La météorite du Sahara vient bien de Mars
le géoparc du jbel bani - tata

Vous êtes ici : Accueil > Vulgarisation à la météoritologie > Météorites et TSGJB - AMDGJB ! > La météorite du Sahara vient bien de Mars

La météorite du Sahara vient bien de Mars

Un fragment de 28,5 g de la météorite martienne de Tissint. Crédit : J.-L. Dauvergne/Ciel et Espace Photos.

Ciel & Espace vous l'annonçait dès le 23 décembre 2011 : un bolide venu de la planète Mars est tombé au Maroc, non loin de la ville de Tata.

L'objet, dont quelques fragments avaient été récoltés par le chasseur de météorites Luc Labenne, a été formellement identifié comme une Shergottite, c'est-à-dire l'un des types de météorites dont l'origine est attribuée à la planète Mars.

Une expertise américaine

Comme nous le mentionnions en décembre 2011, plusieurs fragments de cette météorite avaient été retrouvés et envoyés pour expertise à des scientifiques américains. Ceux-ci, par la voix de Carl Agee, directeur de l'Institut des météorites de l'université du Nouveau-Mexique, ont confirmé l'origine martienne de l'objet. Ils l'ont nommé « météorite de Tissint », du nom d'un village du sud du Maroc près duquel des morceaux ont été trouvés.

Côté français, Luc Labenne, qui avait pu récupérer quelques fragments, avait transmis le 23 décembre un échantillon au Muséum national d'histoire naturelle, pour une authentification. Celle-ci ne saurait tarder ; ainsi que la classification officielle de la météorite.

Les circonstances de la chute mieux connues

La météorite est entrée dans l'atmosphère le 18 juillet 2011, vers 2 h (heure locale), en suivant une trajectoire du nord-ouest vers le sud-est. Elle a été aperçue par des nomades de la région de l'oued Draâ, au sud du Maroc, non loin de la frontière avec l'Algérie. Des habitants de la ville de Tata l'ont également vue.

Plusieurs personnes ont recherché des fragments d'après la trajectoire observée. Finalement, les premières découvertes ont eu lieu fin octobre 2011, près du village de Tissint, à environ 65 km à l'Est de Tata. C'est ainsi que quelques semaines après, l'un de ces fragments passait par la rédaction de Ciel & Espace le 23 décembre. Retrouvez sa photo dans notre numéro de février, en kiosques le mardi 24 janvier.

Une météorite très rare        

On ne connait en tout que 58 météorites martiennes. Celle-ci est seulement la cinquième dont la chute a été observée. Or, ce fait est très important car le caillou céleste n'a guère eu le temps de subir les assauts de l'érosion liée au vent et aux précipitations.

De plus, il a peut-être été préservé d'une contamination en profondeur par des organismes terrestres, ce qui peut se révéler primordial dans le cas d'une recherche d'indices fossiles d'une vie martienne.

Plus généralement, cette roche excavée du sol de Mars et expédiée dans l'espace par l'impact d'un planétoïde va renseigner les scientifiques sur la géologie de la planète rouge, même si on ignore de quelle région elle provient. Une affaire à suivre.

Source web par cieletespace

Imprimer l'article

Les articles en relation

La genèse du relief : paroxysme hercynien et rajeunissement fini Tertiaire Pour J. Riser (l’Anti-Atlas)

La genèse du relief : paroxysme hercynien et rajeunissement fini Tertiaire Pour J. Riser (l’Anti-Atlas) 3L’histoire géologique de l’Anti-Atlas est aussi longue et complexe que celle du craton africain

Savoir plus...

Le caméléon commun

Le caméléon est un reptile diurne et arboricole, il ne descend que rarement à terre. Il vit en solitaire et se montre très territorial sauf au moment de la reproduction. Les caméléons sont le

Savoir plus...

COP 23 : où en est l'accord de Paris ?

COP 23 : où en est l'accord de Paris ? À Bonn, en Allemagne, vient de s'ouvrir la « Conférence des parties » numéro 23, avec les États-Unis en vedette surréaliste, pr&eacu

Savoir plus...

Nuées d'étourneaux : comment coordonnent-ils leurs vols ?

Nuées d'étourneaux : comment coordonnent-ils leurs vols ? Les étourneaux, et d'autres oiseaux se comportent souvent comme une unité, formant une nuée, filant parfois dans une direction pr&ea

Savoir plus...

Le Grand-duc ascalaphe

Le Grand-duc ascalaphe Rapace appartenant à la famille des Strigidae , le Grand-duc ascalaphe vit dans le désert marocain dans les régions de Rissani, de Tata ou dans le Jbel Bani dans la moyenne vallée du

Savoir plus...

Voyager 2 serait proche de la frontière avec l'espace interstellaire

Voyager 2 serait proche de la frontière avec l'espace interstellaire Partie de la Terre, il y a déjà 41 ans, la sonde Voyager 2 pourrait bientôt entrer dans l'espace interstellaire. Il y a six ans,

Savoir plus...

La station spatiale chinoise se dévoile grandeur nature

La station spatiale chinoise se dévoile grandeur nature La Chine, qui prévoit de débuter la construction de sa station spatiale au début de la décennie 2020, en a présenté sa maquette

Savoir plus...

Accipitridae

Accipitridae La famille des accipitridés (Accipitridae) rassemble la majorité des rapaces diurnes : bazas, milans, bondrées, élanions, pygargues, palmistes, gypaètes, vautours, circaètes, bat

Savoir plus...

Les Touaregs

Les Touaregs Parmi les populations et civilisations réputées du désert est celle des “Touaregs”. Souvent stéréotypés “d’Hommes bleus” ou “de chevaliers du

Savoir plus...

Le Maroc riche en météorites A mille dollars le gramme, l’intérêt ne serait pas que scientifique

Le Maroc riche en météorites A mille dollars le gramme, l’intérêt ne serait pas que scientifique Qu’elles soient fossiles ou telluriques voire célestes, c’est indéniable, le

Savoir plus...

Gravures rupestres de la préhistoire d'Aït Ouaazik au Maroc

Gravures rupestres de la préhistoire d'Aït Ouaazik au Maroc Les Gravures rupestres de la préhistoire d'Aït Ouaazik au Maroc sont des gravures préhistoriques d'âge néolithique ap

Savoir plus...

Les tags en relation

Recherche du site

Recherche avancée / Spécifique

Géoparc et Recherche Scientifique

Le coins de l’étudiant

Blog Géoparc Jbel Bani

Découvrez notre escpace E-commerce


Pour commander cliquer ci-dessous Escpace E-commerce

Dictionnaire scientifique
Plus de 123.000 mots scientifiques

Les publications
Géo parc Jbel Bani

Circuits & excursions touristiques

cartothéques

Photothéques

Publications & éditions