Viaje de observación geologica Marrakech-taroudante-TataFoumZguid-Chgaga-Zagoura-BouomalenDades-Marrakech (Géoparc Jbel Bani)
le géoparc du jbel bani - tata

Vous êtes ici : Accueil > Vulgarisation à la géologie > Géologie et Jbel Bani ! > Viaje de observación geologica Marrakech-taroudante-TataFoumZguid-Chgaga-Zagoura-BouomalenDades-Marrakech (Géoparc Jbel Bani)

GJB

Viaje de observación geologica Marrakech-taroudante-TataFoumZguid-Chgaga-Zagoura-BouomalenDades-Marrakech (Géoparc Jbel Bani)

Au Nord-ouest du continent africain, l’Anti-Atlas constitue le domaine austral du Royaume du Maroc. Comme le suggère l’image satellite (Figure 1 gauche), ces régions arides et semi-désertiques présentent une qualité d’affleurement exceptionnelle.

cart-anti-atlas

Figure 1. Situation de l’Anti-Atlas du Maroc. Gauche : mosaïque de vue satellite. Droite : carte géologique simplifiée

La chaîne de l’Anti-Atlas se présente sous la forme d’un vaste bombement anticlinal comportant en son coeur des affleurements de socle appelés boutonnières, elles même bordées par une couverture sédimentaire paléozoïque plissée (Figure 1 droite).

L’axe de cet anticlinal suit une oriede boutonnières. D’ouest en est : la boutonnière de Bou Azzer (Anti-Atlas central), celle du Saghro et celle de l’Ougnate. Avec son orientation NNW-SSE, la boutonnière de Bou Azzer dévie de l’orientation générale (NE-SW) des boutonnières de l’Anti-Atlas (Figure 1, p.2). Le plintation ENE-WSW.

Le socle apparaît sous la forme

ssement de la couverture paléozoïque est mis en valeur par la formation du Bani, crête ordovicienne qui peut être suivie dans tout l’Anti-Atlas. L’image à grande échelle du Paléozoïque montre une série de dômes et bassins. D’ouest en est : la cuvette de Tazzarine, les « bassins » du Mader et du Tafilalt. Cette structure concorde avec celle de la chaîne de l’Ougarta d’orientation NW-SE. De grandes structures d’extension telle que le graben de Zagora apparaissent dans les niveaux rigides de la couverture.

2.2. Eléments morpho-géologiques de l’Anti-Atlas oriental

La carte de la Figure 5 représente les grandes formes géologiques de l’AntiAtlas oriental.

kharita

Figure 5. Eléments géologiques de l’Anti-Atlas oriental. D’après la Carte Géologique du Maroc au 1 : 1'000'000 (1985).

Le tout est scellé par des sédiments du Crétacé ou plus récents. On distingue le plateau Crétacé des Monts Kem-Kem au sud-est, la Hamada du Guir Mio-Pliocène à l’est, le Crétacé du nord de l’Ougnate et le bassin Cénozoïque d’Ouarzazate sur la bordure NW du Saghro. Au nordouest de l’Anti-Atlas, le Haut Atlas est limité au sud par la faille sud atlasique.

Ces formes géomorphologiques sont visibles sur les vues tridimensionnelles de la Figure 6.

kharita1

2.3. Le socle

Avec une impressionnante variété de roches, le socle est le témoin d’une activité géologique multiphasée qui explique sa complexité. D’un point de vue « varisque », le socle comprend toutes les roches antérieures aux sédiments déposés lors du rift Précambrien.

L’orogenèse Anti-Atlasique désigne celle du cycle Panafricain. Les roches du socle de la présente étude sont subdivisées en trois parties (1) Le socle éburnéen Paléoprotérozoïque (~2 Ga) composé principalement de granitoïdes intrusifs dans des séries métamorphiques complexes, (2) le super groupe de l’Anti-Atlas comprend des roches volcano-sédimentaires, ophiolitiques et intrusives impliquées dans l’accrétion Panafricaine au Néoprotérozoïque, et (3) le super-groupe d’Ouarzazate est composé de roches volcaniques, intrusives et détritiques dans un contexte fini- à postcollisionnel.

kharitae3

Figure 7. Limites cratoniques de l’Anti-Atlas. SAF : South Atlas Fault ( Faille sud atlasique), AAMF : Anti-Atlas Major Fault (Accident Majeur), SGA : Saoura gravimetric anomaly (Anomalie gravimétrique du Saoura).

2.4. La couverture Paléozoïque

La série sédimentaire Paléozoïque de l’Anti-Atlas est impressionnante par sa puissance. Dans le grabben de Zagoura, elle atteint 2 km d’épaisseur.

tata3

Figure 9. Formations et colonne stratigraphique de l’Anti-Atlas.

