Extinction des dinosaures : pourquoi certains oiseaux ont survécu
le géoparc du jbel bani - tata

Vous êtes ici : Accueil > Paléontologie et fossiles > Paléontologie et fossiles > Extinction des dinosaures : pourquoi certains oiseaux ont survécu

GJB

Extinction des dinosaures : pourquoi certains oiseaux ont survécu

Les espèces d'oiseaux ayant survécu à la crise Crétacé-Tertiaire (qui a vu la disparition des dinosaures) devaient vivre sur le sol plutôt que dans les arbres. Les forêts auraient été ravagées après l'impact de l'astéroïde et les oiseaux arboricoles auraient été décimés.

Il y a 66 millions d'années, un astéroïde a percuté violemment la Terre, provoquant une suite de catastrophes, l'extinction des dinosaures et de nombreux autres animaux. Combien d'espèces d'oiseaux ont survécu ? Probablement peu ; la plupart des groupes d'oiseaux ont péri dans cette crise du Crétacé-Tertiaire, qui marque le passage à une nouvelle ère géologique.

Dans un article paru dans Current Biology, les scientifiques ont cherché quelles familles d'oiseaux dépendaient des arbres pour leur nourriture ou leur habitat et quels oiseaux n'en avaient pas besoin. Ils ont remarqué que les espèces arboricoles, qui aujourd'hui sont plus nombreuses que celles restant au sol, ont des ancêtres qui vivaient au sol. Avant l'impact de l'astéroïde, il y avait beaucoup d'espèces d'oiseaux vivant dans les arbres, mais après l'impact, elles étaient absentes des fossiles.La diversité des espèces d'oiseaux actuels serait donc issue des espèces d'oiseaux du sol qui ont survécu, des ancêtres qui étaient probablement de petits oiseaux ressemblant à des cailles. Les fossiles montrent que les oiseaux qui ont survécu avaient des pattes robustes, et non des petites pattes délicates plus adaptées à la vie perchée dans les oiseau-prehistorique Représentation d’un oiseau qui aurait survécu après l’impact de l’astéroïde. © Phillip M. Krzeminski

Les oiseaux qui ont survécu à la déforestation vivaient au sol

Daniel Field, principal auteur de l'article, chercheur à l'université de Bath (Royaume-Uni), a expliqué dans un communiqué : « Aujourd'hui, les oiseaux constituent le groupe d'animaux vertébrés terrestres le plus diversifié et le plus répandu dans le monde — on compte près de 11.000 espèces vivantes. Seule une poignée de lignées d'oiseaux ancestrales a réussi à survivre à l'évènement d'extinction massive il y a 66 millions d'années, et toute la diversité incroyable des oiseaux vivants d'aujourd'hui peut être attribuée à ces anciens survivants ».

Un paléobotaniste, Antoine Bercovici, de la Smithsonian Institution (Washington), a examiné les pollens et spores fossiles pour déterminer quelles espèces végétales avaient disparu des forêts. Les données suggèrent que les forêts prospéraient avant l'impact, mais pas ensuite. « Notre étude a examiné les archives fossiles de la Nouvelle-Zélande, du Japon, de l'Europe et de l'Amérique du Nord, qui ont montré qu'il y a eu une déforestation massive à travers le monde à la fin du Crétacé. »

Après l'impact de l'astéroïde, les enregistrements fossiles montrent des restes d'arbres brûlés et des spores de fougères en grand nombre. Or, comme l'explique Regan Dunn, paléontologue au muséum Field de Chicago, « après une catastrophe comme un feu de forêt ou une éruption volcanique, les premières plantes à revenir sont les colonisateurs les plus rapides, en particulier les fougères ». Ces dernières produisent des spores minuscules qui se dispersent facilement par le vent.

Mais tous les experts ne sont pas entièrement d'accord avec cette vision des choses. Ainsi, Alan Cooper, professeur à l'université d'Adélaïde, en Australie, a émis quelques réserves  dans Sciencemag : « Il est difficile de conclure que toutes les forêts ont disparu à l'échelle mondiale sur la base de preuves provenant des régions du nord ».

