Vie sexuelle des mantes religieuses : elle le décapite puis se reproduit avec !
le géoparc du jbel bani - tata

Vous êtes ici : Accueil > Faune du Jbel Bani et de l'Anti Atlas > Faune de TSGJB - AMDGJB et de l'Anti-Atlas > Vie sexuelle des mantes religieuses : elle le décapite puis se reproduit avec !

Vie sexuelle des mantes religieuses : elle le décapite puis se reproduit avec !

La mante religieuse est connue pour sa tendance à dévorer ses partenaires sexuels. Mais saviez-vous que, même décapité, un mâle continue à chercher à s'accoupler ? Et il peut y parvenir !

À la fin de l'été, nos jardins peuvent devenir le théâtre de scènes terribles que nous ne soupçonnons même pas. Lorsqu'une mante religieuse mâle s'approche d'une femelle pour lui faire la cour, mieux vaut en effet que monsieur reste sur ses gardes. Car madame est une grande prédatrice. Et sa réputation sulfureuse n'est plus à faire.

En effet, pour satisfaire son appétit féroce — et pour donner plus de chance à la reproduction —, la mante religieuse ne recule devant rien. Elle s'adonne ainsi sans retenue à ce que les chercheurs appellent le cannibalisme sexuel et dévore généralement en entier les mâles un peu trop légers.

    

Mettre la vidéo à 3 min 30 s : la femelle dévore la tête du mâle puis… se reproduit avec ! Pour obtenir une traduction en français assez fidèle, cliquez sur le rectangle blanc en bas à droite. Les sous-titres en anglais apparaissent alors. Cliquez ensuite sur la roue dentée à droite du rectangle, puis sur « Sous-titres » et enfin sur « Traduire automatiquement ». Choisissez « Français ». © Deep Look, YouTube

Fécondée par un mâle sans tête

Des chercheurs, Michael Maxwell (National University, États-Unis) en tête, avancent aujourd'hui que les mœurs de la mante religieuse peuvent devenir plus déroutantes encore. La vidéo ci-dessus nous en donne un aperçu plus qu'explicite (mettre à 3 min 30 s). Après avoir attiré un mâle à elle dans l'optique de perpétuer la lignée, la mante religieuse peut en effet subitement changer d'avis et être prise d'une irrépressible fringale... qui peut elle-même s'arrêter comme elle est venue.

mante-religieuse1

Privée de sa tête, la mante religieuse mâle parvient malgré tout à féconder les œufs de la femelle. © Deep Look, YouTube

Ainsi, dans la vidéo, madame dévore la tête de monsieur, comme elle le ferait avec n'importe quelle autre proie, mais elle s'arrête là. La mante religieuse mâle garde alors une chance de s'accoupler, même en ayant perdu la tête. Car les nerfs qui animent son abdomen restent encore opérationnels pendant quelques instants, le temps pour la mante zombie de déposer sa semence...

Publié le 17/11/2017

Source Web: futura-sciences

Imprimer l'article

Les articles en relation

L'énergie éolienne menacée par le réchauffement climatique ?

L'énergie éolienne menacée par le réchauffement climatique ? Une étude, à prendre avec des pincettes car c'est la première du genre, prédit que les vents souffleront moi

Savoir plus...

Anti-Atlas: Un PPP pour le «Géoparc» Jbel Bani (Géoparc Jbel Bani)

Anti-Atlas: Un PPP pour le «Géoparc» Jbel Bani (Géoparc Jbel Bani) Le Géoparc Jbel Bani. L’idée de ce projet a démarré d’une rencontre publ

Savoir plus...

Protéger la Biodiversité : Une Stratégie Essentielle pour Réduire la Pauvreté et Assurer un Avenir Viable

Protéger la Biodiversité : Une Stratégie Essentielle pour Réduire la Pauvreté et Assurer un Avenir Viable Le Groupe de la Banque mondiale a pour mission de mettre fin à la pauvret&e

Savoir plus...

MASSIF DU SIROUA

MASSIF DU SIROUA H. ADMOU1 & A. SOULAIMANI1 Structure géologique Le Massif du Siroua a été visité au début du XXème siècle par L. Gentil (1905). Il se situe dans la zone cen

Savoir plus...

Fiche technique du SIBE "Jbel Kest (62)" (Géoparc Jbel Bani)

Fiche technique du SIBE "Jbel Kest (62)" (Géoparc Jbel Bani) Date de publication 27/11/2006 Couverture géographique Maroc, Mots-clefs Aire protégée, SIBE, Coordonnées : 29°

Savoir plus...

La Centrale thermique de Jerada mise en fonction fin décembre

La Centrale thermique de Jerada mise en fonction fin décembre La quatrième tranche de la Centrale thermique de Jerada d’une puissance installée de 350 mégawatts (MW) et répondant aux standards

Savoir plus...

Les épinards rendent-ils vraiment plus costaud ?

Les épinards rendent-ils vraiment plus costaud ? « Mange tes épinards, si tu veux devenir fort ! » Enfant, nous avons tous entendu cette recommandation. Mais notre maman savait-elle r&ea

Savoir plus...

Des dinosaures à Figuig

Des dinosaures à Figuig C’est inédit. Une équipe du laboratoire des «gîtes minéraux, hydrogéologie et environnement», de l’Université Mohammed Ier, a réce

Savoir plus...

Réchauffement : de plus en plus de risques d'incendies dans l'Europe méditerranéenne

Réchauffement : de plus en plus de risques d'incendies dans l'Europe méditerranéenne La région méditerranéenne, si appréciée des touristes, est aussi une zone particuli&

Savoir plus...

Climat tropical

Climat tropical Un climat se définit grâce à différentes données météorologiques. Les températures et les précipitations sont déterminantes en la matière. El

Savoir plus...

Recherches archéologiques sur les origines de la ville de Rirha /Gilda

Recherches archéologiques sur les origines de la ville  de Rirha /Gilda 1. Intérêt scientifique : Le   programme   de   recherches  sur   Rirha   men&

Savoir plus...

Les tags en relation

Recherche du site

Recherche avancée / Spécifique

Géoparc et Recherche Scientifique

Le coins de l’étudiant

Blog Géoparc Jbel Bani

Découvrez notre escpace E-commerce


Pour commander cliquer ci-dessous Escpace E-commerce

Dictionnaire scientifique
Plus de 123.000 mots scientifiques

Les publications
Géo parc Jbel Bani

Circuits & excursions touristiques

cartothéques

Photothéques

Publications & éditions