Cambrien

La série de l’Adoudounien se dépose après les Conglomérats de base couronnant le super groupe d’Ouarzazate. L’Adoudounien comprend les Calcaires inférieurs, la série Lie de vin et les Calcaires supérieurs (Figure 9). Ensuite, une série de schistes argileux se termine par le niveau marqueur des Grès roses. Le sommet des Grès roses marque la fin du Cambrien inférieur. Les premiers sédiments présents sur l’ensemble du domaine anti-atlasique sont les Schistes à Paradoxides (trilobites) et les Grès verts, ensemble correspondant au Cambrien moyen.

Ordovicien

L’Ordovicien demeure toujours à tendance détritique. L’Ordovicien inférieur débute par une puissante série de schistes argileux et se termine par les grès et quartzites du 1er Bani. L’Ordovicien supérieur ressemble beaucoup à l’inférieur, mais d’une plus petite épaisseur. Le  niveau marqueur qui le couronne est le 2ème Bani. Il comprend des microconglomérats et des surfaces érodées témoignant d’une glaciation (Choubert et Faure-Muret, 1983).

Silurien

Après la dominance du détritisme provenant du craton africain, le Silurien marque le passage à  une sédimentation carbonatée. Ce changement est expliqué par une hausse du niveau marin qui commence par déposer une épaisse série de black shales, constituant une importante roche mère en Afrique du nord (MacGregor, 1996 Boote et al. 1998). S’ensuit l’apparition de bancs calcaires qui vont dominer durant le Dévonien.

Durant cette période, la marge du Gondwana bénéficie d’un calme tectonique. La composante calcaire est plus développée dans la partie orientale. Les calcaires gris bleutés à noirs terminent la formation des Richs. Ces niveaux condensés abritent une riche faune paléontologique de goniatites et d’orthocères notamment.

Carbonifère

Les sédiments Carbonifères témoignent d’un retour marqué du détritisme. Après une épaisse série de schistes argileux, la tendance devient gréseuse. Des figures de chenaux, des marques de courant et des bioturbations décrivent un environnement deltaïque. On trouve dans la partie nord de l’Anti-Atlas oriental des figures sédimentaires interprétés comme des tempes stites. Les calcaires couronnant la série dans le sud-ouest sont absents dans la partie orientale.

Structure générale – Coupes La Figure 12 permet de se rendre compte de la structure générale de l’Anti-Atlas oriental. L’affleurement des boutonnières donne la structure globale à savoir une forme anticlinale d’orientation ENE-WSW à l’ouest puis E-W à l’est (structure antiforme majeure). Au cœur de cet anticlinal se trouve le socle, puis de part et d’autre la couverture paléozoïque.

harara

El programa para el curso através del alto y anti Atlas sería lo siguiente: 1 día: llegada à Marrakech y noche en Marrakech Día 2:Marrakech- Ouled Berhil (Noche en Ouled Berhil).

Trajet consacrée à la découverte de "La chaîn e alpine du Haut Atlas". Sur la route, nous aurons l'occasion de voir la vallée de Nfiss. Vous traverserez la chaîne du Haut Atlas occidental par le col du Tizi Test, très intéressant pour une approche de la tectonique et de la sédimentation. Depuis ce col, vous profiterez d'une vue splendide sur la vallée du haut atlas occidentale. Puis nous arriverons sur la dépression du Souss en traversant la faille sud atlasique (SAF).

paysage

Día 3: Ouled Berhil – Igherm- Tata

Nuitée à Tata

Traversée NS de l’Anti Atlas. Coupe géologique Aoulouz –Tata par la boutonnière d’Irherm montrant le socle de l’Anti Atlas, où affleure des diorites et gabbros, et une série volcano détritique d’Age précambrienne

paysage1

Día 4: Senderismo en el Géoparque de Tata. (Nuitée à Tissint)

Le Géoparc du Jbel BaniDrâa permettra et permet déjà de définir les liens qui ont depuis des millénaires réunis historiquement population et gestion de l’eau Mode de vie en milieux oasien, au désert et en montagne avec adaptation au nomadisme, à l’élevage du dromadaire, à la gestion de l’eau et à sa domestication pour les palmeraies. Le Géoparc du Jbel Bani a vocation de fédérer l’ensemble de ces données culturelles, touristiques et vivrières par la prise en compte d’un milieu associatif et des coopératives féminines. Avec prise en compte des formations et reconversions des filières adaptées aux jeunes diplômés, …, le Géoparc du Jbel Bani – Drâa, avec l’association « AMDGJB » Association Marocaine de Développement du Géoparc du Jbel Bani et les Universités de Rabat Mohammed V et d’Ibn Zohr d’ Agadir, se donne pour objectif principal un développement éco sociétal parfaitement inclusif intégré et durable.

