MASSIF DU SIROUA
le géoparc du jbel bani - tata

Vous êtes ici : Accueil > Qu'est ce que la géologie > Géologie et Jbel Bani > MASSIF DU SIROUA

MASSIF DU SIROUA

Hassan ADMOU & Abderrahmane SOULAIMANI

Université Cadi Ayyad         

 Faculté des Sciences Semlalia de Marrakech

Socle panafricain, dépôts crétacés discordants et volcan néogène 2 jours, 200 km

Présentation géographique

Points clés : Ce circuit (fig. 1) fait découvrir l’un des massifs précambriens les plus élevés du Sud marocain, resté longtemps peu accessible. Le massif se situe entre les reliefs du Haut Atlas et l’axe principal de l’Anti-Atlas. On le traversera d’Est en Ouest sur l’axe Anzal-As-kaoun (journée J1), puis de Taliwine, au sud, vers la bordure nord du massif, au pied du J. Toubkal (journée J2). La première journée sera surtout consacrée à l’ophiolite panafricaine de Tachakoucht (complexe filonien, gabbros, basaltes, plagiogranites, amphibolites), aux mig-matites d’arc d’Iriri et aux formations du Néoprotérozoïque supérieur. Entre Khzama et As-kaoun, la route, assez difficile, traverse les haut reliefs et plateaux du Siroua oriental constitués de séries volcaniques Néogène. La journée J2 permet de traverser entre Taliwine et Agouim le flanc ouest du massif de Siroua et ses granitoïdes fini-précambriens. On traversera aussi le complexe volcano-sédimentaire du Siroua avec ses trachytes du Miocène supérieur, et les buttes-témoins de Crétacé discordant sur la bordure nord du massif, dominée par le massif haut atlasique du Toubkal. On atteindra enfin le bassin triasique d’Eç-Çour qui a évolué dans la zone de la Faille sud-atlasique.

FIG. 1 : Itinéraire des journées J1 et J2, avec localisation des stops et de la fig. 1.2, sur un extrait de la carte géologique du Maroc au 1/1000000. Légende : voir Annexe 1 en fin de volume.

Le Massif de Siroua constitue le trait d’union entre le Haut Atlaset l’Anti-Atlas,ce qui explique l’amalgame souvent fait dans son identification avec l’une ou l’autre de ces deux chaînes. C’est un domaine montagneux difficile d'accès, d’altitude moyenne proche de 2000m et avec un sommet qui culmine à 3304 m (Adrar n’Siroua). Il est entaillé par de nombreux oueds dont les principaux sont : Assif n’Tifnout, Assif n’Oumarigh eti Assif n’Iriri. Pour y accéder, seul trois voix sont possibles : ) de l’est, à partir d’Anezal (journéej1); ii) du sud, à partir de Taliwine (journée J2) ou à partir de Taghdoute pour le massif de N’Koub ; et iii) de l’ouest, à partir d’Aoulouz. Son climat rude est de type continental, à saison estivale sèche et aride et à hiver pluvieux et enneigé. Les écarts de température, aussi bien saisonniers que journaliers, sont important (-4°C en hiver à +46°C en été). Son paysage subdésertique est souligné par une végétation fortement dégradée suite au déboisement intensif et à une activité pastorale excessive. Le Siroua regorge d’espèces animales sauvages dont beaucoup sont en voie de disparition.

Les principaux villages se localisent le long des oueds et plus particulièrement près des sources, permettant des cultures restreintes (céréales, légumes et quelques arbres). La population locale est exclusivement berbère à mode de vie semi-sédentaire. Ils résident l’hiver dans les douars au fond des vallées et transhument en été vers les hauts plateaux avoisinants (Aazib), dont le plus important est celui d'Iriri au pied du J. Siroua (Sirwa). Les principales ressources sont l’élevage, l'agriculture et le commerce (safran, pommes de terre, dattes, henné,…), sans oublier la confection des tapis de grande renommée (tapis de Tazenakht). La région du Siroua présente des potentialités touristiques importantes. On peut s’y rendre du printemps jusqu’au début de l’automne.

Source web par Hassan ADMOU et Abderrahmane SOULAIMANI researchgate.net  

Imprimer l'article

Les articles en relation

#MAROC_Les_routes_perdues_du_Sud_marocain

#MAROC_Les_routes_perdues_du_Sud_marocain Unique et onirique. Sur la Route du sud, entre falaises et palmeraies, partez à la découverte de trois haltes magiques sur la piste des caravanes. Ici, une immense palmeraie,

Savoir plus...

Anti atlas et Haut atlas

Les montagnes marocaines et leurs cimes enneigées en hiver font partie intégrante, non seulement de la géographie du pays, au même titre que le désert ou le littoral, mais aussi et surtout de son hi

Savoir plus...

Sciences géologiques

Sciences géologiques La géologie est la science qui, historiquement, s'occupait de la description et de l'histoire des couches externes de la Terre. Elle s'intéresse traditionnell

Savoir plus...

Tata (Géoparc Jbel Bani)

Tata (Géoparc Jbel Bani) Envie de découvrir Tata ? Il y a mille et une façons de le vivre. Tata ou bien la ville rose est une oasis verdoyante au Grand Sud Maroc dans la région Souss-Massa, et l'une de

Savoir plus...

Situation géographique du Géoparc Jbel Bani

Situation géographique du Géoparc Jbel Bani avec découpage secteurs de recherches et d’études

Savoir plus...

Défense de l'Environnement- Partenaires - durabilité

La défense de l’environnement ne s’arrête pas à nos frontières Les problèmes environnementaux n’ont pas de frontières. La destruction de la biodiversité ou le changeme

Savoir plus...

Des milliers d'empreintes de dinosaures découvertes dans le « Jurassic Park» australien

Sur la côte nord de l'Australie occidentale, un site, connu des aborigènes, recèle des milliers d'empreintes de pas de nombreuses espèces de dinosaures. Datée du Crétacé infé

Savoir plus...

Au Parc national du Souss Massa, les ibis se cachent pour... renaître (Géoparc Jbel Bani)

Au Parc national du Souss Massa, les ibis se cachent pour... renaître (Géoparc Jbel Bani) Le Souss, dernier havre de paix pour des espèces en voie de disparition comme l'ibis chauve. C'est d'ailleur

Savoir plus...

#MAROC_Immersion_dans_les_sublimes_oasis_du_Sud_marocain

#MAROC_Immersion_dans_les_sublimes_oasis_du_Sud_marocain Dans le Sud marocain, palmiers, acacias, mimosas et bougainvilliers plantés autour des villages résistent aux dunes qui dévorent tout. Leurs anges gardien

Savoir plus...

Les tags en relation

Recherche du site

Recherche avancée / Spécifique

Géoparc et Recherche Scientifique

Le coins de l’étudiant

Blog Géoparc Jbel Bani

Découvrez notre escpace E-commerce


Pour commander cliquer ci-dessous Escpace E-commerce

Dictionnaire scientifique
Plus de 123.000 mots scientifiques

Les publications
Géo parc Jbel Bani

Circuits & excursions touristiques

cartothéques

Photothéques

Publications & éditions