Nouvelles révélations sur l’astéroïde qui a causé l’extinction des dinosaures
le géoparc du jbel bani - tata

Vous êtes ici : Accueil > Paléontologie et fossiles > Paléontologie et fossiles > Nouvelles révélations sur l’astéroïde qui a causé l’extinction des dinosaures

GJB

Nouvelles révélations sur l’astéroïde qui a causé l’extinction des dinosaures

La collision de l’astéroïde du Yucatan, il y 66 millions d’années, qui a mis fin au règne des dinosaures sur terre, a eu un effet plutôt inverse sur le site même de l’impact, selon une nouvelle étude publiée dans la revue Nature.

A la fin du crétacé, un astéroïde de près de 10 kilomètres de diamètre s’est abattu sur la péninsule du Yucatan au sud du Mexique. D’une puissance totale de 240 millions de mégatonnes en équivalent TNT, il a été responsable de l’extinction massive crétacée-tertiaire qui a précipité la fin des grands sauriens.  Le cataclysme est tel qu’il semblerait qu’aucun animal d’une masse supérieure à 20kg n’ait survécu, à l’exception des crocodiliens.

exception-crocodiliens Il y a environ 65 millions d’années, un astéroïde ou une comète frappait la Terre au Yucatàn (Mexique), créant le cratère de Chicxulub et entraînant la disparition des dinosaures. (Ph: DR)

Alors que l’écosystème marin dans différents endroits du globe a mis jusqu’à 300.000 ans pour atteindre des niveaux similaires à ceux prévalant avant l’impact, une équipe de paléontologues dirigée par Christopher Lowery, a constaté que des signes de vie sont réapparus dans le bassin de l’impact quelque années à peine après le cataclysme et qu’un écosystème hautement productif a été rétabli au bout de « seulement » 30.000 ans.

Les résultats obtenus sur un forage réalisé au niveau de la crête du cratère de Chicxulub, du nom d’un village situé au centre du gigantesque cratère, a permis d’observer des micro-fossiles, notamment des foraminifères et des nanoplanctons du Maastrichtien qui se sont déposés juste en dessus de la ligne de transition correspondante à l’impact, ce qui fournit une preuve tangible de l’apparition une vie sous marine quelque années à peine après la collision.

cycle-hysdrothermal

Le système hydrothermal puissant créé par l’impact,  tempéré par les eaux océaniques riches en oxygène dissous qui ont submergé le site, ont pu créer les conditions idéales pour un repeuplement rapide de la faune marine. L’équipe de l’université du Texas en a conclu que la proximité de l’impact n’a pas été un élément freinateur au rétablissement de la vie marine:

     « Cela peut nous aider à comprendre comment des écosystèmes ont pu ressusciter après des extinctions majeures et à prédire leur évolution future au regard de la perte de biodiversité actuelle liée notamment au changement climatique et à la pollution », conclut Chris Lowery.

Publier le 10 juin 2018   

Source web par : ecologie

Imprimer l'article

Les articles en relation

Découverte au Maroc: le crâne du plus vieux mammifère africain connu

Découverte au Maroc: le crâne du plus vieux mammifère africain connu Un crâne d’Ocepeia a été trouvé dans les gisements de phosphates du Maroc. Jusqu’ici, seules quelques den

Savoir plus...

Disparition des dinosaures

Disparition des dinosaures Les dinosaures ont régné en maîtres tout au long de l’ère Secondaire, c’est-à-dire pendant 160 millions d’années. Bien sûr, au cours de cette

Savoir plus...

Le dinosaure le plus gros du monde était aussi long et lourd qu'un Airbus A320

Le dinosaure le plus gros du monde était aussi long et lourd qu'un Airbus A320 Ce dinosaure herbivore argentin pesait entre 65 et 77 tonnes et mesurait plus de 36 mètres de long. Représentation à

Savoir plus...

Le plus ancien plésiosaure jamais découvert !

Le plus ancien plésiosaure jamais découvert ! Une équipe vient d'annoncer la découverte des restes fossilisés du plus vieux plésiosaure connu à ce jour. Cette nouvelle espèc

Savoir plus...

L’alimentation des dinosaures révélée par le calcium de leurs dents

L’alimentation des dinosaures révélée par le calcium de leurs dents Une étude publiée aujourd’hui 11 avril 2018 dans la revue Proceedings of the Royal Society of London B rév&egra

Savoir plus...

Le plus ancien dinosaure géant jamais découvert est argentin

Le plus ancien dinosaure géant jamais découvert est argentin Une nouvelle espèce de dinosaures herbivores a été découverte en Argentine : Ingentia prima. Celle-ci vivait à la fin du Tr

Savoir plus...

#MAROC_CASABLANCA_DINOSAURE: Des restes d’un dinosaure découverts à proximité de Casablanca

Une équipe de scientifiques a découvert des restes d’un dinosaure à bec, vieux de 66 millions d’années, dans la région de Casablanca. Selon le magazine scientifique britannique « Scien

Savoir plus...

La Nasa craint l'arrivée d'un astéroïde géant, «le dieu du chaos»

La Nasa craint l'arrivée d'un astéroïde géant, «le dieu du chaos» En cas de changement de trajectoire qui lui ferait prendre le chemin de notre planète, l'astéroïde

Savoir plus...

Détruire un astéroïde avec une bombe nucléaire est plus difficile que prévu

Détruire un astéroïde avec une bombe nucléaire est plus difficile que prévu Peut-on se protéger de l'impact d'un gros astéroïde en le faisant exploser avec des armes nucl&ea

Savoir plus...

Une nouvelle espèce de dinosaure découverte en Argentine

Une nouvelle espèce de dinosaure découverte en Argentine Un dinosaure herbivore qui vivait il y a quelque 110 millions d'années vient d'être retrouvé en Argentine. Il s'agit d'une nou

Savoir plus...

Météorites et pierres précieuses du Maroc en vente sur internet

Météorites et pierres précieuses du Maroc en vente sur internet Le trafic d'objets archéologiques, de météorites et de squelettes de dinosaures continue. On se souvient des remous provoqu

Savoir plus...

Les vraies couleurs du dinosaure Sinosauropteryx

Les vraies couleurs du dinosaure Sinosauropteryx Des paléontologues de l'université de Bristol confirment leur déduction d'il y a sept ans : les couleurs de Sinosauropteryx, le premier dinosaure à

Savoir plus...

Les tags en relation

Recherche du site

Recherche avancée / Spécifique

Géoparc et Recherche Scientifique

Le coins de l’étudiant

Blog Géoparc Jbel Bani

Découvrez notre escpace E-commerce


Pour commander cliquer ci-dessous Escpace E-commerce

Dictionnaire scientifique
Plus de 123.000 mots scientifiques

Les publications
Géo parc Jbel Bani

Circuits & excursions touristiques

cartothéques

Photothéques

Publications & éditions