Recherches archéologiques sur les origines de la ville de Rirha /Gilda
le géoparc du jbel bani - tata

Vous êtes ici : Accueil > Vulgarisation à l'archéologie > Archéologie et Sciences de la Terre ! > Recherches archéologiques sur les origines de la ville de Rirha /Gilda

Recherches archéologiques sur les origines de la ville  de Rirha /Gilda

1. Intérêt scientifique :

Le   programme   de   recherches  sur   Rirha   mené   par   l’Institut   National   des   Sciences   l’Archéologie et du Patrimoine, est soutenu et financé par le Ministère des affaires étrangères français,  la  Casa de Velázquez et le  Groupe  de  recherche  archéologique  de  l’université  de  Pau. Il a débuté en 2004 par le montage d’une étude-diagnostic. Ensuite, la mission a entrepris des  opérations  de  prospections  et  de  fouilles  après  avoir  réuni  toute  la  documentation  archéologique disponible depuis la découverte du site en 1919 jusqu’aux prospections menées dans la zone au début des années 2000.

Parmi les objectifs fixés à ce projet, la recherche des origines de la ville, dont on pense qu’il peut  s’agir  de  la ville  antique  de  Gilda, mentionnée  dans  les  textes  gréco-latins,  possible  capitale  du  royaume  de  Maurétanie avant  la  conquête  romaine  d’une  part  et  d’autre  part  la  mise au jour et la valorisation des différentes composantes de la cité. 

Ainsi, un nouveau relevé topographique du site et de ses environs, après nettoyage fin de tous les  anciens  sondages,  a  été  effectué.  D’autres  investigations  annexes  furent  menées  les  recherches géomorphologiques ont permis de tracer l’évolution spatio-temporelle du tracé de l’oued  Beht autour du site. Des prospections géophysiques ont révélé des anomalies  électromagnétiques témoignant de la présence de structures construites d’origine anthropique.

Par  ailleurs,  une  vaste  étude  sur  le  paléo  environnement  a  été  effectuée  parallèlement  aux fouilles; elle associe géomorphologie, palynologie, anthracologie, carpologie, malacologie et archéozoologie.  Les  prélèvements  ont  été  effectués  de  façon  systématique  dès  la  campagne  2005 .

Les plus importants résultats de la campagne de l’année 2008 sont sans nul doute la mise au jour  d’une  structure  bâtie  datant  du  Haut  Moyen-âge  et  la  mise  en  évidence  de  deux inscriptions  néo  puniques  placées  à  l’intérieur  d’une  amphore  à  salaison  de  poissons.  Les  deux  inscriptions,  qui  sont  encore  en  cours  d’étude,  sont  finement  gravées  après  cuisson  sur  des  parois  d’amphores  caractéristiques  des  premières  décennies  du  Ier  siècle  Ap.  J.-C.  et  présentent chacune un long texte de six lignes. Ces inscriptions sont aujourd’hui considérées comme les textes les plus longs découverts au Maroc.

2. Institutions impliquées :

- Institut National des Sciences de l’Archéologie et du Patrimoine, Rabat

- Ministère des affaires étrangères français,

- Casa de Velázquez

- Groupe de Recherche Archéologique (Université de Pau et des Pays de l’Adour).

3. Direction scientifique :

- M. Kbiri Alaoui, Conservateur du site archéologique de Chellah et des Oudaïas 

- Laurent Callegarin Maître de conférences et membre du Groupe de Recherche Archéologique (Université de Pau et des Pays de l’Adour).

Source web par minculture

Imprimer l'article

Les articles en relation

Voici Patagotitan mayorum, le plus grand de tous les dinosaures

Voici Patagotitan mayorum, le plus grand de tous les dinosaures Il y a environ cent millions d'années, dans l'actuelle Patagonie, des jeunes titanosaures vivaient dans une plaine d'inondation qui deviendra plus tar

Savoir plus...

Que voir à Tan-Tan, DÉSERT DE TAN-TAN (Géoparc Jbel Bani)

Que voir à Tan-Tan, DÉSERT DE TAN-TAN (Géoparc Jbel Bani) Avant poste saharien, ce sont deux dromadaires blancs, gigantesques, qui accueillent le visiteur à l’entrée de la ville… D&e

Savoir plus...

La Hyène rayée

La Hyène rayée Issue du genre « Hyaena », la Hyène rayée fréquente les régions sèches ou désertiques. On la trouve notamment dans la région du bas Drâa

Savoir plus...

Le Système solaire au cœur d'un ouragan de matière noire ? Ah bon ?

Le Système solaire au cœur d'un ouragan de matière noire ? Ah bon ? Les raisons de croire à l’existence de la matière noire sont plus solides que jamais. Mais ce n’est pas une raison

Savoir plus...

Le festival des fiançailles d’Imilchil: Mariage et folklore

Le festival des fiançailles d’Imilchil: Mariage et folklore Dans le Haut-Atlas Oriental, le village d’Imilchil organise chaque année au mois de Septembre un festival où des centaines de jeunes filles

Savoir plus...

Les araignées des villes n’ont plus peur de la lumière

Les araignées des villes n’ont plus peur de la lumière D’année en année, la pollution lumineuse gagne du terrain. Elle perturbe les comportements et même la physiologie des animaux. Mais

Savoir plus...

Photos: Trois jeunes canis dans lAnti Atlas

Photos: Trois jeunes canis dans l’Anti Atlas Ali Irizi a encore frappé. Cette fois il s’agit de trois louveteaux quelque part dans l’anti Atlas. Cette fois encore la photo ne manque pas de susciter questions et &

Savoir plus...

Microsoft annonce un Windows 10 gratuit et les lunettes HoloLens

Microsoft annonce un Windows 10 gratuit et les lunettes HoloLens Microsoft a tenu une nouvelle conférence dédiée à Windows 10 et annoncé que le nouvel OS sera proposé en mise à jour gr

Savoir plus...

Kasbahs et ksour du sud-est marocain: TAMGROUT (Géoparc jbel bani)

Kasbahs et ksour du sud-est marocain: TAMGROUT (Géoparc jbel bani) Ce ksar est situé à 25 Km de Zagora en direction de M'Hamid. Il est construit sur un plateau pratiquement désertique et comprend 200 h

Savoir plus...

Prise de décision relative au changement climatique: Quel rôle joue vraiment la météo ?

Prise de décision relative au changement climatique: Quel rôle joue vraiment la météo ? La prise de décision relative au changement climatique est fortement liée aux données mét&

Savoir plus...

Étages bioclimatiques et végétation : l’empreinte de l’aridité (Anti-Atlas) pour J. Riser

Étages bioclimatiques et végétation : l’empreinte de l’aridité (Anti-Atlas) pour J. Riser Les étages bioclimatiques de l’Anti-Atlas se classent en fonction de l’éloign

Savoir plus...

Gravures rupestres de la préhistoire d'Aït Ouaazik au Maroc

Gravures rupestres de la préhistoire d'Aït Ouaazik au Maroc Les Gravures rupestres de la préhistoire d'Aït Ouaazik au Maroc sont des gravures préhistoriques d'âge néolithique ap

Savoir plus...

Les tags en relation

Recherche du site

Recherche avancée / Spécifique

Géoparc et Recherche Scientifique

Le coins de l’étudiant

Blog Géoparc Jbel Bani

Découvrez notre escpace E-commerce


Pour commander cliquer ci-dessous Escpace E-commerce

Dictionnaire scientifique
Plus de 123.000 mots scientifiques

Les publications
Géo parc Jbel Bani

Circuits & excursions touristiques

cartothéques

Photothéques

Publications & éditions