Les grottes de Messalite                   

A 7 Kms au Nord de Tata (en direction de TAGMOUTE) l’on peut visiter les grottes de Messalite (29°48,41’’N 7°59,25’’W) en prenant la route de Tagmoute, en passant par la zaouïa d’Agadir Lhna (29°46,15’N_07°59’W) d’où du haut de village, l’on a un beau panorama sur les palmeraies d’Afra et de Tata. Les grottes accessibles a pied uniquement, sont en face d’un parking en bordure de l’ouad. Elles sont profondes avec d’impotentes formations de stalagmites et stalactites.

tata-city                                 

Día 5: Tissint –FoumZguid (nuitée en Chgaga, bivouak)

bivouak

Día 6: Foum Zguid (Chgaga) –Ouarzazate

Un premier arrêt (sub-arrêt J3.6A) peut être effectué juste à l’entrée du village d’El Mhamid (GPS : 30° 8'4.91"N, 6°52'48,60"W) ; ne pas confondre avec le village homonyme au sud de Zagora, cf. J1) et de sa palmeraie pour une vue d’ensemble (fig. 3.15A). Vers le sud, on aperçoit le 1 Bani (Or4), gréseux et épais, surmontant la formation pélitique de Tachilla (Or3). L’ensemble est traversé par le grand dyke de Foum Zguid qui provoque des perturbations dans les couches à son voisinage.

tata3

Les séismites cambriennes de Talat (GPS : 30°23'28,59"N, 6°52'51,61"W)

Amorcer le grand virage à 180° de Talat et se garer. Vers l’ouest, un affleurement de

Calcaires supérieurs (Ad3) forme une petite butte qui avance dans le méandre. Il est constitué d’un ensemble marno-calcaire monoclinal, d’un niveau de marnes blanchâtres, puis d’une barre dolomitique (fig. 3.11). La base de cette dernière montre des déformations intraformationnelles avec des couches plissées et invaginées dans les marnes. Certains plis déversés vers l’est ressemblent à des slumps, mais dans l’ensemble, les structures évoquent des figures de charge (load marks) de grande échelle. L’ensemble est scellé par des couches marno-calcaires plus calmes. Ces déformations à caractère synsédimentaire sont dues à des secousses sismo-tectoniques ayant entraîné une instabilité favorisée par le contraste de compétence entre les marnes et les calcaires. Dans la littérature de telles structures sont considérées comme des séismites (Montenat et al. 2007, entre autres).

hadabat

Dia 7: Ouarzazate –Marrakech

kharita4

Dia 8: Marrakech -Barcelona

Breve comentario sobre el curso , objetivos y otros remas de interés :

Para ir hasta Marrakech se recomiendan los siguientes aviones :

Domingo día 9 de abril : Hay dos aviones , Ryanair y Vueling que salen desde Barcelona , uno a la mañana y otro a la tarde.

Domingo día 16 de abril : Sólo parece cómodo y razonable el vuelo de ryanair Hay otras compañías , como air marroc o alitalia ,pero el precio es desmesurado , o el horario muy

incómodo.

Para aquellos que tengan disponibilidad de días salir o volver dos o tres días antes puede representar pagarse el hotel en Marrakech con la diferencia de precio. Y hasta aquí el tema vuelos.

Source web par colegiominas

Imprimer l'article

Les articles en relation

Maroc : Environnement

Maroc : Environnement Géographie, faune et flore du Maroc Largement ouvert sur le littoral atlantique et méditerranéen, le Maroc est relativement isolé du reste du continent africain par la chaîne

Savoir plus...

#MAROC_Le_moussem_des_amandiers_à_Tafraout

#MAROC_Le_moussem_des_amandiers_à_Tafraout Si Immouzer a le moussem du miel et Ouarzazate, le moussem des roses, la ville de Tafraout a elle le moussem des amandiers. Découvrez cette fête traditionnelle et culture

Savoir plus...

Les Sciences de la Terre

Les Sciences de la Terre Les sciences de la Terre regroupent les sciences dont l'objet est l'étude de la Terre (lithosphère, hydrosphère et atmosphère) et d

Savoir plus...

Le caméléon commun

Le caméléon est un reptile diurne et arboricole, il ne descend que rarement à terre. Il vit en solitaire et se montre très territorial sauf au moment de la reproduction. Les caméléons sont le

Savoir plus...

Ross 128 b : cette planète proche pourrait héberger la vie

Ross 128 b : cette planète proche pourrait héberger la vie Découverte au cours de l'automne 2017, Ross 128 b serait, selon toute vraisemblance, une exoplanète rocheuse. La deuxième plus proche d

Savoir plus...

CHARTE DE GEOTOURISME

 CHARTE DE GEOTOURISME  Province de Tata Géoparc du Jbel Bani            « Lettre d’intention »      &

Savoir plus...