Publié le 25/05/2018

Source web par : futura-sciences

Imprimer l'article

Les articles en relation

Comète, météorite, astéroïde, étoile filante : quelle est la différence ?

Comète, météorite, astéroïde, étoile filante : quelle est la différence ? Il n'est pas toujours facile de distinguer comète et astéroïde (comme c'est le cas, p

Savoir plus...

Un petit dinosaure avec des ailes de chauve-souris découvert en Chine

Un petit dinosaure avec des ailes de chauve-souris découvert en Chine Vieux de plus de 160 millions d'années, ce petit dinosaure avec des ailes membraneuses comme celles des chauves-souris devait passer une partie d

Savoir plus...

AGADIRICHNUS, LA PATTE D’UN PTÉROSAURE DE CHEZ NOUS (Géoparc Jbel Bani)

AGADIRICHNUS, LA PATTE D’UN PTÉROSAURE DE CHEZ NOUS (Géoparc Jbel Bani) Ce pourrait être le nom du prochain film d’animation « L’Âge de glace«, mais « Agadirichnus elegans

Savoir plus...

Dinosaures : 7 sites remarquables en France

Dinosaures : 7 sites remarquables en France La France est une terre de dinosaures, où des découvertes importantes, de renommée internationale, ont été réalisées. Voici sept sites remar

Savoir plus...

Quatre des plus beaux cratères météoritiques du monde sont en Algérie (Géoparc Jbel Bani)

Quatre des plus beaux cratères météoritiques du monde sont en Algérie (Géoparc Jbel Bani) Jusqu’à présent, seulement 180 cratères d’impact ont été trou

Savoir plus...

Africa’s rich fossil finds should get the air time they deserve

Africa’s rich fossil finds should get the air time they deserve Paleontology, like much else in the cultural landscape, has a strong western influence and bias. Students are more likely than not to be given textbooks and extern

Savoir plus...

Bruant proyer (Géoparc Jbel Bani)

Bruant proyer (Géoparc Jbel Bani) Bruant proyer - le plus gros bruant (16-19 cm). Espèce résidente bien répandue. De plus c'est un hivernant européen régulier Couple de Bruant proy

Savoir plus...

Un rare dinosaure découvert en Égypte

Un rare dinosaure découvert en Égypte Avec son long cou et sa peau parsemée de plaques osseuses, Mansourasaurus shahinae, un nouveau dinosaure découvert dans le Sahara égyptien, fait figure de &laqu

Savoir plus...

Ptérosaure géant : une toute nouvelle espèce découverte en France

Ptérosaure géant : une toute nouvelle espèce découverte en France En Provence, le gisement de Velaux la Bastide Neuve a livré des restes fossilisés d'un nouveau ptérosaure de grand

Savoir plus...

Pies bavardes mauretanica (Géoparc Jbel Bani)

Pies bavardes mauretanica (Géoparc Jbel Bani) Couples de pies bavardes mauretanica. Grand Passereau (40-51 cm). Particularité : petite tache bleue derrière l'oeil. Espèce résidente. (DE - Els

Savoir plus...

Top 5 des plus grosses météorites qui ont frappé la Terre

Top 5 des plus grosses météorites qui ont frappé la Terre Nos ancêtres les Gaulois craignaient que le ciel leur tombe sur la tête. Une crainte peut-être pas si folle que cela au regard de l'

Savoir plus...

Les tags en relation

Recherche du site

Recherche avancée / Spécifique

Géoparc et Recherche Scientifique

Le coins de l’étudiant

Blog Géoparc Jbel Bani

Découvrez notre escpace E-commerce


Pour commander cliquer ci-dessous Escpace E-commerce

Dictionnaire scientifique
Plus de 123.000 mots scientifiques

Les publications
Géo parc Jbel Bani

Circuits & excursions touristiques

cartothéques

Photothéques

Publications & éditions