Zagora : La ville généreuse (Géoparc Jbel Bani)
le géoparc du jbel bani - tata

Vous êtes ici : Accueil > Géoparc et Tourisme > Le Géo éco Tourisme > Zagora : La ville généreuse (Géoparc Jbel Bani)

GJB

Zagora : La ville généreuse (Géoparc Jbel Bani)

Zagora est une ville située à la fin de la vallée du Drâa, dans la Région de Drâa-Tafilalet dans le sud marocain. D’une superficie totale de 2.180.307 ha, elle est limitée au nord par la province de Ouarzazate, à l’est par celle d’Errachidia, au sud-ouest par la province de Tata et au sud-est par les frontières algéro-marocaines.

La ville nouvelle de Zagora date du protectorat français dont elle était un des centres administratifs. Toutefois, l’oasis était habitée depuis bien plus longtemps, puisqu’elle fut la base du départ des conquêtes des Almoravides vers Sijilmassa, puis le Souss, pour finalement fonder leur capitale à Marrakech.

C’est de là aussi que partit l’expédition des Saâdiens vers Tombouctou en 1591. Le «Panneau des caravanes» au centre de la ville est sans doute l’endroit le plus photographié de la ville, il indique «Tombouctou 52 jours» alors qu’il en a fallu 135 à l’armée saâdienne pour y parvenir. Zagora fut également un centre caravanier, point de départ des grands convois transsahariens. Il y a peu à voir à Zagora même, beaucoup aux alentours. Dominée par la chaîne de l’Anti-Atlas avec le désert tout près, le paysage prend une splendeur minérale dont l’éclat rejaillit sur les constructions. À quelques kilomètres de Zagora, s’élèvent les dunes les plus impressionnantes de tout le sud, appelées les dunes de Chegaga. On peut aussi traverser l’oued et aller tranquillement se promener dans la palmeraie. À la sortie de la ville, à quelques kilomètres, un point panoramique sur la palmeraie vous attend.

Zagora possède l’une des plus belles palmeraies du pays, et fait la fierté de cette région de Drâa. Ses explorateurs à dos de chameaux ou en voiture reconnaissent la générosité de ce désert qui leur offre paix, pureté et simplicité. Diversité de la flore, de la faune, de la nature, des montagnes aux formes et couleurs rougeâtres originales, des oasis, des oueds, des forêts (Tamaris et Acacia), et de très belles dunes aux couleurs dorées Tinfou, M’Hamid El Ghizlane, Chegaga, Erg Lihoudi et N’Khila. Cette oasis qu’est la vallée du Drâa, arrosée par l’oued et parsemée de palmiers dattiers, possède l’un des plus beaux et des plus spectaculaires paysages désertiques de tout le Sahara. 

Infos pratiques

Comment y accéder

À partir de Marrakech : 350 km en prenant la route nationale N 9, route passant par les sommets du Haut Atlas. À partir de Ouarzazate : 160 km par la N 9 aussi. Zagora dispose également d’un petit aéroport, mais qui pour l’instant n’est ouvert qu’aux vols nationaux.

La période

Éviter l’été !

Zagora possède un climat désertique chaud typique du désert marocain avec des étés longs, torrides et des hivers courts, agréablement chauds. Privilégiez donc l’automne et le printemps !

L’activité

Le Marathon ! Pour les amoureux des courses difficiles, quoi de plus «challenging» qu’un marathon en plein désert.

Il regroupe un petit millier de participants, et a la particularité de se courir chaque année le 31 décembre, se concluant par la soirée de réveillon.

L’adresse

La Fibule du Drâa. Située en frange de palmeraie à moins d’un kilomètre du centre-ville, cette Kasbâh d’hôtes est un petit écrin de verdure au beau milieu de Zagora! On remonte dans le temps dans cet hôtel très bien équipé et à l’ambiance «coloniale» des années 60-70.

