Jbel Bani

Découvrez notre escpace E-commerce


Pour commander cliquer ci-dessous Escpace E-commerce

Dictionnaire scientifique
Plus de 123.000 mots scientifiques

Les publications
Géo parc Jbel Bani

Circuits & excursions touristiques

cartothéques

Photothéques

Publications & éditions