Réchauffement : de plus en plus de risques d'incendies dans l'Europe méditerranéenne

Réchauffement : de plus en plus de risques d'incendies dans l'Europe méditerranéenne La région méditerranéenne, si appréciée des touristes, est aussi une zone particuli&

Savoir plus...

Les mille et un atouts des plantes aromatiques et médicinales

Les mille et un atouts des plantes aromatiques et médicinales Améliorer la qualité pour servir au mieux l’économie sociale Plus de mille coopératives opérant dans le domaine des pl

Savoir plus...

Les 10 arbres fruitiers spontanés du Maroc

Les 10 arbres fruitiers spontanés du Maroc Le Maroc, pays où l’agriculture occupe un rôle très important, est une terre qui compte de nombreuses espèces d’arbres. Le Maroc, pays de passage, a

Savoir plus...

Qu'est-ce qu'un géoparc mondial UNESCO ?

Un géoparc mondial UNESCO est un espace territorial présentant un héritage géologique d’importance internationale. Cet héritage permet aux populations de prendre conscience et de trouver les cl&e

Savoir plus...

Les scorpions du Maroc (liste, photos et précautions)

   « Les scorpions  sont un ordre d’arthropodes de la classe des arachnides. Ils se distinguent des araignées par leurs pédipalpes en pinces et par l’aiguillon venimeux qu’ils

Savoir plus...

FLORE (Géoparc Jbel Bani)

FLORE (Géoparc Jbel Bani) La découverte de la région de Souss-Massa permet une immersion dans un univers où la nature s’exhibe avec splendeur. Vous serez presque instinctivement emportés par l

Savoir plus...

Les tags en relation

Paléozoïque l’Université Ibn Zohr (UIZ) d’Agadir Association marocaine pour le développement du Géoparc de Jbel Bani (AMDGJB) Anti-Atlas Gondwana Saghro l’Ougnate boutonnières de l’Anti-Atlas graben de Zagora boutonnières précambrienne paléoprotérozoïque Cambrien boutonnière d’Irherm tardi-orogénique panafricaine Néoprotérozoique grottes de Messalite Adoudounien Ordovicien inférieur du Maroc Ordovicien (Géoparc Jbel Bani) Silurien (Géoparc Jbel Bani) Carbonifère (Géoparc Jbel Bani) granitoïdes (Géoparc Jbel bnai) Viaje de observación geologica Marrakech-taroudante-TataFoumZguid-Chgaga-Zagoura-BouomalenDades-Marrakech (Géoparc Jbel Bani) Anti-Atlas du Maroc chaîne de l’Anti-Atlas coeur des affleurements de socle boutonnière de Bou Azzer (Anti-Atlas central) formation du Bani ordovicienne cuvette de Tazzarine (Géoparc Jbel Bani) bassins du Mader chaîne de l’Ougarta d’orientation (Géoparc Jbel Bani) sédiments du Crétacé (Géoparc Jbel Bani) plateau Crétacé des Monts Kem-Kem Hamada du Guir Mio-Pliocène (Géoparc Jbel Bani) Crétacé du nord de l’Ougnate (Géoparc Jbel Bani) bassin Cénozoïque d’Ouarzazate roches du socle (Géoparc Jbel Bani) séries métamorphiques complexes (Géoparc Jbel Bani) Anomalie gravimétrique du Saoura Paléozoïque de l’Anti-Atlas grabben de Zagoura Paradoxides (trilobites) Grès verts (Géoparc Jbel Bani) quartzites du 1er Bani (Géoparc Jbel Bani) calcaires gris (Géoparc Jbel Bani) paléontologique de goniatites (Géoparc Jbel Bani) Orthocères (Géoparc Jbel Bani) sédiments Carbonifères (Géoparc Jbel Bani) schistes argileux (Géoparc bel Bani) vallée de Nfiss (Géoparc Jbel Bani) faille sud atlasique (SAF) Coupe géologique Aoulouz –Tata socle de l’Anti Atlas Géoparc du Jbel Bani – Drâa Universités de Rabat Mohammed V zaouïa d’Agadir Lhna (Géoparc Jbel Bani) palmeraies d’Afra (Géoparc Jbel Bani) village d’El Mhamid formation pélitique de Tachilla dyke de Foum Zguid séismites cambriennes de Talat Calcaires supérieurs (Géoparc Jbel Bani) marno-calcaire monoclinal (Géoparc Jbel Bani) sismo-tectoniques (Géoparc Jbel Bani)

Recherche du site

Recherche avancée / Spécifique

Géoparc et Recherche Scientifique

Le coins de l’étudiant

Blog Géoparc Jbel Bani

Découvrez notre escpace E-commerce


Pour commander cliquer ci-dessous Escpace E-commerce

Dictionnaire scientifique
Plus de 123.000 mots scientifiques

Les publications
Géo parc Jbel Bani

Circuits & excursions touristiques

cartothéques

Photothéques

Publications & éditions