Maroc : Appel pour la préservation des sites rupestres dans la région de Tata
le géoparc du jbel bani - tata

Vous êtes ici : Accueil > Gravures rupestres > Divers sites > Maroc : Appel pour la préservation des sites rupestres dans la région de Tata

Maroc : Appel pour la préservation des sites rupestres dans la région de Tata

Les travaux d’une rencontre tenue, récemment à Tata, sur la préservation des sites rupestres de la province ont été sanctionnés par un appel à établir une feuille de route pour préserver durablement ces sites et valoriser ce patrimoine à même d'en faire un pilier pour le développement de cette région.

Les participants à cette rencontre ont appelé à inventorier et classer le patrimoine rupestre de la province de Tata en organisant des visites de terrain à partir de la mi-2017 et à établir des cartes des sites rupestres et réaliser des études topographiques pour délimiter ces sites afin de les annexer au patrimoine archéologique national.

Ils ont également appelé à accélérer les études techniques relatives à certains sites prioritaires en vue de les répertorier et de les protéger contre les facteurs de dégradation qu’ils soient naturels ou humains. Ils ont également plaidé pour la création d’un centre provincial pour la sauvegarde et l’interprétation des gravures rupestres à Tata.

Les participants à cette rencontre ont également mis l’accent sur la nécessité d’organiser des sessions de formation au profit des acteurs et responsables locaux chargés de gérer les sites rupestres de Foum Lehssen, Aït Ouabli et Sidi Abdellah Oumbarek.

Le directeur du Centre national du patrimoine rupestre, Ahmed Oumouss, a souligné en marge de cette rencontre qu’un plan d’action provincial pour la période 2017-2020 a été adopté lors de cette rencontre visant à valoriser les sites rupestres de la province de Tata, précisant que les fonds nécessaires pour ce plan seront assurés par le ministère de la Culture, le Conseil de la région de Souss-Massa et les collectivités desquelles relèvent lesdits sites.

Publié Le 07/01/2017

Source web par yabiladi

Imprimer l'article

Les articles en relation

Ahwach, la tradition amazighe (Géoparc Jbel Bani)

Ahwach, la tradition amazighe (Géoparc Jbel Bani) Ahwach représente l’une des grandes traditions de danses amazighes au Maroc. C’est un art purement rural, une danse collective mixte. Il est présent p

Savoir plus...

La vipère heurtante: une attaque parmi les plus rapides au monde

La vipère heurtante: une attaque parmi les plus rapides au monde La vipère heurtante (Bitis arietans) fait partie des serpents qui ont l’attaque la plus rapide au monde (2,6m/s). Elle vit au Maroc, et avec le cob

Savoir plus...

Le Caracal

Le Caracal Également connu sous le nom de Lynx du désert ou Lynx de perse, le Caracal est un félin d’Afrique. Il se rencontre dans toutes les régions arides d’Afrique, notamment sur tout le pou

Savoir plus...

Les mille et un atouts des plantes aromatiques et médicinales

Les mille et un atouts des plantes aromatiques et médicinales Améliorer la qualité pour servir au mieux l’économie sociale Plus de mille coopératives opérant dans le domaine des pl

Savoir plus...

Moussems et Féstivals

Moussems et Féstivals Moussems et fêtes traditionnelles au Maroc : Moussems, fêtes musulmanes ou familiales, les festivités marocaines égrènent les saisons, rompent la monotonie quotidienne

Savoir plus...

Les trois espèces de renards marocains

Au Maroc existe encore trois types de renards: le renard roux, le fennec  et le renard famélique (de ruppell). Le renard roux (Vulpes vulpes) est une espèce cosmopolite, qui se rencontre dans l’ensemble du Pa

Savoir plus...

One Planet Summit : que retenir du sommet de Paris pour le climat ?

One Planet Summit : que retenir du sommet de Paris pour le climat ? Ce mardi, à Boulogne-Billancourt, près de Paris, dans le cadre du One Planet Summit, quelques décisions intéressantes pour le climat ont

Savoir plus...

Le phoque moine

Le phoque moine Le nom latin du phoque moine de Méditerranée est Monachus monachus. On l’appelle phoque moine car avec sa couleur brune et son cou qui fait des replis, on dirait qu’il porte une capuche comme cel

Savoir plus...

Errachidia: Introduction de 100 gazelles dorcas

Errachidia: Introduction de 100 gazelles dorcas   (Source : ecologie.ma)      Ce 10 Janvier, Le Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification (HCEDLCD) a r&

Savoir plus...

Sommet climat à Paris: 100 pays invités mais pas Trump

Sommet climat à Paris: 100 pays invités mais pas Trump Une centaine de pays ont été invités au Sommet de Paris sur le climat du 12 décembre mais « pour l’instant » pas le pr

Savoir plus...

Le Jbel Saghro

Le Jbel Saghro est un petit massif qui se trouve au sud de la Vallée du Dadès. Il s‘étend d’Ouest en Est sur 120 Km environ le long de la vallée entre Skoura et Tinerhir. Cette zone constitue la t

Savoir plus...

Les tags en relation

Recherche du site

Recherche avancée / Spécifique

Géoparc et Recherche Scientifique

Le coins de l’étudiant

Blog Géoparc Jbel Bani

Découvrez notre escpace E-commerce


Pour commander cliquer ci-dessous Escpace E-commerce

Dictionnaire scientifique
Plus de 123.000 mots scientifiques

Les publications
Géo parc Jbel Bani

Circuits & excursions touristiques

cartothéques

Photothéques

Publications & éditions