Le 23/09/2017

Source web par : les eco

Imprimer l'article

Les articles en relation

Ksar d'Aït-Ben-Haddou

Ksar d'Aït-Ben-Haddou Ensemble de bâtiments de terre entourés de murailles, le ksar est un type d'habitat traditionnel présaharien. Les maisons se regroupent à l'intérieur de ses mur

Savoir plus...

Menaret "Agadir Amghar"(Akka)

Menaret "Agadir Amghar"(Akka) Le Minaret de cette ancienne Mosquée est localisé dans le contexte du village d’Agadir Amghar et de son oasis, 8 km au Nord de la petite ville d’Akka. On est dans l

Savoir plus...

ZAGORA Les merveilles de la vallée du Drâa : 260 km de palmeraie. (Géoparc Jbel Bani)

ZAGORA Les merveilles de la vallée du Drâa : 260 km de palmeraie. (Géoparc Jbel Bani) Zagora n'est pas seulement un Stop-off-point pour des espaces verts le désert, mais aussi un panorama aux diff&eacut

Savoir plus...

Kafila, la caravane chamelière qui veut relier le passé du Maroc à son avenir (Géoparc Jbel Bani)

Kafila, la caravane chamelière qui veut relier le passé du Maroc à son avenir (Géoparc Jbel Bani) Du 1er mars au 31 mai 2020, une caravane scientifique et culturelle constituée sous le nom de Kafila

Savoir plus...

Kafila, quand une caravane renoue avec les routes de la connaissance (Géoparc Jbel Bani)

Kafila, quand une caravane renoue avec les routes de la connaissance (Géoparc Jbel Bani) Veste en fourrure polaire, doudoune ou djellaba à capuche, toile épaisse pour le soir, coupe-vent, pantalons de toile l&eac

Savoir plus...

Anti atlas et Haut atlas

Les montagnes marocaines et leurs cimes enneigées en hiver font partie intégrante, non seulement de la géographie du pays, au même titre que le désert ou le littoral, mais aussi et surtout de son hi

Savoir plus...

Habillements traditionnelles de la populations de la province de zagora

Habillements traditionnelles de la populations de la province de zagora Les femmes portent la malhfa, ou izar. C’est un tissu léger de cinq ou six mètres de long dont s’enveloppe entièrement la femme.

Savoir plus...

Photos: Trois jeunes canis dans l’Anti Atlas

Photos: Trois jeunes canis dans l’Anti Atlas Ali Irizi a encore frappé. Cette fois il s’agit de trois louveteaux quelque part dans l’anti Atlas. Cette fois encore la photo ne manque pas de susciter questions et &

Savoir plus...

La mangouste Ichneumon (نمس)

La mangouste Ichneumon (نمس) Le rat des pharaons (Herpestes ichneumon en latin, نمس en Darija ), mangouste d’Égypte ou mangouste ichneumon est une espèce de petit mammifère carnivore, qui depuis touj

Savoir plus...

Météorites : De la fascinante « black beauty » de Tissint à l'éblouissante « green beauty » de Boujdour"

Météorites : De la fascinante « black beauty » de Tissint à l'éblouissante « green beauty » de Boujdour" En raison de ses précieuses richesses d'origine tant ter

Savoir plus...

CHARTE DE GEOTOURISME

 CHARTE DE GEOTOURISME  Province de Tata Géoparc du Jbel Bani            « Lettre d’intention »      &

Savoir plus...

Le Palmier-Dattier

Le Palmier-Dattier Emblématique des zones arides ou semi-arides d’Afrique du Nord, du Sahara et du Moyen Orient, le palmier-dattier est une plante cultivée qui a une importance centrale dans l’équilib

Savoir plus...

Les tags en relation

Recherche du site

Recherche avancée / Spécifique

Géoparc et Recherche Scientifique

Le coins de l’étudiant

Blog Géoparc Jbel Bani

Découvrez notre escpace E-commerce


Pour commander cliquer ci-dessous Escpace E-commerce

Dictionnaire scientifique
Plus de 123.000 mots scientifiques

Les publications
Géo parc Jbel Bani

Circuits & excursions touristiques

cartothéques

Photothéques

Publications & éditions